Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

 

M. Manuel Valls : l’Emission Politique du 5 Janvier 2017 sur France 2

Avez-vous vu l’Emission Politique du 5 Janvier 2017 sur France 2 avec M. Manuel Valls. Cette impression de gêne et de mal-être, qui se trahissait et s’exprimait sur le visage de M. Manuel Valls, résumait également cette émission de deux heures.

Oui, M. Manuel Valls sait communiquer, oui, M. Manuel Valls sait se battre pied à pied pour terminer ses phrases, et ce qu’il a à dire face aux journalistes, mais il lui a manqué ce charisme qui compte aussi quand on veut se faire élire, ce charisme qui a porté hier John Fitzgerald Kennedy, Barrack Obama, … au pouvoir, et qui sait peut-être, ce charisme, qui portera un jour, un Emmanuel Macron, aux plus hautes fonctions du pouvoir.

Le poète américain Maya Angelou écrivit un jour : “J’ai appris que les gens oublieront ce que vous avez dit, les gens oublieront ce que vous avez fait, mais il n’oublieront jamais les sentiments que vous avez fait naître en eux.”

Cette phrase du poète américain, ou de la poétesse américaine Maya Angelou, résume bien l’un des grands problèmes de M. Manuel Valls qui aspire au rassemblement de la Gauche, mais comme cela est aussi difficile, quand certains ont encore peut-être en mémoire, l’attitude cassante de ce dernier à leur égard.

Au cours de ce débat, M. Manuel Valls s’est aussi enlisé dans un dialogue de sourds avec une invitée, Attika Trabelsi, sur le thème du voile religieux. A cet égard, il serait bon de revenir à la définition du mot « Voile ». Selon le Larousse, le « Voile » est une « Pièce d'étoffe, le plus souvent légère, qui sert à couvrir, à cacher quelque chose à la vue. »

Cette personne, Attika Trabelsi, qui dialoguait avec M. Manuel Valls sur le thème du « voile », avait un « voile » ou un turban qui lui recouvrait les cheveux.

Pour ma part, je n’y vois pas d’inconvénient, et la démocratie non plus. Là où M. Manuel Valls a failli, il l’a fait par son manque de précision sur le thème du « Voile ».

En effet, si la démocratie n’a rien à redire, à mon avis, sur un voile qui couvre les cheveux, ou le corps, elle doit, encore à mon avis, la démocratie, s’opposer au voile facial qui entrave l’identification d’un individu dans la sphère publique, et donc s’opposer au port de la « Burka » et du « Niqab » dans la sphère publique.

C’est donc cette distinction capitale qu’aurait dû faire M. Manuel Valls, et qu’il n’a pas faite, pour des raisons que j’ignore, mais même les maîtres en communication n’ont pas toujours leurs meilleurs jours.

Teddy Crispin

Auteur

Ecrits : Teddy Crispin : « Dix Petits Poèmes And More » distribués par Amazon.



--
Contact Presse:

Teddy Crispin



Identifiant Diffuseur : 9753
--

Communiqué envoyé le 06/01/2017 20:37:35 via le site Categorynet.com dans la rubrique Politique

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______