Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

 

France PAC ENvironnement vous accompagne dans votre transition énergétique

France PAC Environnement a développé depuis de nombreuses années une méthodologie pour permettre a chacun de profiter des évolutions technologiques qui nous permettent aujourd’hui, tout en conservant notre confort, voir en l’améliorant de limiter notre impact sur l’environnement.
Pour cela, France PAC Environnement a segmenté les différentes compétences nécessaires pour une efficacité optimum. Dans cette optique, nous avons regroupé nos compétences dans 2 grandes familles d’intervention : la réduction de la consommation énergétique, la production d’électricité en autonomie.

France PAC Environnement réduit vos besoins énergétiques
Bien entendu l’objectif ici n’est pas de renier sur le confort, mais bien d’apporter une série de solution permettant de diminuer le besoin énergétique du foyer. Pour arriver à une réduction drastique des coûts lié au chauffage, il est nécessaire de prendre le problème sous 2 angles distincts pour permettre d’obtenir les meilleurs résultats. Il s’agit dans un premier temps d’apporter des solutions pour réduire les pertes énergétiques. Ensuite, nous réalisons l’installation de solutions de chauffage basé sur l’exploitation d’une énergie renouvelable, considéré comme une énergie solaire, il s’agit de l’aérothermie.
La première étape consiste donc à réduire les déperditions. Les techniques sont diverses, isolation, modification du système de ventilation, …

Quel type d’isolation réaliser ?
Le marché regorge de solution pour permettre d’améliorer l’isolation d’un bâtiment et ainsi conserver la chaleur émise au sein des pièces de vie. Pour parvenir à une isolation efficace, performante et pertinente il est nécessaire de comprendre qu’il faut agir en priorité sur les parties situées en hauteur. En effet, l’air chauffé a donc tendance a se dilater, s’allège et a donc tendance a monter pour s’échapper finalement par la toiture lorsque cette dernière est mal isolée voir pas isolée. Une isolation efficace des parties hautes peut permettre tout de même de réaliser des économies à hauteur de 30% sur la facture énergétique dédié au chauffage. France PAC Environnement recommande particulièrement la réalisation des l’isolation des combles perdus avec la méthode du soufflage qui est particulièrement efficace. Cette méthode d’isolation permet d’obtenir un tapis d’isolation continu, sans aucune déperdition. La technique du soufflage a l’avantage de permettre d’intervenir même dans les recoins les moins accessibles.
Une autre solution d’isolation consiste à isoler les murs directement depuis l’extérieur. Outre le confort thermique apporté par ce type d’isolation, elle permet dans le même temps d’apporter une rénovation esthétique de la façade de l’habitation. Bien évidemment elle présente l’avantage de ne pas nécessiter d’intervention au sein de l’habitation. Cette méthode d’isolation apporte tout de même en moyenne 20% d’économie sur la facture énergétique dédié au chauffage.
Bien évidemment, il existe bien d’autres solutions d’isolation comme le changement des fenêtres par exemple qui peut tout de même permettre de réduire la aussi la facture énergétique dédié au chauffage de 15%.

France PAC Environnement recommande d’agir aussi sur la ventilation
La ventilation est un élément indispensable au sein d’une habitation pour permettre un renouvellement indispensable de l’air. Cependant, la ventilation est bien souvent la source de déperdition importante. France PAC Environnement s’appuie sur la VMC Double Flux pour résoudre cette problématique. La VMC Double Flux va permettre d’apporter une solution de ventilation efficace tout en limitant les déperditions énergétiques. La VMC Double Flux va permettre de capter de l’air frais de l’extérieur, de le filtrer afin d’éliminer au maximum les allergènes puis va capter la chaleur du flux d’air sortant qui a était chauffé.

