Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

 

L'île de Sumba sous les projecteurs dans 7à8 sur TF1

Un couple de jeunes entrepreneurs français, Evguenia et Fabrice Ivara, amoureux des voyages et de nature décide de changer de vie pour créer un concept d’hôtels baptisé The Frenchman, qui reflète leur vision d’un séjour parfait.
Après des mois de recherche d’un lieu répondant à leurs exigences, The Frenchman a finalement trouvé la perle rare : l’île de Sumba, en Indonésie, à seulement 50 minutes de vol de Bali. Il y ouvrira en 2021 son nouvel hôtel « Cap Karoso » (https://capkaroso.com), qui comprendra 47 chambres et 20 villas (vendues à des particuliers).

L'émission "Sept à huit" sur TF1 met en lumière l'île de Sumba, en Indonésie qui accueillera ce projet. Sumba représente la frontière entre l’Asie et l’Océanie, un lieu où les cultures ancestrales et les croyances mystiques ont rencontré les plages sauvages, les rizières et les chutes d’eau. Jusque dans les années 1960, l’île était encore peuplée de coupeurs de têtes et chaque année la Pasola, une tradition locale, reproduit les guerres entre villages grâce à des joutes à cheval rassemblant des milliers de spectateurs.
Sumba reste un lieu à part, à quelques encablures du monde moderne. La société est toujours régie par des croyances fortes où l’on enterre ses morts au centre du village, où l’histoire est dictée oralement, où les cérémonies religieuses donnent lieu à des sacrifices d’animaux...

Mais derrière ces traditions, l’île -bien connue des surfeurs depuis 30 ans- souhaite s’ouvrir au tourisme. Le principal hôtel de l’île, Nihiwatu, récemment rénové, a été élu deux années d’affilées meilleur hôtel du monde par le magazine Travel+Leisure. Côté infrastructures, un aéroport et des routes ont été construits. Une école hôtelière a ouvert afin de favoriser le développement de cette île, qui reste une des plus pauvre d’Indonésie.

Face à un lagon, sur une plage de sable blanc de 250 mètres, le Cap Karoso sera la première ouverture sous le concept The Frenchman. La taille maîtrisée de l’établissement (47 chambres et 20 villas vendues à des particuliers) cultive la sensation d’avoir été invité par un ami. Le beachclub sera le centre de l’hôtel et le lieu où officieront les mixologistes et DJs temporaires. Les chefs quant à eux, seront aux manettes d’un restaurant ouvert uniquement le soir où ils cuisineront en contact direct avec les clients.

Le Cap Karoso sera un exemple de tourisme responsable : The Frenchman s’appuie sur une équipe de spécialistes du développement durable pour limiter au maximum l’empreinte de l’hôtel sur la terre.
Parmi les nombreuses initiatives déjà en place, on peut noter :
- L’interdiction totale de bouteilles en plastique sur le site,
- La production de 85% de l’électricité locale grâce à une ferme de panneaux solaires,
- Le traitement des eaux usées pour l’arrosage des jardins,
- La construction éco-responsable utilisant des matériaux isolants et des toits végétaux...

--
Contact Presse :

The Frenchman
Fabrice Ivara
+6597121219
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
https://capkaroso.com

--
Communiqué envoyé le 2019-06-09 18:46:46 via le site Categorynet.com dans la rubrique Tourisme

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______