Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

 

Requiem de Gabriel Fauré : 17 mai 2019, Paris 12

Quintette Berlioz et Ensemble Vocal Cantamici


Le Quintette Berlioz et l’Ensemble Vocal Cantamici, sous la direction d’Alejandro Sandler sont en concert à Paris vendredi 17 mai 2019 (20h30) en l’Eglise Saint Antoine des Quinze-Vingts.

Requiem de Gabriel Fauré
Quintette de Cuivres N°4 de Jean Bellon
Paraphrase Carillon de Charles Tournemire
Sur instruments d’époque

Solistes : Marie Lafargue (Soprano), Philippe Rabier (Baryton), Fanny Cousseau (Orgue), Mauricio Ahumada et Alejandro Sandler (Cornet et trompette XIXe), Ricardo Rodríguez García (cor naturel et chromatique), Lucas Perruchon (trombone XIXe) et Patrick Wibart (Ophicléide et tuba).

Le requiem de Gabriel Fauré, créé en 1888 en l’église de la Madeleine, fait date dans l’histoire de la musique religieuse. Au contraire des œuvres grandioses, il s’agit d’une composition tout en discrétion par le choix de l’instrumentation et des voix douces qui rappellent la pureté du chant grégorien. « C’est ainsi que je ressens la mort : comme une délivrance heureuse, une aspiration au bonheur d’au-delà, plutôt que comme une passage douloureux » (Gabriel Fauré).
En introduction, le quintette pour cuivres N°4 joué écrit par Jean Bellon (1795-1869) dans le cadre de 12 quintettes. C’est, en l’état actuel des connaissances, la plus ancienne et la plus intéressante écriture de l’histoire de la musique de chambre pour cuivres.

Le concert est dirigé par le chef Alejandro Sandler, fondateur de l’Orchestre de Lutetia, chef de chœur de l’ensemble Vocal Cantamici et menant, parallèlement à son activité de chef dans plusieurs pays, une carrière de trompettiste. Pour ce concert, il a fait une transcription du Requiem pour quintette de cuivres.

L’Ensemble Vocal Cantamici est né en 2015. Ces choristes, de formation musicale poussée, ont choisi de vivre une aventure vocale en petit comité. Il couvre un large répertoire allant de la musique baroque aux compositeurs français du 20e siècle en passant par le romantisme allemand.

Le Quintette Berlioz est issu de la volonté de transmettre le grand romantisme musical des cuivres, à travers un répertoire alliant pièces originales et transcriptions, le tout joué sur des instruments historiquement reliés aux œuvres.

Entrée libre, libre participation aux frais

Vendredi 17 mai (20h30) : Eglise Saint Antoine des Quinze-Vingts – 66 rue Ledru Rollin – 75012 Paris (METRO 8 Ledru-Rollin ou RER A Gare de Lyon)

--
Contact Presse :

Orchestre de Lutetia


Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
http://www.orchestredelutetia.com/

--
Communiqué envoyé le 2019-05-01 19:59:16 via le site Categorynet.com dans la rubrique Musique

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______