Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

 

Adoption de la VoIP : la réduction des coûts est la principale motivation pour deux tiers des entreprises européennes

En Europe, le téléphone fixe a encore de beaux jours devant lui. Ce dernier trône toujours sur 83,5% des bureaux. La VoIP bénéficie également d’une importante notoriété auprès des utilisateurs professionnels puisque quatre employés sur cinq connaissent cette technologie et ses avantages. Voici quelques-uns des résultats de la dernière étude* menée par Snom dans cinq pays européens en collaboration avec l'Institut de Recherche Indépendant Norstat.
L'enquête commandée par Snom Technology, le célèbre fabricant de téléphones IP haut de gamme, à l'Institut de Recherche Indépendant Norstat dépeint un tableau encourageant. Sur les cinq principaux marchés du continent européen (France, Allemagne, Italie, Espagne et Royaume-Uni), le smartphone ou le PC n’ont pas remplacé le téléphone de bureau. C’est ce qu’affirment 80% des 2 046 personnes interrogées, employés ou directeur général à utiliser des postes en entreprise.
Sur les 1709 participants européens ayant un bureau équipé d'un téléphone "fixe", un peu moins du quart en moyenne ne connaît pas la technologie VoIP. La France quant à elle, se distingue avec 60% des employés qui connaissent la VoIP.
"La grande notoriété de la VoIP à l'échelle européenne démontre bien que cette technologie est entrée dans le monde de l’entreprise", a commenté Fabio Albanini, Head of Sales International Markets de Snom. "L’acculturation technologique n’étant plus une priorité, il est important de transmettre aux utilisateurs les valeurs intrinsèques de la VoIP, telles que la qualité, la stabilité et la polyvalence des solutions de téléphonie modernes et des dispositifs IP de nouvelle génération".
Plus de 42% des employés qui possèdent un téléphone de bureau ont également confié aux enquêteurs avoir déjà migré vers la VoIP (28,3%) ou que la migration allait se faire dans l’année à venir (13,8%). Les différences entre les pays sont intéressantes : les résultats Français (17%) sont inférieurs à ceux de la moyenne européenne. Parmi ceux qui envisagent d’adopter la VoIP au cours de l’année, la France, en queue de peloton avec de "nouveaux adoptants", ferme la marche avec 8,8%. Les pourcentages de ceux qui ont déjà adopté la VoIP en Allemagne (38,9%) et au Royaume-Uni (plus du tiers des entreprises) sont quant à eux beaucoup plus élevés que la moyenne européenne. Cette étude démontre que l’on peut encore s’attendre à de la croissance en France sur le marché de la VoIP pour les années à venir.
Parmi les principaux avantages de la VoIP mentionnés par les personnes interrogées, la réduction des coûts arrive en tête dans l’ensemble des 5 pays, avec une moyenne de 64% (55% pour la France). Une meilleure qualité de la voix (45%) et une plus grande mobilité (44%), suivent presque à égalité dans les cinq pays en question.

--
Contact Presse :

Snom
Noémia Domingues
0185830015
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
https://www.snom.com/

--
Communiqué envoyé le 2020-02-19 14:30:03 via le site Categorynet.com dans la rubrique Téléphonie

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______