Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Le plaisir du casino, en live et en ligne

Le casino de Spa peut s'enorgueillir du titre de plus ancien casino du monde. Il a été érigé en 1763, année où la famille du jeune Mozart, alors âgé de 7 ans, a été présentée à la cour du roi de France Louis XV, à Versailles. L'établissement a donc été créé un siècle avant celui de Monaco, bâti en 1862. Et depuis, le casino n'a cessé d'évoluer, notamment en ligne, pour répondre aux aspirations des joueurs qui passent par la plus prestigieuse station balnéaire belge.

 

Plafonds ouvragés, majestueux lustres de cristal, tentures cramoisies : c'est l'atmosphère du jeu à l'ancienne, le glamour à l'état pur. Dans le frou-frou des robes de soirée, le scintillement des bijoux, électrisé par le bruit de la roulette, on croit voir surgir James Bond dans le reflet de chaque miroir.

Dice Jack/Blackjack, Stud Poker, roulette anglaise, tournois et plus de 90 machines à sous, à l'ancienne et électroniques : le casino satisfait tous les goûts, dans une ambiance conviviale. Qui ne rêve pas d'un bras-de-fer victorieux avec un « bandit manchot » ? Et comme l'adrénaline ouvre l'appétit, on apprécie d'autant l'excellence de la brasserie du casino. Les curistes de la ville d'eau ardennaise ne s'y trompent pas : on les croise souvent dans le cadre contemporain du restaurant.

Joueurs et curistes modernes succèdent ainsi aux familles de l'aristocratie et de la haute bourgeoisie européennes, qui prirent leurs quartiers à Spa dès le XVIIe siècle. 

Noblesse et haute bourgeoisie affluent de toute l'Europe

C'est pour proposer de nouvelles distractions à cette « bonne société » que les co-bourgmestres de l'époque, dont le bien nommé Gérard de Leau, ont fondé le casino. Par la suite, comme le détaille l'historique du casino, les célébrités les plus en vue sont venus « prendre les eaux » : Giacomo Casanova, le tsar Pierre le Grand, Mata Hari, Victor Hugo, Alexandre Dumas père, Charles Gounod… On peut se faire une idée du faste de la vie mondaine pendant l'été, à Spa, en revoyant le merveilleux film de Stanley Kubrick, Barry Lyndon. Plus tard, le chemin de fer dessert la ville (1855) et achemine les spectateurs du ravissant théâtre à l'italienne.

Maintenant, le frisson accessible depuis son GSM

À ceux qui préfèrent le confort de leur foyer – ou la souplesse du jeu itinérant – s'offre l'univers infini des casinos en ligne. Le site Casino777, lié au casino de Spa, propose de la roulette en ligne. Le grand frisson accessible par votre smartphone… Pas étonnant que le chiffre d'affaires des casinos virtuels (plus de 800 dans le monde) dépasse allègrement les 35 milliards de dollars.

Paris sportifs : l'infini champ des possibles

Pour les parieurs sportifs, le monde virtuel a aussi ouvert de nouveaux horizons. Cote anglaise, américaine, française : à chacun ses traditions, à chacun ses vedettes et ses équipes favorites. Les dernières olympiades – les 22e du nom depuis leur renaissance, sous la houlette de Pierre de Coubertin – se sont tenues à Pyeongchang, en Corée du Sud, du 9 au 25 février 2018. Elles ont vu les parieurs se déchaîner. On peut comprendre leur enthousiasme : près de 3.000 sportifs du monde entier étaient en lice, et plus de 100 titres ont été décernés pendant les 16 journées de compétition. Tennis, basketball, football, handball, volleyball, rugby à VII et athlétisme remportent traditionnellement la part du lion. L'édition 2018 a, de plus, bénéficié d'une ambiance très particulière : qualifiée de « Jeux de la paix », elle a vu une équipe de hockey féminine « mixte » entre Corée du Nord et Corée du Sud, et une présence côte à côte des deux pays, techniquement en guerre depuis 1953, au moment du défilé des athlètes ! 

Le nombre de médailles par pays fait l'objet d'innombrables commentaires dans les médias et sur les réseaux sociaux, mais il est loin de constituer la « discipline » qui intéresse le plus les parieurs.

 

Le grand homme de lettres britannique George Bernard Shaw disait : « On ne cesse pas de jouer quand on devient vieux, mais on devient vieux quand on cesse de jouer. » Tant à Spa qu'en ligne, une forme d'éternelle jeunesse s'offre donc à qui veut s'en saisir, un tourbillon de sensations qui accélère les battements du cœur. Une succession de moments uniques, d'instants suspendus où l'on retient son souffle, croisant secrètement les doigts, pour que la bénédiction de la chance vienne s'attarder sur nous.