Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Le DLR publie le bilan 2007 de la location

La Fédération professionnelle DLR (Distributeurs, Loueurs et Réparateurs de Matériels de BTP et de Manutention) présentera à la presse le 31 janvier 2008 le bilan économique 2007 du secteur de la location.

Le bilan de la location 2007

Un secteur ensoleillé dans un climat économique bien terne ! Le chiffre d’affaires des loueurs a atteint 3,6 milliards d’euros en 2007, soit une croissance annuelle de 10,8%. Il s’agit de l’augmentation la plus forte sur l’ensemble de l’historique disponible. Le marché, certes très concurrentiel, n’est donc pas pour autant saturé. Cette dynamique s’explique par :

la résistance du secteur de la construction (production en volume en hausse de 3,8% en 2007) ;

une grande densité d’opérations exceptionnelles ;

une hausse du recours à la location de la part des entreprises clientes.
è Alors que le nombre d’entreprises de location a augmenté de 2,4% en 2007, le nombre d’établissements s’est accru de 4,5%. On observe donc bien la poursuite du mouvement de concentration commencé il y a 10 ans.

Les entreprises cherchent à augmenter leur rentabilité via la réalisation d’économies d’échelle.

les entreprises de location à vendre finissent souvent par se retrouver dans le giron des groupes nationaux ou de grands groupes régionaux.

Les effectifs de la profession ont augmenté de 8,1% en 2007 pour atteindre 20 000 personnes. Cette très forte progression de l’emploi s’explique par la dynamique conjoncturelle du secteur. Devant une activité en forte croissance, et en dépit des difficultés de recrutement, les loueurs ont massivement embauché.

Les loueurs ont investi à hauteur de 695 millions d’euros en 2007, soit une progression de 6,9% par rapport à 2006. Les investissements réalisés en 2007 ont permis à la valeur d’origine du parc de gagner 500 millions d’euros pour s’établir à 5,4 milliards d’euros (soit une progression légèrement supérieure à 10%). L’augmentation des investissements a permis de maintenir l’âge moyen du parc à son niveau 2006.

Extraits de la campagne de ratios exercice 2006


La productivité (CA/effectif) est en progression de 9% par rapport à 2005 et se situe à 174 K€ ; le ratio masse salariale / CA est également en amélioration en passant de 23,8% à 21,9%. Le taux d’investissement progresse de 18% à 21 %, assorti d’un taux de renouvellement (de rajeunissement) du parc passant de 5, 6 ans de 4,7 ans en 2006.
Le rendement du parc, plus faible, fléchit (43,5% contre 48,6% en 2005).
L’Excédent Brut d’Exploitation/CA reste stable à 31% contre 30% en 2005.
En terme de résultats, le ratios Résultat net /Fonds propre s’améliore nettement (23,5% contre 17, 1% en 2005) et le résultat net/CA s’établit à 6,7% contre 4,5% en 2005.