Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Compass Management Consulting

Les prêts hypothécaires pénalisés par l’inefficacité des processus informatiques



Saint-Cloud, le 14 avril 2008 – Compass Management Consulting, le leader mondial du conseil basé sur des techniques d’analyse comparative, observe dans son dernier rapport, le paradoxe auquel sont soumis les établissements bancaires américains depuis la crise des subprime.

D’un côté, ces établissements cherchent à faire preuve de prudence et réduire leurs coûts. De l’autre, la concurrence s’exacerbe, les incitant à innover et à améliorer leur rendement opérationnel, grâce, notamment à l’amélioration des processus informatiques et ce tout en respectant des contraintes budgétaires strictes.

Ce paradoxe a des répercussions directes sur les prêts hypothécaires, ce qu’analyse Compass MC dans son rapport.


L’inefficacité des processus

Compass Management Consulting rappelle, dans son étude, que les projets d’amélioration de l’informatique entrepris par les établissements financiers n’obtiennent pas toujours les résultats escomptés.

Il observe que les prêts hypothécaires sont confrontés à toute une série de contraintes : réglementaires et procédurales, faibles investissements (ou investissements inefficaces) dans l’informatique ou l’automatisation, sous utilisation des systèmes existants, manque de formation des salariés, ou encore, non alignement des systèmes et processus sur les besoins métiers.

La lourdeur des réglementations et des procédures de protection contre les risques, ainsi que l’inadaptation des systèmes informatiques sont souvent contre-productifs.

Par ailleurs, lors de la mise en production de nouvelles applications, la plupart des banques ne réussissent pas à modifier les processus. De ce fait, le système ne fait qu’automatiser des processus inefficaces. Inversement, les systèmes conçus ou implémentés pour remplacer les processus inefficaces ne produisent pas toujours l’avantage attendu et n’écartent pas totalement les interventions manuelles.  


Construire un plan d’amélioration en 3 étapes
Selon Compass Management Consulting, il existe pourtant des gisements importants d’amélioration pour les prêts hypothécaires dont un plan d’action efficace articulé en 3 étapes pourra améliorer la performance de 20 à 25%.

1 - Evaluer l’existant

La première étape consiste à décrire les niveaux de performance existants en termes de coûts unitaires, qualité, productivité et délais. Elle implique une mesure rigoureuse de la performance du système en termes de qualité, capacité et disponibilité et aussi une analyse des activités et fonctions.
 
Les mesures et la méthodologie doivent être conçues pour établir des relations de cause à effet entre les systèmes d’information et les processus métiers qu’ils supportent. Ces liens permettent d’effectuer une analyse inter-fonctionnelle et interdisciplinaire qui porte sur les coûts, la qualité, les volumes, la productivité et les délais impliqués dans le fonctionnement global.  


2 - Identifier les opportunités d’amélioration

L’étape suivante repose sur une comparaison de la performance observée par rapport aux meilleures performances relevées dans ce secteur d’activité. En faisant ressortir les écarts entre ce qui est observé et les meilleures pratiques, l’analyse comparative détaillée identifie les causes des faiblesses des processus métiers et les possibilités d’amélioration.


3 - Définir un plan de développement

En analysant les actions qui posent problème, on spécifie les démarches rectificatives qui entraîneront des améliorations en termes d’efficacité, de coûts, de délais et de productivité.

Compass MC expose, dans son étude en ligne (cf lien ci-dessous), les résultats de son analyse des performances d’une Société X, lors de l’ouverture d’un compte pour un crédit immobilier Les coûts de ce processus pour la Société analysée et les niveaux de productivité sont comparés à un groupe de référence (« Réf ») constitué des sociétés les plus performantes du même secteur. La comparaison révèle un écart important sur l’indicateur “% de demandes closes à cause d’un dossier incomplet,” ce qui laisse supposer une anomalie dans les processus ou les systèmes.

L’analyse démontre que dans le système de fermeture de demandes de crédit de la Société X, il manque une fonctionnalité de validation en temps-réel, et que, par conséquent, la proportion de dossiers soumis avec des données manquantes ou incomplètes est excessivement élevée. D’où une productivité  faible, des délais trop longs et une augmentation des plaintes des clients sur les retards ou erreurs de traitement.      
Dans ce cas, le processus de fermeture a été modifié, une fonctionnalité de validation en temps-réel implantée et cette évolution a généré 1.2 millions de dollars d’économies ce qui correspond à près de 22 équivalents temps plein.  


Une collaboration entre l’informatique et les opérationnels

Les liens entre l’informatique et les indicateurs métiers, décrits auparavant, donnent une vision  complète de la performance opérationnelle et montrent à quel point les systèmes informatiques impactent la performance des processus. Une telle perspective est essentielle pour l’élaboration d’un plan de développement efficace, car cela prouve que l’investissement dans l’informatique améliore la productivité et les résultats.
Le fait de considérer l’informatique comme un contributeur actif à la performance des métiers, et non comme une entité séparée, crée des synergies internes plus efficaces et surtout moins contraignantes.


Conclusion

Les cadres dirigeants des établissements de crédit doivent élaborer des stratégies d’innovation dans une conjoncture économique incertaine. Les projets de développement doivent être quantifiables et pertinents.    
Une méthodologie d’analyse comparative tenant compte du contexte, des normes du secteur et des meilleures pratiques, permet d’identifier des opportunités d’amélioration de la performance opérationnelle et de définir les actions spécifiques qui génèreront des changements bénéfiques.  


Pour télécharger l’analyse détaillée :
http://www.clipping-tu.com/extranet/scripts/communiques.php?param=3&id=1360



A propos de Compass Management Consulting

Créée en 1979, Compass Management Consulting est aujourd’hui leader mondial du conseil en optimisation de la performance des entreprises basé sur la mesure des performances et le benchmarking ou analyse comparative. Compass MC a mis au point une méthodologie originale, Factbase. S’appuyant sur des modèles fonctionnels structurés pour positionner l’entreprise par rapport à un groupe de référence, elle lui indique les gisements de progrès pour s’améliorer (nlighten). Une fois ces gisements identifiés, Compass MC établit les scénarios et plans d’action pour atteindre les objectifs visés (nable)  et les pilote jusqu’à l’obtention effective des gains attendus (nsure).
Les offres Compass MC sont dédiées aux domaines banque, assurance, IT et centres de contacts. Les études Compass MC visent à optimiser les processus, aligner l’informatique aux besoins métier, valoriser le Système d’Information, et améliorer les performances de toutes les fonctions IT – help desk, Etudes, infrastructure, postes de travail, réseaux,…-.
Compass MC conçoit et réalise des tableaux de bord pour les Directions Générales et les DSI auxquelles elle est capable de proposer des indicateurs pertinents et, le cas échéant leur valeur marché.
Présent dans 15 pays, ce groupe international intervient dans 37 pays et dispose de plus de 500 clients actifs. Son siège social est basé à Guildford (Angleterre), celui de Compass MC Europe à Saint-Cloud (92).


Contacts presse

Agence Clipping-traitdunion
Muriel Grimaldi / Audrey Bouchard
Tél. : 01 44.59.68.39/35
E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.




Contact Presse :
Personne de contact pour les journalistes :
Audrey Bouchard
attachée de presse
Agence Clipping-traitdunion
01 44 59 68 35
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
http://www.clipping-tu.com





Ce communiqué a été diffusé par et sur Categorynet.com (http://www.categorynet.com).
Ce communiqué de presse porte la référence YWWE8EOL