Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Céline Fillor d'Axenergie livre ses conseils pour une chaudière en bonne santé

La chaudière en panne au mois d'octobre ? Catastrophe ! Voici quelques conseils pratiques dispensés par Céline Fillor, adhérente Axenergie, pour anticiper les problèmes ou agir soi-même… quand c'est possible.

Ces suggestions concernent notamment les chaudières au gaz standards

EVITER DE SE RETROUVER DANS L'URGENCE
"Mon premier conseil serait de se soucier de son chauffage… pendant les beaux jours" indique Céline. En effet, remettre le chauffage en route à la fin de l'été apparait plus que pertinent : mieux vaut s'apercevoir que la chaudière a du mal à se remettre en marche quand les températures ne côtoient pas encore le 0°…
Un circulateur ou une vanne grippés peuvent se révéler de simples contretemps. "D'ailleurs, pour ce type de souci, nous pouvons conseiller le client par téléphone et il peut, parfois, faire repartir l'appareil lui-même".
De plus, les techniciens seront plus disponibles pour contrôler l'ensemble de l'installation durant la période estivale alors que l'hiver, ils se concentreront davantage sur l'urgence.

Ma chaudière est en panne ? J'appelle le premier plombier disponible pour régler le problème… mais pas forcément le plus compétent. Réagir à chaud n'est jamais conseillé et cela vaut également pour la réparation d'une chaudière !

QUELQUES ÉVIDENCES… QUI N'EN SONT PAS
La chaudière ne donne plus signe de vie, je saute sur mon téléphone ! Pas de panique, voici quelques vérifications de base à effectuer :
• Les piles de mon thermostat fonctionnent-elles encore ?
• Y-a-t-il une panne de courant dans le quartier ? Hé oui, même une chaudière au gaz a toujours une alimentation électrique.
• "Une chaudière c'est comme une voiture, entre deux révisions, il peut se passer beaucoup de choses" précise Céline. Et comme pour une voiture, nous retrouvons la même nécessité de contrôler les niveaux et notamment celui de l'eau. En effet la pression indiquée sur le voyant, placé la plupart du temps en évidence, doit indiquer entre 1 et 2 bars. Si cela n'est pas respecté, le risque est simple : la mise en sécurité automatique de l'appareil
• Attention, les chaudières mixtes (chauffage + eau chaude) ne fonctionnent pas que l'hiver. Elles sont en action toute l'année chaque fois que le particulier tire de l'eau chaude. L'usure est donc quotidienne.

QUAND LE TECHNICIEN DEVIENT INDISPENSABLE
Parfois la panne est trop complexe et si une pièce spécifique venait à rompre, souvent lorsque la chaudière est en fin de vie, seul un professionnel serait apte à se renseigner auprès du constructeur. Dans un premier temps il s'agit de vérifier que la pièce existe toujours, puis dans un second, de la commander.

A propos d'Axenergie : Créé en 2004, Axenergie est le premier réseau national coopératif regroupant une centaine d'entreprises artisanales locales. Spécialisés dans l’installation, l'entretien, et le dépannage, les adhérents interviennent sur tous les types d'appareils de chauffage, de climatisation et de production d'eau chaude fonctionnant avec toutes les énergies y compris celles renouvelables. Le réseau, qui se distingue notamment par la mise en place d'une garantie jusqu’à 10 ans sur les chaudières, rassemble plus 1 100 techniciens et réalise 1,3 million d'interventions chaque année.
http://www.axenergie.eu

INFINITÉS COMMUNICATION
Christophe Giraudon : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Agnès Heudron : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Tél : 01.30.80.09.0

--
Contact Presse :

Axenergie
Christophe Giraudon

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

--
Communiqué envoyé le 2017-10-11 12:33:31 via le site Categorynet.com dans la rubrique Energie

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______