Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

 

Madagascar - Banque Mondiale : un partenariat renforçant le développement de la Grande Ile.

Le 19 janvier dernier, le Président de la République Hery Rajaonarimampianina a participé à une réunion des Directeurs-Pays de la Banque Mondiale de la région subsaharienne qui s’est déroulée à l’île de Nosy Be. La rencontre en question était axée sur les défis relevés par Madagascar pour son redressement.
Lors de la réunion, le chef d’Etat malagasy a soulevé le fait que la Grande Ile est fier d’avoir un partenaire très engagé comme la Banque Mondiale. Le numéro un malagasy a ainsi insisté sur le fait que Madagascar est en train d’apporter des améliorations notables sur des secteurs tels que l’énergie, l’infrastructure et la jeunesse. Ce dernier a également évoqué l’importance de Nosy Be en tant que ville pilote au niveau du développement, du tourisme et des infrastructures aéroportuaires. Le port d’Ankify réalisé avec le financement de la Banque Mondiale illustre également l’avancée de divers secteurs de développement.
Le tourisme à Nosy Be a été mis en exergue par le président de la République notamment pour son Nosy Iranja, une île entrant dans le Top 10 des destinations les plus prisées au monde. De même, Nosy Be bénéficiera d’une vidéo de surveillance afin d’accroître le niveau de sécurité.
A part cela, le numéro un malagasy a également parlé les effets du changement climatique à Madagascar mais aussi de la jeunesse de la population qui constitue à la fois un plus et un handicap. Ce point s’explique par le fait que les domaines de la nutrition, l’emploi, la santé et l’éducation exigent de l’amélioration. Le chef d’Etat a insisté sur la mise en place des énergies renouvelables à l’instar du solaire et de l’hydroélectricité. La biomasse a également été rappelée par ce dernier en raison de son fort potentiel grâce aux terres inexploitées et permettant ainsi la création d’emplois.
La gouvernance, la mise en place des 3P (partenariat public-privé) et des zones économiques spéciales ont été discutées lors de la rencontre avec les représentants de la Banque Mondiale. Afin d’instaurer un climat de stabilité politique et économique à Madagascar, diverses structures bénéficieront de changements améliorant l’absorption de financements et de décaissement.
Le secteur de l’agriculture a aussi été relevé par le président de la République. En effet, ce secteur renferme un potentiel énorme qui profitera de l’engagement du secteur privé conclu lors de la Conférence des Bailleurs et des Investisseurs. Pour conclure, SEM Hery Rajaonarimampianina a lancé un appel à l’endroit de la Société Financière International (SFI) comme quoi l’Etat malagasy souhaiterait un appui au secteur privé malagasy.


--
Contact Presse:

https://tafatafablog.wordpress.com
Andry Rabe

https://tafatafablog.wordpress.com
Identifiant Diffuseur : <?php echo $user_id; ?>
--

Communiqué envoyé le 30/01/2017 13:49:06 via le site Categorynet.com dans la rubrique Politique

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______