Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

 

100 000 DIPLÔMÉS MALGRÉ LA CONTROVERSE AUTOUR DU CENTRE MISSIONNAIRE DE SION

Le 10 novembre dernier, la Corée du Sud a accueilli un événement inédit.
Le Centre Missionnaire de Sion, a diplômé plus de 100 000 personnes dans le monde entier. Mais comment cela a-t-il pu être possible ?
Depuis la triste histoire d’une jeune diplômée du centre, décédée l’an dernier à cause de ses convictions religieuses, le Centre Missionnaire lutte contre la conversion forcée.
Dans notre société actuelle, comment cela a-t-il pu arriver ? À la suite de cette tragédie, comment le centre où elle avait été diplômée, continue-t-il à grandir ?
Une remise des diplômes inattendue
La remise des diplômes s’est déroulée avec un total de 103 764 étudiants dont plus de 400 français et 50 000 invités. L’événement a été diffusé dans les 113 pays participant à la cérémonie dont la Corée du Sud, la France, l’Allemagne et les Etats-Unis.
Le Centre Missionnaire de Sion, propose des cours bibliques pour donner une chance à chacun de connaître la Bible. Ce sont ces enseignements que Ji In Gu,a suivi. Ji In Gu, jeune coréenne, est décédée à la suite des coups et blessures causés par la conversion forcée de sa famille qui était contre les enseignements donnés. La jeune femme qui voulait uniquement en savoir plus à propos de Dieu avait été diplômée du centre missionnaire. Suite à son diplôme, les pasteurs membres du centre de consultation sur l'hérésie de Corée du sud ont tenté de la convertir par la force. Bafouant ainsi ses droits, ses pasteurs ont fait de Ji In, un symbole de la cause qu’elle défendait par la pétition pour la liberté de religion.
Cependant cette histoire n’a pas dissuadé pour autant ces étudiants heureux de porter la toge de leur école. Les 103 764 diplômés ont appris à maîtriser les textes bibliques afin de comprendre ce qui fait sens à notre temps et ont aussi reçu leur diplôme en moins d’un an. A noter qu’il y a actuellement 200 000 personnes qui étudient au Centre Missionnaire de Sion à travers le monde.
L’évolution dans le monde du christianisme
“Beaucoup de gens croient que tout cela est l’œuvre de Dieu et le résultat l’a montré. Cela ne peut pas être fait par la capacité de l’homme mais avec la capacité de Dieu.”
Le résultat de la remise des diplômes reste inattendu face aux statistiques actuelles sur la diminution du nombre de croyants. Une enquête menée sur un échantillon de 1 000 diplômés a montré que seulement 41,7% d'entre eux étaient des croyants pratiquant leur foi sous des dénominations préexistantes telles que le protestantisme ou le catholicisme. Le Centre Missionnaire de Sion offre l’opportunité à tous de recevoir l’enseignement biblique et de porter un jugement neutre ayant comme standard la Bible.
De nombreux chrétiens de la République de Corée du Sud ont réagi à la croissance rapide du Centre Missionnaire de Sion en disant : “ Le monde religieux s’est éloigné des vertus fondamentales de la religion en interférant dans les affaires politique et en perdant la confiance des croyants ”.
Cette cérémonie inopinée amène à se poser de grandes questions sur le monde du christianisme. Pourquoi autant de personnes sont intéressées par les enseignements donnés au Centre Missionnaire ? Depuis sa création en 1990 en Corée du Sud, le centre permet de comprendre les textes bibliques dans leur intégralité et leur application au croyant de notre temps.
A ce rythme, d’ici 3 ans le Centre Missionnaire de Sion atteindra un million d’étudiants, et le statu quo du monde religieux changera.

Judith Losengo

--
Contact Presse :


Judith Losengo
0751963857
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

--
Communiqué envoyé le 2019-11-20 16:33:42 via le site Categorynet.com dans la rubrique Votre choix

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______