Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Passeports biométriques : selon l’API une grave menace économique pese sur le secteur de la photo

L’API (Association pour la promotion de l’image) qui regroupe l’ensemble des professionnels de la photo a pour principale vocation de promouvoir le monde de la photographie. Dans le cadre de la nouvelle réglementation sur les passeports biométriques prévue pour 2009, l’API alerte le Gouvernement Français des menaces économiques qui pèsent sur le secteur du monde de l’image professionnelle.

Le Gouvernement Français, qui a adressé au Conseil d’Etat un projet de décret, soumis également à la commission nationale informatique et liberté, souhaite faire évoluer le rôle des mairies dans le processus de délivrance des nouveaux passeports biométriques qui devront alors inclure tous les nouveaux standards en matière notamment de photographie d’identité soit :

- L’enregistrement de l’image numérisée dans une puce électronique intégrée dans la couverture du passeport
- La numérisation et l’impression de l’image directement sur le passeport


Une menace économique bien réelle.
Plus de 30 % ! Ce chiffre correspond au pourcentage de photographes professionnels qui ont cessé leur activité depuis l’arrivée de la photographie numérique. Aujourd’hui, cette nouvelle règlementation menace à nouveau cette profession qui ne compte plus que 8000 professionnels en France.
C’est également l’activité de plus de 10 000 cabines photo installées au plus près des citoyens qui se verraient mises à mal.
En effet, c’est au total plus de 2.5 Millions de photos d’identité prises chaque année en France par les photographes professionnels et les cabines. Ce type de cliché représente pour certains professionnels jusqu’à 15 à 20% de leur chiffre d’affaire. La menace est donc bien réelle. Le commerce des professionnels de la photo serait donc fortement touché avec des risques de pertes d’emplois voire de cessation d’activité pour certains professionnels de l’image.
La profession photographique, aussi bien au niveau des magasins que des cabines, a consenti des efforts financiers extrêmement lourds en 2006 pour se conformer aux nouvelles normes concernant la photo d’identité. Ces investissements ne sont bien sûr pas encore amortis alors que cette nouvelle organisation viendrait toucher gravement cette activité.

Au delà des menaces économiques les usagers risquent également de rencontrer de nombreux désagréments.
En 2009 seules les 2000 mairies les plus importantes sur les 36 000 recensées en France seront équipées d’une station photos et d’une prise d’empreinte. Les citoyens concernés devront donc se rendre dans la commune équipée la moins éloignée de leur domicile.

Photographe : un véritable métier de proximité !
Le consommateur n’aura plus le choix et surtout ne bénéficiera plus de l’expertise et des conseils d’un véritable professionnel. L’employé de mairie ne prendra qu’une seule et unique photo du consommateur. Si la photo prise en mairie ne convient pas, elle sera présente sur le passeport nouvelle génération pour les dix prochaines années !

Une perte de temps pour les administrés.
La prise de photos n’est pas la mission première des employés de mairies. Au delà de vérifier non seulement la présence et la validité de l’ensemble des pièces requises, ces derniers vont devoir également prendre le temps de réaliser des clichés ce qui suppose un temps d’attente plus important pour le dépôt et la constitution de son dossier pour les administrés. Le gain de temps n’est donc pas assuré ! Par exemple, Bordeaux, ville pilote pour un test, a rencontré de nombreuses files d’attente dues à la mise en place de ce nouveau système.
La concentration des demandes de la totalité de la population sur seulement 2000 mairies va nécessairement accentuer la congestion de celles ci et amplifier encore cette attente.

A propos d’API

Crée en 1984, l’API est plus connue sous le nom de l’Association pour la promotion de l’image. Elle réunit l’ensemble des organisations professionnelles de la photographie en France dont

- Union des syndicats professionnels de l’image et de l’information (USPII),
- Syndicat des entreprises de l’image, de la photo et de la communication (SIPEC)
- Syndicat National des supports de l’image et d’information (SNSII)
- Confédération française de la photographie (CFP)
- Photo Marketing Association International (PMAI)
- Union des photographes créateurs (UPC)

L’API a pour but de représenter et défendre l’ensemble de la profession photo en France. Elle a développé depuis plus de 20 ans plusieurs actions de promotion collective sur le monde de la photographie.


Contact presse :
Agence Pleon
Elisa Eschylle – 01 53 04 24 00 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Christophe Garcia – 01 53 04 23 50 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.