Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

 

L'étrange histoire de la médaille miraculeuse

Tout ce qu'il faut savoir sur la médaille miraculeuse

 

Source: pixabay.com

De tous les bijoux chrétiens, la médaille miraculeuse est l'une des plus reconnaissables. Ce bijou qui représente la Vierge Marie est extrêmement populaire à travers le monde et trouve sa source en France, à Paris. La légende veut que ce soit la Vierge elle-même qui aurait dessiné la gravure, ce qui lui confère un caractère exceptionnel.

Une étrange histoire d'apparition

Nous sommes à Paris, en juillet 1830. Catherine Labouré est soeur dans le couvent des Filles de la Charité, situé rue du Bac, depuis quelques mois à peine quand elle fait état d'une étrange apparition à son confesseur : la Vierge elle-même lui serait apparue dans une vision. Cette dernière lui aurait annoncé des temps sombres à venir et demandé de faire frapper une médaille à son effigie, donnant également les détails du dessin. De juillet à décembre, la Vierge lui serait apparue par trois fois.

Le confesseur, d'abord extrêmement hostile, en fait tout de même part à son supérieur et les deux décident d'aller voir l'archevêque de Paris, en taisant l'identité de Catherine Labouré. Ce dernier décide d'approuver la requête et les premières médailles sont frappées en juin 1832.

Comment la médaille miraculeuse est-elle devenue célèbre ?

Au printemps 1832, la ville de Paris est, comme le reste de l'Europe, frappée par une terrible épidémie de choléra qui fait des ravages parmi la population. À la fin de cette période épidémique, on dénombrera près de 20 000 morts. Les Soeurs de la Charité viennent en aide à la population et contribuent à diffuser la médaille. Rapidement, certaines personnes font état de guérisons miraculeuses après avoir porté le médaillon.

Le succès du bijou devient alors fulgurant. Sa popularité s'étend rapidement au-delà de la capitale vers le reste de la France puis dans le monde entier. En 1834, on comptabilise déjà 500 000 médailles frappées. À la mort de Catherine Labouré en 1876, un milliard de médaillons circulent. Cette dernière ne révéla jamais ses apparitions à quiconque autre que son confesseur, qui refusera pendant des années de dévoiler son identité.

Que représente la médaille miraculeuse ?

 

Source : fr.arthusbertrand.com

Sur le médaillon, on trouve plusieurs éléments à la fois sur le recto et sur le verso. La face avant de la médaille miraculeuse est composée des éléments suivants :

  • la Vierge ;
  • le serpent de la Genèse : Marie l'écrase sous ses pieds ;
  • des rayons de lumière : ils symbolisent les grâces ;
  • une prière : "Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous" ;
  • l'année 1830 : date des apparitions à Catherine Labouré

La face arrière de la médaille est parfois un peu plus mystérieuse :

  • une lettre M : pour Marie
  • douze étoiles : elles symbolisent les douze apôtres ;
  • un coeur encerclé d'épines : représente le coeur de Jésus ;
  • un coeur transpercé d'un poignard : représente le coeur souffrant de Marie ;
  • une barre et une croix : elles symbolisent l'épreuve.

Comment choisir le modèle parfait ?

Les symboles de la médaille miraculeuse sont toujours les mêmes, mais certains bijoutiers parviennent à innover. Vous pouvez trouver de bons conseils sur https://bloggres.com/comment-choisir-une-medaille-miraculeuse/. Dans tous les cas, n'hésitez pas à demander l'avis d'un bijoutier avant d'acheter un modèle.

---
Contact Presse:

WEBNOTORIETE


Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

ID diffuseur : 85087

 

--

Communiqué envoyé le 2020-10-23 15:50:35 via le site Categorynet.com dans la rubrique Religion
Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

______