Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

 

Renforcer le secteur de l’énergie et de la nutrition

Le 18 janvier dernier, le Président de la République Hery Rajaonarimampianina a reçu au Palais d’Etat d’Iavoloha le Vice-Président de la Banque Mondiale pour l’Afrique, Makhtar Diop. A la suite du tête-à-tête, le chef d’État a présidé une réunion de travail en collaboration avec la Banque Mondiale. La réunion en question comprenait le Country Director pour Madagascar, le Mozambique, les Comores et Seychelles, Mark Lundell ainsi que le Country Manager de la Banque Mondiale à Madagascar, Coralie Gevers. Pour Madagascar, les ministres Gervais Rakotoarimanana et Herilanto Raveloharison ainsi que le Gouverneur de la Banque Centrale de Madagascar étaient présents.
Après la réunion, le numéro un malagasy Hery Rajaonarimampianina a déclaré être satisfait des aides apportées par la Banque Mondiale pour le développement socio-économique de Madagascar. La réunion a ainsi permis de consolider la volonté des parties à encore coopérer ultérieurement.
Quant au Vice-Président de la Banque Mondiale Makhtar Diop, ce dernier a rappelé le soutien apporté par la Banque Mondiale à Madagascar depuis longtemps et qui a été renforcé depuis que le chef d’Etat actuel grâce à la mise en place du Plan national de Développement ou PND.
Cela implique le développement du secteur productif et en même temps l’instauration de la bonne gouvernance, mais aussi la bonification des accès aux services sociaux.
Le Sieur Makhtar Diop a même déclaré « Je suis à nouveau à Madagascar pour renforcer notre partenariat ». Le partenariat est décuplé grâce à la Conférence des Bailleurs et Investisseurs (CBI) et lors de laquelle la Banque Mondiale s’est engagée à débloquer un financement à hauteur de 800 millions USD à échelonner sur les trois prochaines années. Quant au volet appui au développement du secteur privé malagasy, la Banque Mondiale compte offrir une enveloppe de 300 millions USD par le biais de la Société Financière Internationale.
La réunion a également permis de travailler sur des priorités telles que l’appui budgétaire et l’appui au secteur de l’énergie. Cela dans le but de permettre à la population d’avoir accès à l’électricité. De même, le secteur privé est invité à investir dans le domaine de l’énergie. Il faut savoir que le développement humain est également appuyé par la Banque Mondiale. De même, cette entité va appuyer le Sud malagasy au niveau de la nutrition.
D’après le Sieur Makhtar Diop, l’État malagasy et les Bailleurs de fonds doivent se donner la main pour atteindre les objectifs d’aide concernant l’énergie et la nutrition à Madagascar.
Lors de sa visite, le Vice-Président de la Banque Mondiale a mis en exergue le fait que son institution va travailler de concert avec la JIRAMA dans le but d’accroitre les ressources pour la production énergétique. De plus, ce dernier a lancé un appel au secteur privé pour un investissement. Toujours concernant ce sujet, la Banque Mondiale va apporter un soutien financier à la Grande Ile dans sa production d’énergie hydroélectrique et solaire. Le réseau de distribution va également bénéficier d’amélioration. Autre résolution, l’utilisation de compteur prépayé qui permettra la planification de consommation d’électricité de chaque ménage. Pour lutter contre le taux très bas d’accès national à l’électricité qui est de 14%, la Banque Mondiale souhaite augmenter le montant du crédit à octroyer à Madagascar.
La Banque Mondiale a bien constaté le désir du secteur privé de se lancer dans la production d’énergie. C’est pourquoi la Banque Mondiale veut rassurer le secteur privé en leur apportant une garantie. A noter que ce sont les entreprises privées qui fournissent de l’électricité à la JIRAMA.


--
Contact Presse:

http://lesnews-vontvite.blogspot.com
Andry Rabe

http://lesnews-vontvite.blogspot.com
Identifiant Diffuseur : <?php echo $user_id; ?>
--

Communiqué envoyé le 27/01/2017 14:53:36 via le site Categorynet.com dans la rubrique Politique

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______