Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

La nouvelle réglementation des jeux d'argent est en marche

L'assemblée nationale a autorisé le processus de privatisation de la Française des Jeux le 04 Octobre dernier. C'est la première étape vers la mise en place d'une nouvelle régulation des jeux d'argent en ligne. Après la loi de 2010 qui a autorisé le poker en ligne et les paris sportifs, le paysage des jeux d'argent n'a pas évolué.

LES JEUX DE CASINO EN LIGNE ILLEGAUX

Les jeux de casinos en ligne sont restés de fait illégaux et les joueurs aux machines à sous et à la roulette se sont tournés vers des sites basés à l'étranger et hors de portée de la législation française. La protection des joueurs est donc inexistante contre les possibles agissements déloyaux des sites de casinos en ligne envers les joueurs. L'Arjel a mené quelques actions coups de poings contre des sites de jeux de casinos illégaux en interdisant leur accès à partir du sol français, mais ces manœuvres n'ont que peu d'efficacité car de nouveaux sites apparaissent rapidement pour contourner les mesures mises en place.

L’EVOLUTION DE LA LEGISLATION

La législation est pressentie pour évoluer avec les nouvelles pratiques des jeux induits par Internet. Il ne s'agit pas de libéraliser à tout va les jeux d'argent en ligne mais de proposer une régulation du marché afin d'offrir un cadre pour les sites de jeux en ligne et les joueurs qui se connectent actuellement sur des sites à l'étranger. La première étape est de faire évoluer la législation et le monopole de la Française des Jeux, en passant par la privatisation de la FFJ avant l'ouverture du marché à la concurrence. C'est cette mesure qui est en marche à l'assemblée. Par la suite, il reste à imaginer quel est le cadre réglementaire à mettre en place pour les jeux de casino en ligne par exemple.

L’EXEMPLE DE LA BELGIQUE

Est-ce que l'exemple de la Belgique pourra faire école en France ? L'option qui a été retenue est d'autoriser les casinos physiques déjà implantés à proposer une offre en ligne. L'avantage de cette option est d'ouvrir l'offre en ligne à des intervenants déjà bien connus tout en offrant enfin aux joueurs en ligne une alternative légale.

Rendez-vous au printemps 2019 pour voir quelles seront les options débattues sur un sujet sensible qui est soumis à l'influence de multiples lobbies.

---
Contact Presse:




Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

ID diffuseur : 98750

 

--

Communiqué envoyé le 2018-11-28 17:17:02 via le site Categorynet.com dans la rubrique Jeux
Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

______