Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

En quoi les Français ont-ils confiance?

Les Français sont-ils en phase avec leurs leaders d'opinion
en matière de confiance ?


Paris, le 30 janvier 2008 - Réalisée auprès de 3 725 leaders d’opinion dans 18 pays par StrategyOne, les résultats de la neuvième édition du Baromètre Confiance Edelman seront présentés demain 31 janvier 2008 à 18h à Sciences Po (partenaire de l'événement), avec notamment la participation de Yann Algan, Pierre Cahuc (co-auteurs de « La société de défiance »), Pascal Perrineau (Directeur du Cevipof), et Jean-Marc Vittori (éditorialiste des Echos). Cette année, Edelman et StrategyOne France étendent leurs investigations à la population française pour mieux appréhender l’état de la confiance et vous livrent en avant-première un aperçu des résultats de leur étude complémentaire : Les Français sont-ils en phase avec leurs leaders d'opinion en matière de confiance ?


Le niveau de confiance des Français est peu homogène
• Que ce soit envers les entreprises, les institutions, ou la sphère politique, les Français les plus aisés se révèlent plus confiants que les plus modestes. Les ouvriers et opérateurs d'industrie sont même dans une situation de "quasi-défiance" vis-à-vis des institutions et organisations testées.
• « Au-delà du revenu ou des CSP, ce sont surtout les sensibilités politiques qui jouent un rôle majeur dans le fait d'accorder ou non sa confiance. Cette grille de lecture parfois évidente (en ce qui concerne le gouvernement ou le Président) joue également sur des dimensions plus inattendues comme les associations (meilleur capital confiance à Gauche), les magistrats (confiance plus élevée à Droite) ou les institutions européennes (confiance plus élevée à Droite) » constate Nicolas Bouvier, Vice Président d’Edelman France. À noter que sur la majorité des catégories testées, les personnes sans réelles préférences partisanes sont souvent moins confiantes que les autres.
• Le sexe n'est pas un critère déterminant dans le niveau de confiance.
• L'âge joue peu : on observe simplement que les plus âgés ont tendance à être plus confiants dans les institutions politiques, et les plus jeunes davantage à l'égard des associations.
• « Le Baromètre Confiance Edelman conduit sur les leaders d'opinion de 18 pays nous montre à quel point la confiance est faible en France. Elle est plus faible encore quand on s'intéresse à l'ensemble de la population. L'accès à l'information, le fait de consulter régulièrement certains médias semble aller de pair avec une meilleure compréhension des événements, des enjeux nationaux et internationaux et in fine une confiance plus importante » commente Antoine Harary Directeur de StrategyOne en France
Les institutions les plus crédibles : les ONG et les associations en tête
• La hiérarchie de la confiance est claire, les ONG et les associations tiennent le haut du pavé. Avec un vainqueur « toute catégorie » : les associations de défense des consommateurs qui bénéficient de la confiance de 83% de Français et de 82% des leaders d'opinion.
• « Le désamour des Français vis-à-vis des entreprises, régulièrement mis en évidence dans le Baromètre Confiance Edelman se confirme sur l'ensemble de la population. Moins d’un Français sur deux dit faire confiance aux grandes entreprises qu'elles soient publiques françaises ou internationales », complète Nicolas Bouvier, Vice Président d’Edelman France. Une exceptions notable, les PME qui jouissent tant au global que sur les leaders d'opinion, d'un capital confiance élevé (67% des Français et 79% des leaders d'opinion.)
• La cote de confiance envers les politiques (Gouvernement et Président) est relativement faible (40% et 37%) mais reste tout de même supérieure à celle des Médias dans leur ensemble ou à celle du MEDEF.

