Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

 

3 idées reçues à rectifier sur la trottinette électrique et le gyropode

Certains pays comme la Grande-Bretagne n’autorisent pas l’utilisation des gyropodes ou des trottinettes sur la voie publique en raison des fausses idées reçues. Ces monocycles électriques sont pourtant très pratiques et très utiles pour tout le monde. Voici un article qui rectifie les pensées erronées sur les moyens de locomotion unipersonnels.

1. « La trottinette electrique : c’est pour les fainéants »

De nombreuses personnes pensent que les monocycles électriques tels que la trottinette electrique et les gyropodes sont des véhicules réservés à des fainéants. Pourtant, la conduite de ce type de moyen de locomotion unipersonnel fait travailler le cœur et certains muscles comme ceux des jambes. La personne qui cherche à maintenir l’équilibre et la stabilité tout en conduisant exerce des efforts physiques qui sont a priori peu apparents, mais dans tous les cas, utiliser un monocycle électrique développe plus l’énergie que rouler en bus.

2. « Les trottinettes et les gyropodes sont faits pour l’élitiste »

Certaines personnes pensent que les monocycles électriques sont créés exclusivement pour l’élitiste. Elles se trompent, car ces véhicules unipersonnels sont fabriqués pour tous. Cette fausse idée découle à la vue des prix qui ne sont pas toujours à la portée de tout le monde. Certes le coût d’achat d’une trottinette ou d’un gyropode est assez élevé, mais en comparaison des dépenses engendrées par la conduite d’une voiture personnelle, il est moindre. L’investissement est très vite amorti par rapport aux frais de stationnement d’une automobile, de son assurance et de ses carburants.

3. « Les conducteurs de trottinette électrique sont de dangereux délinquants »

La trottinette electrique et le gyropode ne présentent pas de danger pour les piétons comme certaines personnes pensent. Les principaux ennemis des passants sont eux-mêmes. Ils doivent être vigilants en passant par les trottoirs et en traversant les rues, que ceux-ci soient empruntés par les conducteurs de véhicules unipersonnels ou non. Ces derniers quant à eux, veillent à leur propre sécurité comme tout le monde, donc, ils ne sont pas forcément des « dangereux délinquants ». Tant s’en faut, ils pilotent en toute prudence, car ils payent leur personne.

En somme, les utilisateurs de gyropodes et de trottinettes électriques ne sont pas des délinquants de la route, encore moins des fainéants. Ils optent pour ces moyens de locomotion parce que ceux-ci sont rentables et parce qu’ils leur donnent l’occasion de fournir plus d’effort physique qu’un transport en commun. Si vous souhaitez posséder un monocycle électrique, visitez Lilibike, la première boutique spécialisée qui en commercialise.

--
Contact Presse :

Lilibike
Stephan Primo

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
https://www.lilibike.fr/

--
Communiqué envoyé le 2017-10-03 10:32:15 via le site Categorynet.com dans la rubrique Transports

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______