Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Pourquoi un accueil est-il proposé aux pèlerins francophones à leur arrivée à Santiago depuis 2015 ?

Accueil Composelle

Pourquoi un accueil est-il proposé aux

pèlerins francophones

à leur arrivée à Santiago depuis 2015 ?

Correspondant à un véritable besoin, plus de 10 000 pèlerins francophones accueillis depuis 2015, il permet, pour celui qui le souhaite et quelle que soit sa motivation de départ, d'être accueilli par des personnes à l'écoute, ayant vécu l'expérience du chemin.

Les trois temps forts que sont la messe, le temps de partage, la visite spirituelle sont complémentaires pour vivre la fin du pèlerinage, se préparer à rentrer, entamer son nouveau pèlerinage sur le chemin de sa vie.

«  C’est un accueil qui sourit à tous en fin de chemin et qui nous permet de « souffler », peut-être aussi de mettre nos idées en ordre pour commencer notre « après Santiago ». Cette présence humaine est très importante afin d’éviter le « vide » d’une fin, mais au contraire, nous mettre sur la route pour continuer notre vie après le chemin. » 

« Je vous remercie pour la qualité de votre accueil à Saint Jacques, pour l'heure que nous avons passée avec vous à notre arrivée alors que nous étions un peu dépités de n'avoir pu participer à la messe des pèlerins dès notre arrivée, et un peu étourdis par la foule après la paix du chemin ; merci également pour la célébration et l'animation de la messe, la permanence de confession, la présentation de la chapelle San Salvador des rois de France et la visite spirituelle de l'extérieur de la Cathédrale. Sans oublier l'indication des bonnes adresses gastronomiques.... Tout cela forme une proposition riche et très utile. Soyez encore remerciés de votre engagement. »

Au cours de la présentation de la vie de l’Apôtre à travers les Ecritures, la tradition compostellane, la naissance du pèlerinage, la symbolique des éléments architecturaux, jacquaires, du sens de l’abrazzo, d’une année jacquaire, du passage de la porte Sainte… la visite spirituelle devient un vrai temps fort qui marque pour bon nombre de pèlerins la fin du pèlerinage et lui donne tout son sens.


De nombreux pèlerins nous expriment cependant un regret

celui de ne pas avoir prévu de rester suffisamment de temps à Santiago !

Comme écho de ce resenti, le témoignage d’Alain :

« Nous sommes dans ce moment là en train de sortir d'une bulle dont on ne devine plus les contours. Je regrette de n'être pas assez resté à St. Jacques en juillet (alors que j'avais du temps devant moi sans problème). Ce manque m'a amené par un concours de circonstance à retourner à St Jacques en novembre 2016 pour conclure l'Année de la Miséricorde. Bien sur l'accueil n'était plus là mais son âme planait autour de moi . »

Si les départs sont préparés avec soin et minutie, l’arrivée elle l’est moins, mise à part le billet de retour. Pourtant, avec ce nouveau vécu, ils ressentent le besoin de poser leur « sac à cœur » à l’accueil après avoir déposé leur sac à dos au gîte. Ils réalisent que 2 ou 3 jours n’auraient pas été superflus pour prendre le temps de se poser, de participer aux rendez-vous quotidiens de l’accueil et se préparer ainsi à rentrer.

Ouverture de l’accueil du 15 mai au 31 octobre 2018

Les informations concernant cet accueil sont sur le site www.webcompostella.com, rubrique Accueil francophone à Santiago. Chacun peut, gratuitement, s’abonner àla lettre du siteet devenir ami(e) de la page facebook.


Bon chemin ! Ultreïa&Suseïa !

Initiative des Evêques du Chemin en France, cet accueil soutenu par l’Eglise de Santiago est ouvert sans distinction à tous les pèlerins de langue française. Sa réalisation a été confiée à Webcompostella.

compostel2

Pour tout contact :

Brigitte ALESINAS
Webcompostella
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
http://www.webcompostella.com
06 32 09 96 70

Documents à télécharger :
Photographie haute résolution 
PDF - programme