Quels sont les leviers de la confiance des Français envers les entreprises ? (résultats présentés sous la forme d'un indice sur 100 points )
• Le premier levier de la confiance réside dans la qualité des produits de l’entreprise.
• À cet impératif s’ajoute la façon dont l’entreprise se comporte avec ses salariés. « À l’heure de la mondialisation et de la mise sous tension des cadres, cet impératif humaniste reste incontournable », souligne Antoine Harary, Directeur de StrategyOne France.
• Enfin, la transparence de l’information délivrée s’impose comme une exigence fondamentale
• À un moindre niveau, la défense de l’environnement est un élément important, devant les résultats financiers ou la promotion de la diversité, et loin devant le mécénat d’entreprise ou le sponsoring.
• « Cet indice montre que la confiance est une notion clé dans la construction de la réputation des entreprises et organisations. Créer de la valeur ou sponsoriser une équipe sportive ne suffit pas pour gagner la confiance des Français, encore faut-il respecter les fondamentaux que sont la qualité des produits, la gestion responsable des ressources humaines et la transparence de l’information » commente Antoine Harary, Directeur de StrategyOne France
L'étude StrategyOne France Les Français sont-ils en phase avec leurs leaders d'opinion en matière de confiance ? a été conduite en ligne sur un échantillon représentatif de 1000 Français entre le 15 et le 18 janvier dernier. A partir de l'échantillon global, 200 « leaders d'opinion » ont été isolés en fonction de critères de revenus, de niveau d'éducation et d’habitudes en termes de lecture et de transmission d'informations sur les entreprises.
Vous trouverez ci-après quelques graphiques illustrant ces résultats.
Pour en savoir plus, vous êtes cordialement invités à la présentation des résultats qui aura lieu demain 31 janvier 2008 à 18h dans le cadre prestigieux de Sciences Po Paris avec notamment la participation comme intervenants de Yann Algan, Pierre Cahuc, Jérôme Chartier, Pascal Perrineau, et Jean-Marc Vittori.

Quelques places sont encore disponibles, merci de confirmer au 01 56 69 75 52 (auprès de Carol Saint-Pé)


Contacts Presse :
Elise Beretz Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 01 56 69 73 94
Charlotte Tortat Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 01 56 69 75 04



A propos du Baromètre Confiance Edelman

La neuvième édition du Baromètre Confiance mesure la confiance des leaders d’opinion envers les élus, les ONG, les entreprises, les media et les institutions religieuses. Des entretiens téléphoniques de 30 minutes ont été menés entre octobre et novembre 2007. 3 100 leaders d’opinion, âgés de 35 à 64 ans, ont été interrogés dans 18 pays : 400 aux Etats-Unis, 300 en Chine et 150 dans chaque autre pays participant : Allemagne, Brésil, Canada, Corée du Sud, Espagne, France, Inde, Irlande, Italie, Japon, Mexique, Pays-Bas, Pologne, Royaume-Uni, Russie et Suède. Pour la première année, 675 jeunes leaders d’opinion, âgés de 25 à 34 ans, ont été interrogés dans 12 pays : 100 aux Etats-Unis, 75 en Chine et 50 dans chaque autre pays : Allemagne, Brésil, Canada, Corée du Sud, France, Japon, Inde, Royaume-Uni et Russie.
Ces leaders d’opinons ont reçu une formation universitaire, leurs revenus se situent dans le premier quartile du pays où ils vivent et ils font preuve d’un intérêt particulier et/ou d’un engagement dans les affaires politiques, économiques et médiatiques de leur pays respectif.
Les résultats du Baromètre Confiance Edelman seront commentés le 31 janvier 2008.

Pour plus d’informations, consultez le site http://www.edelman.com/trust/2008/ ou http://edelman.blogs.com/trust/


A propos d’Edelman

Avec 51 bureaux en Amérique du Nord, en Europe, en Amérique Latine et en Asie Pacifique, 3 000 collaborateurs et une marge brute annuelle de 300 millions dollars, Edelman est le premier réseau indépendant de Relations Publiques dans le monde. Edelman vient d’être classée par Advertising Age au sein de la « 2007 Agency A-List » (Top 10 des agences), une première pour une agence de relations publiques.

Edelman France compte 45 collaborateurs organisés autour des pôles Corporate, Santé, Communication Sensible et Crise, Affaires Publiques, Consumer Marketing, Technologie, Marketing Online, Studio graphique et Evènementiel.


A propos de StrategyOne

StrategyOne a été créée en 1999 comme société indépendante au sein du groupe Daniel J Edelman.
StrategyOne réalise des études d’opinion, des analyses de positionnement, de la veille des tendances, des médias et des réglementations, des évaluations des campagnes de relations publiques.

StrategyOne France s’est ouvert à Paris en octobre 2007. Les consultants StrategyOne travaillent aussi bien en synergie avec les consultants d’Edelman France et dans le monde que de manière autonome.