Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Réflexions sur l’émergence d’un marché règlementé de la cession transmission.

communiqué Presse/Web : pour diffusion immédiate après relecture et validation

Réflexions sur l’émergence d’un marché règlementé de la cession transmission.

Selon un article paru dans les Echos (1), « en France, 35 % des entrepreneurs ont plus de 50 ans. En 1999, 700.000 entreprises étaient dirigées par des personnes de plus de 50 ans contre 645.000 en 1990. Malgré l'absence d'une statistique fiable, on estime que plusieurs milliers d'entreprises disparaissent chaque année faute de repreneur ou de transmission préparée. En Europe, on estime qu'un tiers des dirigeants d'entreprise familiale cesseront leur activité dans les dix prochaines années. Ce phénomène concernerait 610.000 entreprises et 2,4 millions d'emplois chaque année. (2)

Ces chiffres confirment que la transmission des entreprises et commerces est en train de devenir un enjeu majeur dans nos régions.

Lancé en novembre passé par la Presse Quotidienne Régionale, premier vecteur historique de diffusion des offres de cession d’entreprises et commerces, pour répondre aux enjeux économique de la transmission d’entreprises et contribuer activement au maintien du tissu économique local, France PME est devenu en 6 mois le deuxième dispositif national en termes d’audience et volume d’annonces.

Mutualisant les annonces de cession d’entreprises, fonds de commerce, droit au bail, ou murs commerciaux publiées dans 41 titres de la Presse Quotidienne Régionale, France PME est aujourd’hui un acteur majeur de la cession transmission utilisé tant par les professionnels, agents immobiliers ou cabinets d’affaires, que par les cédants, qui pour un nombre significatif d’entre eux, choisissent de diffuser leur offre en direct sans recourir à un intermédiaire de la cession transmission.

Plus de 96% du marché de la cession transmission est aujourd’hui concerné par les fonds de commerce et artisanat, et Très Petites Entreprises (TPE), dont le nombre de salariés est inférieur à 10, voire souvent unipersonnelle, les cessions de PME valorisée à plus de 300 000€ représentant une minorité. Alors que la transmission par succession familiale représentait il ya quelques années, plus de 50% des cessions, cette tendance est aujourd’hui à la baisse au profit de la reprise extérieure.

Sortie de la relation de confiance confortée par le lien familial, la cession transmission se heurte à d’autres problématiques : « banquiers, professionnels et observateurs de la transmission de PME partagent le même constat : en France beaucoup de chefs d'entreprise ne trouvent pas de repreneur alors que beaucoup de candidats à la reprise ne trouvent pas d'entreprise à acheter ».

Ces propos confirment ce que la grande majorité des acteurs ressentent et disent, à savoir que la transmission de PME ne fonctionne pas encore comme un marché au sens d'un lieu ouvert de rencontre, de concurrence et de coordination entre une offre et une demande anonymes ayant égal accès à une information objective sur la qualité et la valeur des produits échangés » (1).

L’auteur de l’article préconise en conséquence une certification de l’offre et la demande, confiée à des acteurs spécialisés, eux-mêmes certifiés, à l’égal de la pratique instaurée dans le contrôle technique des véhicules, ainsi qu’un système mutualisé de garanties pour les vendeurs et les acheteurs.

Dans un cadre institutionnel capable de rassurer cédants et acquéreurs, la cession transmission sera confortée au bénéfice tant du cédant que de l’acquéreur, permettant plus de fluidité sur un marché dont les enjeux économique sont aujourd’hui croissants.

Signature :
Retrouvez toutes les annonces de cession d’entreprises et commerce sur [votre plateforme] PME, membre du réseau d’affaires de la presse quotidienne régionale www.francepme.fr

(1) Vers l'émergence d'un marché de la PME, Les Echos, jeudi 12 juin 2008
http://www.lesechos.fr/supplement20080612/sup_l_art_d_entreprendre_2/4733320.htm

(2) Ce paragraphe est extrait du rapport du Conseil économique et social sur « La transmission des PME artisanales, commerciales, industrielles et de services » publié en décembre 2004.

Contact :
Laurent Tatford
Coordination France PME
08 70 44 96 35
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.







Contact Presse :
Personne de contact pour les journalistes :
Laurent Tatford
Coordinateur
 
08 70 44 96 35
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
http://www.francepme.fr





Ce communiqué a été diffusé par et sur Categorynet.com (http://www.categorynet.com).
Ce communiqué de presse porte la référence E1B0IEUC