Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

VÉRONIQUE COTY RELANCE LE PRIX FRANÇOIS COTY

{{ ads }}Soirée événement au château d’Artigny le lundi 3 décembre 2018

LE PRIX FRANÇOIS COTY
Le Prix garde sa vocation originelle de récompenser la créativité d’un parfumeur, de distinguer un univers olfactif fort et techniquement maîtrisé en hommage aux créations de François Coty. Le lauréat re- çoit, comme depuis sa création en 2000, le trophée Lalique, La Vitesse. Lalique étant partenaire de la première heure de François Coty. L’Association a déjà récompensé de grands noms de la parfumerie comme Jean Guichard, Sophie Labbé ou Maurice Roucel, des parfu- meurs dont l’héritage et le caractère continuent d’inspirer les jeunes créateurs. Le prix a été mis en sommeil depuis 2010 et L’Association François Coty le relance cette année.

REMISE DU PRIX
La soirée, réservée aux profes- sionnels de la parfumerie, se tiendra le lundi 3 décembre
à partir de 17h au Château d’Artigny, ancienne demeure de François Coty. Elle s’ouvrira sur une exposition dédiée à l’univers de François Coty réunissant ses plus belles créations, deux-cent acons originaux, archives et objets personnels.
Une conférence olfactive,
« La Ligne de Vie Parfumée de François Coty » sera donnée par Jean Kerléo fondateur de l’Osmo- thèque de Versailles.
Il présentera les parfums de François Coty aujourd’hui épuisés mais précieusement conservés par l’Osmothèque.
La remise du trophée sera suivie d’un dîner parfumé, en clôture de cet événement exceptionnel.

LE JURY
7 membres pour choisir le douxième candidat
- Jean Guichard, parfumeur et directeur de l’école de parfumerie Givaudan, créateur de Loulou et Eden pour Cacharel, L’Air du Temps Colombes Couleurs pour Nina Ricci, Obsession pour Calvin Klein
- Caroline Furstoss, chef-sommelière de Jean-François Piège, son expertise et sa sensibilité olfactive lui permettent une approche singu- lière de l’univers du parfum
- Laurence Férat, journaliste spécialiste parfums pour le Figaro et Cosmétique Mag, co-auteur avec Sabine Chabbert, de Parfums Rares aux éditions Terre Bleue en 2014
- Anne Devroye, diplômée de l’École du Louvre et docteur en histoire de l’art, ancienne conservatrice du Musée Jakovsky et du Musée d’art naïf de Nice
- Mathilde Le Chatelier, descendante de François Coty, secrétaire générale de l’A.F.C.
- Erik Halley, plumassier, brodeur, créateur de parures et d’ornements pour les icônes mondiales de la mode et de la musique
- Daniel Molière, parfumeur et osmothécaire, créateur de Santos de Cartier, Eau de Givenchy, Jardin Clos et Tam Dao pour Diptyque.

FRANÇOIS COTY

Un parfumeur de génie, le « père de la parfumerie moderne », « le Napoléon de la parfumerie... » Autant de titres pres- tigieux pour celui qui donna à ce secteur d’activités ses lettres de noblesse. Joseph-Marie François Spoturno, dit FRANÇOIS COTY naît à Ajaccio en 1874 et s’éteint en1934. Il est déjà « nez » accompli après un stage au sein des établissements Chiris à Grasse, capitale mondiale de la parfumerie à l’époque. En 1904, il commercialise avec succès son premier parfum, La Rose Jacqueminot, prélude à d’autres créations toutes plus réus- sies les unes que les autres : L’Origan, L’Ambre antique, Le Jasmin de Corse, Emeraude, Paris, L’Aimant... Le Chypre a donné naissance à la famille classique des parfums chyprés qui regroupe des parfums de caractère, facilement reconnaissables. Leur composition est basée sur des accords de mousse de chêne, ciste-labdanum, patchouli et berga- mote. François Coty a donc révolutionné l’univers de la parfumerie dans l’art de la composition, en élaborant de savants mélanges de ma- tières premières et de produits de synthèse, ainsi que dans la commer- cialisation, avec l’idée de la gamme de produits autour d’une même fragrance. Il excellait aussi dans l’art de la présentation et innove avec le aconnage. Il s’associe avec le verrier René Lalique et d’autres grands artistes de l’époque.

ASSOCIATION FRANÇOIS COTY
Créée en 2000, mise en sommeil en 2006 et relancée en 2017, L’As- sociation François Coty a pour mission de promouvoir l’esprit et l’audace de François Coty.
Le Prix a été créé à l’initiative d’Henri Coty, son petit- ls, a n de distinguer un parfumeur
dont les créations feront date dans l’histoire de la parfumerie. Aujourd’hui, Véronique Coty en reprend la présidence. L’Association s’investit dans tous les projets qui peuvent trans- mettre l’histoire de François Coty et ses créations. Elle organise ré- gulièrement des expositions, des rétrospectives et des conférences auprès de di érents publics. Elle se compose de membres d’hon- neur et de membres bienfaiteurs. Fière de son passé corse, l’Asso- ciation souhaite s’investir sur ce territoire.

VÉRONIQUE COTY
Née en 1971 en Normandie, elle a toujours été proche de son grand-père maternel Henri Coty qui lui demandera de porter son patronyme, tout comme François Coty né Spoturno, choisit de porter celui de sa mère.
La recherche artistique guide depuis long- temps ses choix professionnels. Pour vivre sa passion du théâtre, elle s’installe à New York
et joue dans un music-hall. Elle y découvre la marqueterie d’assiettes anciennes et s’initie pendant deux ans à cette pratique. En 2000, elle revient en France et ouvre son propre atelier de Picassiette à Paris.
Ses rencontres la mènent à Arles où le photographe Lucien Clergue lui fait découvrir le tirage argentique et la retouche manuelle. Elle par- ticipe à ses travaux pendant quelques années. En 2009, elle s’installe en Touraine tout près du Château d’Artigny et intègre une société de conservation d’œuvres d’art.
Elle s’implique dans le Prix François Coty aux côtés de son grand-père entre 2000 et 2006. Le décès d’Henri Coty provoque une onde de choc dans le milieu de la parfumerie et laisse l’Association inactive. C’est aujourd’hui en sa mémoire que Véronique la recrée, avec son mari, Nicolas Gandilhon. Leur ambition et leur vocation à tous les deux est de perpétuer la mémoire de François Coty en faisant redécouvrir son œuvre au grand public.

EXPOSITION“La Ligne de Vie Parfumée de François Coty”
Dédiée à l’univers de François Coty, elle réunit ses plus belles créations ainsi que des archives et des objets personnels. Elle
sera accueillie n 2019 au Musée de Suresnes, lieu historique des créations de François Coty puis chez Bucherer, rue des Capucines à Paris. Elle s’installera au Musée international de la Parfumerie à Grasse courant 2020.
Ouverture au public
du 1er au 31 décembre 2018
au Château d’Artigny. Conférences et ateliers olfactifs tenus par Patricia de Nicolaï, Présidente de l’Osmothèque de Versailles et Jean Kerléo, son fondateur.

--
Contact Presse :

PB COMMUNICATION
Patricia BÉNITAH
06.29.44.83.09
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
http://pbcommunication.fr

--
Communiqué envoyé le 2018-09-10 15:47:00 via le site Categorynet.com dans la rubrique Féminin

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______