Un chauffage écologique et économique
Une fois toutes les sources de pertes thermiques identifiés, il est capital d’agir sur la solution adoptée pour obtenir une solution de chauffage plus écologique et économique. France PAC Environnement s’appuie essentiellement sur l’aérothermie. L’aérothermie permet en effet de produire du chauffage en captant une énergie renouvelable constitué par les calories présentent dans l’air ambiant. Ces calories sont considérées comme une énergie renouvelable car elles sont automatiquement renouvelées sous l’action du soleil. Ces calories ainsi captées permettent de fournir du chauffage pour répondre à l’ensemble des besoins d’une habitation. La pompe a chaleur s’appuie sur le principe aérothermique pour produire de la chaleur.
Il existe 2 types de pompes à chaleur, la pompe à chaleur air/eau et la pompe à chaleur air/air. Chacune de ces technologies présente des aspects différents qui leur confère certains avantages. Dans les 2 cas, la pompe à chaleur capte les calories présentent dans l’air extérieur et les transmet à un fluide frigorigène qui a la caractéristique de changer d’état avec le changement de la température. En effet, le fluide frigorigène passe de l’état liquide à l’état gazeux. Ce changement d’état génère une montée en pression qui permet une production de chaleur pour les besoins en chauffage de l’habitation. L’évacuation de cette chaleur permet au fluide frigorigène de retrouver son état initial. Ainsi un nouveau cycle peut reprendre.
La pompe à chaleur air/eau est le plus souvent préconisé pour les maisons en rénovation car elle présente l’avantage de s’adapter au circuit de chauffage déjà existant. Cette technologie apporte donc un réel confort lors de l’installation puisqu’elle permet de limiter les interventions au sein de l’habitation.
La pompe à chaleur nécessite l’installation de diffuseurs dans chaque pièce nécessitant d’être chauffé. En revanche elle profite d’un aspect réversible qui lui permet une production de chauffage ou de climatisation au besoin durant les périodes de fortes chaleur estivales.
La pompe à chaleur permet de réduire de 30% la facture énergétique dédié au chauffage.
Pour le chauffage de l’eau sanitaire, France PAC Environnement propose aussi une solution basée sur l’aérothermie, il s’agit du ballon thermodynamique. Le ballon thermodynamique fonctionne exactement comme une pompe à chaleur en captant les calories présentent dans l’air ambiant. Il est par contre indispensable de prendre en compte la superficie de la pièce qui doit accueillir le chauffe-eau. Car en effet, si la superficie de la pièce est trop faible, elle ne permettra pas un renouvellement suffisant des calories. Il existe donc 2 types de ballons thermodynamiques, la version monobloc qui nécessite d’être placé dans une pièce avec une superficie minimum de 20m3 sans compter la superficie occupée par les encombrants. Lorsque la superficie de la pièce et trop petite, France PAC Environnement réalise l’installation d’un ballon thermodynamique bi-bloc. Le ballon thermodynamique bi-bloc s’apparente en tout point à une pompe à chaleur air/eau de part son aspect technique. Le principe reste le même capter des calories présentent dans l’air ambiant pour permettre de chauffer l’eau contenu dans le chauffe-eau. Le ballon thermodynamique se compose de 2 éléments, un groupe extérieur et un ballon placé à l’intérieur. De cette façon les calories sont captées directement depuis l’extérieur. Cette technologie permet tout de même de réduire la facture de chauffage de l’eau sanitaire de 70%.

