Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

La performance faible du secteur financier Américains se reflète sur les marchés mondiaux








Les coupables dans cette affaire ne sont pas trop difficiles à trouver. La performance du secteur financier américain durant la première semestre a été -30%, tandis que le secteur de l'énergie a réussi  d'augmenter par 8,12%. Si l'on vous demandait d'énumérer les top dangers pour l'économie mondiale, il vous serait difficile de trouver les facteurs qui ne sont pas déjà en place. Tout d'abord, nous avons des prix du pétrole qui semblent atteindre de nouveaux records chaque semaine. 150 $ par baril se voit de plus en plus proche. Ce prix est liée à un deuxième danger, un nouveau conflit dans le Moyen-Orient. La semaine dernière, un ex-commandant de l'air israélienne a été cité en disant qu'Israël était prêt à attaquer l'Iran si la diplomatie échoue. Le ministre iranien du pétrole a répondu en disant que l'Iran est prêt à se défendre, et qu'une attaque sur les installations nucléaires iraniennes serait le début de la guerre.

La hausse des prix de pétrole est toujours la raison de panique des banquiers centraux, Citi Group a annoncé aujourd'hui que la prévision d'inflation au Royaume-Uni a grimpé de 4,6% le moi de Juin. La semaine dernière, la BCE a soulignée que la hausse récente des taux n'a pas précéder automatiquement une série d'augmentation. Néanmoins, La position ferme  de Trichet sur la lutte contre l'inflation a causé certains désaccords entre la BCE et la Réserve fédérale aux États-Unis. Le dernier cavalier de l'apocalypse pourrait être lorsque l'économie mondiale va enfin céder à la pression de l'inflation et la crise du crédit. Il y a des signes forts que les économie les plus fortes sont en mode de ralentissement. Le Jeudi les donnés du chômage ont montré une augmentation de 20% ; et  la rémunération non agricole a diminué pour le 6e mois consécutif. Les prix des maisons au Royaume-Uni sont sur la même voix que le marché américain, les Guichets ATM ne paient plus, et les ménages ont !
 déjà atteint des niveaux records d'endettement. Les chiffres choquants de la semaine dernière de Marks &Spencer ont été témoin.

Cette semaine est relativement calme en terme d'annonces de haut niveau par rapport à  la semaine passée.  Le billet top  de négociation est la déclaration d'intérêt de la MPC le jeudi. La Banque d'Angleterre est toujours coincé entre le marteau et l'enclume car les prix records du pétrole ont conduit l'inflation, et ralentit les dépenses des consommateurs.

Il est peut être le temps de commercer à chercher le profit du faible volatilité. Un pronostic Range- barrière gagne si aucune des deux niveaux sont touchés dans un laps de temps donné. Un pronostic Range- barrière sur betonmakets.fr prévoient que l'indice FTSE 100 n'aborde pas 5016 ou 5875 dans les prochains jours pourrait générer un profit de 10%.



Contact Presse :
Personne de contact pour les journalistes :
Hanane Boujemi
 
Regent Markets
 
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
http://www.betonmarkets.com





Ce communiqué a été diffusé par et sur Categorynet.com (http://www.categorynet.com).
Ce communiqué de presse porte la référence EYJ567SA



---------------------------------------