Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

 

Quand une auteure New yorkaise plante le décor de son nouveau roman à Aix en Provence.

Sandrine Mehrez Kukurudz sort son deuxième roman, écrit dans les rues de New York ...mais avec Aix en Provence dans le cœur.

C’est en 2016 que cette expatriée aux usa depuis 13 ans, a découvert Aix et en est tombée follement amoureuse.
Quand il a fallu donner à ses personnages un environnement et un décor attachant, c’est tout naturellement Aix-en-provence et ses alentours qu’elle a choisi. Le lecteur suit alors la jeune styliste Clara et les siens, dans les ruelles de la ville, sur les places aux 100 fontaines, dans les musées, mais aussi dans les hauteurs de la ville, avec une escapade dans les calanques de Cassis.

Ce second roman « l’atelier au fond de la cour » raconte la rencontre de destins ... À Berlin, en 1933, Max, jeune tailleur juif, fuit avec les siens la terreur et la haine à destination de la France, pays des droits de l’homme. C'est au cœur de Paris, dans un atelier de couture de fortune, qu'ils trouveront refuge pour construire une vie faite d’espoir, avant d'affronter de nouveau les affres de la guerre.
À Aix-en-Provence, en 2017, Clara, jeune styliste prometteuse, installée dans le Sud avec sa mère et sa grand-mère après le départ précipité de son père, essaie de se faire une place dans le monde fermé de la mode. Pour réussir, elle devra régler ses comptes avec ce référent absent et puiser dans ses failles la force nécessaire pour réaliser ses rêves.
Une photographie jaunie, trouvée dans la maison familiale, et un découvreur de talents, rencontré au hasard d’un voyage, réuniront les destins de Max et de Clara, à plusieurs décennies de distance.
Dans ces destins qui s’entremêlent, dans l’univers de la mode qui leur est commun, Clara et Max ne feront bientôt plus qu'un.

Sandrine Mehrez kukurudz est productrice d’événements. Née en 1967, elle a commencé sa carrière professionnelle par le journalisme radio avant d’entrer dans l’agence de communication CLM-BBDO France.
Elle a été ensuite recrutée comme directrice de création et rédactrice dans l’agence de communication RJK, par celui qui allait devenir son mari.
Depuis 24 ans, ils forment un duo complémentaire qui leur a permis de signer des événements d’exception tels que l’une des plus importantes audiences de l’année de TF1 lors de la dernière éclipse du soleil du Millénaire ou la plus importante commémoration au monde, en dehors de New York, du 11 septembre 2001 à Paris, en 2011.
À New York, elle a produit Best of France à Times Square avec plus de 500 000 visiteurs en deux jours, les 70 ans de D-Day en larguant 1 million de pétales de roses au-dessus de la statue de la Liberté et travaille sur la promotion de la mode, de l’art ou du champagne aux États-Unis.

« L’atelier au fond de la cour » est son second roman, après « La valise noire à nœuds roses » publié en février 2018.

Son prochain romain est déjà en cours d’écriture. Elle installera cette fois-ci ses personnages à Cassis. Une fuite de la ville pour les protagonistes et la réalisation de leurs destinée au cœur de ce département qui tient tant à cœur à sandrine Mehrez Kukurudz.

Demande d’exemplaire du livre ou pdf, et contact :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
+1-786-427-9637

--
Contact Presse :


sandrine Mehrez Kukurudz

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
http://sandrinemehrezkukurudz.com/

--
Communiqué envoyé le 2019-05-21 19:20:08 via le site Categorynet.com dans la rubrique Littérature

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______