Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

NET-OBSEQUES.COM : Le 1er site d'avis de décès est français

NET-OBSEQUES.COM : Le 1er site d'avis de décès est français


Frédéric Frontali, 35 ans, est un homme heureux. Créatif et heureux. Car son idée est certainement l’une des meilleures qui ait vu le jour depuis l’explosion des start-up et autres sociétés Internet il y a quelques années.

On croyait avoir tout vu sur le web, pouvoir tout trouver, et pourtant…il y avait un domaine inexistant : celui des avis d’obsèques. Il suffisait d’y penser !

Après une longue réflexion, et constatant que le créneau n’était toujours pas pris, F.Frontali a donc décidé de se lancer. Tentant le tout pour le tout, F.Frontali à contacté une agence de création de sites internet, la chambre de commerce de sa ville, et après les formalités d’usage, vendant au passage quelques biens qu’il possédait pour réunir le financement du départ, il se lanca dans l’aventure. Le concept était prêt à démarrer.

De chez lui, F.Frontali s’occupe de tout : publicité, relations-presse, partenariat, maintenance du site…Des journées qui commencent à être bien remplies pour cet autodidacte de l’informatique et de l’internet. Pour le lancemet du site, le concepteur a décidé que l’insertion d’avis serait gratuite pendant un mois.

Il en coutera ensuite 39 euros par avis d’obsèques, somme modique comparée aux frais d’insertion dans un quotidien : « Le prix est volontairement bas, mais l’intêret du site ne réside pas là, précise l’intéressé. Le véritable concept est celui de l’avis d’obsèques mondial, mais surtout, surtout.. éternel ».

En effet, il suffit de remplir un formulaire prérempli, d’insérer si on le désire une photo du défunt et une page dédiée lui sera éternellement consacrée. Une sorte de mausolée virtuel, accessible de partout,tout le temps, et autant de fois qu’on le désire. « Universel et Eternel », comme le répete F.Frontali.

Un argument qui ne manquera pas d’intéresser les millions d’adeptes de généalogie.

A la question « comment vous est venue l’idée d’une tel site ? », le créateur répond : « Au départ, c’est suite à la perte d’un être cher qui avait décidé d’être incinéré et de faire disperser ses cendres. Cela m’a profondément bouleversé. Je ne savais plus où il était…Un endroit m’aurait suffit, tout bêtement, à en faire le deuil, un objet, quelque chose de materiel, et je n’avais pas ça »

Frédéric Frontali poursuit : « le mode de vie actuel fait que, pour des raisons d’ordre personnel ou professionnel, beaucoup de gens sont séparés, qu’ils soient amis ou parents. De là, il n’est pas toujours aisé de pouvoir se recueuillir autant qu’on le voudrait dans un endroit totalement consacré à la personne qu’on a aimé. Ne serait-ce qu’être joint pour être informé est quelquefois difficile, paradoxe du monde actuel ! »

Et lorsqu’on lui parle du côté assez assez « coloré » du site, celui-ci répond : « Le site est volontairement paré de couleurs qui ne sont pas habituelles lorsqu’on traite d’un tel sujet. L’aspect graphique a été pour moi trés important. On doit être heureux d’aller retrouver la personne aimée, la tristesse est bannie de ces pages ».

Enfin, Frédéric Frontali est optimiste en ce qui concerne l’évolution des mentalités lorsqu’on touche du doigt un sujet tel que celui-ci : « j’ai réalisé une étude. Il apparaît au final que plus de 80 % des personnes trouvent que c’est une bonne idée et seraient prêtes à utliser ce moyen pour diffuser un avis d’obsèques. Internet est présent quasiment partout aujourd’hui, et on y fait fait des choses impensables il y a dix ans de cela : banque en ligne, courses, petites annonces, achats etc…Alors pour les avis d’obsèques, je crois que les gens n’y verront rien de choquant. »