La production d’électricité en autonomie
Le principe photovoltaïque
Le principe photovoltaïque repose essentiellement sur l’aspect semi-conducteur du silicium. Ainsi les panneaux photovoltaïques vont permettre une production d’électricité en exploitant une énergie renouvelable. Cette énergie renouvelable est constituée par les photons contenu dans les rayons solaires.
Les panneaux photovoltaïques sont constitués par une superposition de 2 couches de silicium. Ces 2 couches de silicium sont protégées par des plaques vitrées. Enfin, l’ensemble est maintenu par un cadre en aluminium. Tous les éléments utilisés pour la fabrication des panneaux photovoltaïques ne génèrent pas d’impact sur l’environnement. En effet, concernant la matière première principale, le silicium, il s’agit du deuxième élément le plus présent sur terre après l’oxygène sont prélèvement pour la fabrication de panneaux photovoltaïques n’a aucun impact. Et même s’il est vrai que le traitement industriel du silicium génère quelques pollutions, elles sont rapidement compensées en 2 à 3 ans de production photovoltaïque. Cette période de compensation est tout à fait négligeable par rapport à la durée d’un projet photovoltaïque qui est donnée pour 30 à 40 ans d’utilisation.
Les photons qui frappent les panneaux photovoltaïques vont permettre un échange d’électrons entre les 2 couches de silicium qui auront pour conséquence la production d’un courant continu. Ce courant continu devra être transformé en courant alternatif par un onduleur. Généralement, les installations photovoltaïques pour particulier, il n’est utilisé qu’un seul onduleur principal. France PAC Environnement ne recommande pas ce type d’installation car elle est la source d’arrêt de production global. En effet, lorsque l’installation n’utilise qu’un seul onduleur, lorsqu’un panneau photovoltaïque rencontre un problème, c’est l’ensemble de l’installation qui est à l’arrêt. Nous préconisons plutôt l’usage de micro-onduleur dédié pour chaque panneau photovoltaïque. Cela a non seulement pour effet de limiter les problèmes, mais cela assure aussi une production optimum.
Une fois l’installation mise ne place, il s’agit de faire un choix sur l’utilisation de l’électricité produite. En effet, vous avez la possibilité de revendre l’énergie produite grâce a un raccordement au réseau d’électricité national ou de consommer directement l’électricité pour les besoins du foyer. France PAC Environnement recommande de consommer directement l’électricité produite, on parle d’autoconsommation.
Pour France PAC Environnement l’autoconsommation représente l’avenir énergétique. En effet, il s’agit de permettre une autonomie énergétique pour chaque foyer. Cella permet en outre de limiter l’impact des hausses du tarif de l’électricité qui sont en lien direct avec les frais d’entretien de nos centrales nucléaires aujourd’hui vétustes. Parallèlement, le prix de rachat de l’électricité photovoltaïque produite ne cesse de baisser. Il devient donc évident que l’avenir du photovoltaïque se joue dans l’autoconsommation.
Cependant, le photovoltaïque souffre d’un problème directement en lien avec son principe de fonctionnement. En effet, la production d’électricité photovoltaïque ne peut se faire qu’en présence du soleil. Les panneaux photovoltaïques permettent donc uniquement une production en alternance synchronisé avec la présence du soleil.
Aujourd’hui, il existe sur le marché 2 solutions avec des objectifs un peu différents, la batterie solaire et les solutions domotiques. La batterie solaire permet de lisser la disponibilité énergétique alors que le système domotique va permettre de lisser les besoins en fonction de la production faite par les panneaux photovoltaïques. Même si la solution du stockage énergétique parait être la plus intéressante, France PAC Environnement ne recommande pas son usage pour 2 raisons. Les solutions proposées pour le stockage énergétique s’appuient dans la majeure partie des cas sur l’utilisation de métaux rares dont le prélèvement génère un impact négatif sur l’environnement. De la même façon la fin de vie des batteries solaires génère des pollutions importantes car elles sont mal recyclées. D’autre part les solutions de stockage représente un coût d’acquisition trop important pour conserver une rentabilité dans le projet.
En revanche, France PAC Environnement recommande vivement l’utilisation de la domotique pour améliorer le taux d’autoconsommation photovoltaïque. En effet, la domotique permet la mise en fonction automatique des appareils les plus énergivore en fonction de la production faite par les cellules photovoltaïques. Ainsi, la domotique permet de réduire les besoins énergétiques dans les périodes de faible production d’électricité. La domotique permet ainsi de modifier les habitudes prise pour se plier au principe heures creuses / heures pleines.

N’hésitez plus, contactez France PAC Environnement :
Site internet : http://www.francepac-environnement.fr
14, rue de l’Atlas
75019 PARIS
Téléphone : 01 42 80 09 06
Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Page Facebook : https://www.facebook.com/fpe75
Page Instagram : https://www.instagram.com/francepacenvironnement/?hl=fr
Page LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/france-pac-environnement/
Page Viadeo : https://www.viadeo.com/fr/company/france-pac-environnement
Chaîne Youtube : https://www.youtube.com/channel/UC5zybRJbh8FcvPgASt5_C7w
Chaîne Dailymotion : https://www.dailymotion.com/francepacenvironnement
Page Pinterest : https://www.pinterest.fr/francepacenvironnement

--
Contact Presse :

France PAC Environnement
Hippolyte GARDET
01 42 80 09 06
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
http://www.francepac-environnement.fr

--
Communiqué envoyé le 2020-09-17 19:14:01 via le site Categorynet.com dans la rubrique Energie

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______