Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Excellents résultats de BASE en 2004 (*)

|--------------------------------------------------------------------------|
| Excellents résultats de BASE en 2004 (*) |
|--------------------------------------------------------------------------|



Bruxelles, 01/03/2005


(*) tous les chiffres sont officiels et ont été annoncés aujourd'hui par

KPN. Ils peuvent être examinés à l'adresse www.kpn.com/investor relations


L'opérateur de mobilophonie BASE a, en 2004, augmenté son chiffre
d'affaires de 28%. Son EBITDA a par ailleurs progressé de 133% par rapport
à fin 2003. Au quatrième trimestre, BASE a enregistré plus de 130.000
nouveaux clients. Ce qui, sur base annuelle, donne un accroissement net de
394.000 clients. BASE a pour la première fois montré sur base annuelle
qu'il était à même de s'autofinancer. BASE affiche en effet un flux de
trésorerie positif de EUR 51 millions sur base annuelle. Ses revenus
opérationnels ont progressé de 28% et son EBITDA de 133%. La marge
opérationnelle avant investissement (EBITDA) est de 37,7%. Le SAC diminuait
de 20% jusque 16 euro.

La nouvelle a été annoncée aujourd'hui par le CEO de la maison-mère KPN, Ad
Scheepbouwer, et le nouveau CFO, Marcel Smits.

Détails financiers

Le chiffre d'affaires opérationnel (operational revenues) est passé en 2004
à EUR 432 millions, ce qui représente une progression de 28% par rapport à
2003 (EUR 337 millions). L'EBITDA de BASE a crû de 133%, à EUR 119 millions
(contre EUR 51 millions en 2003).

Les chiffres EBITDA de BASE sont déjà positifs depuis 10 trimestres
successifs. Les dépenses d'investissement (Capex) ont chuté de 59%, de EUR
102 à EUR 42 millions. On prévoit pour 2005 un capex supplémentaire pour
l'UMTS.

La valeur du portefeuille clients est restée stable (blended ARPU à 24
euros), mais a progressé de 9% sur base annuelle. Le nombre de clients
postpaid a augmenté de 16%, tandis que le nombre de clients prepaid était
pour sa part majoré de 36%. Chaque abonné postpaid représente pour BASE un
chiffre d'affaires moyen de 65 euros (contre 59 euros en 2003), alors que
les utilisateurs de cartes prepaid lui rapportent en moyenne 14 euros par
mois (contre 11 euros en 2003).

Généralités

"La part de marché de BASE progresse pour la deuxième année consécutive.
C'est la première fois, que nous parvenons à réaliser un cash flow
opérationnel positif sur base annuelle. La différence par rapport à la
situation d'il y a deux ans est énorme", commente Bart Vandesompele,
porte-parole de BASE. Il y a deux ans, BASE connaissait des temps
difficiles, avec une part de marché de 13,1%. Deux ans plus tard, BASE
approche les 18%, avec un portefeuille de 1.647.000 clients. Le dernier
trimestre de 2004 a été excellent, avec un gain net de 130.000 clients.

"Cette augmentation de plus de 4% de part de marché en l'espace de deux ans
prouve que notre stratégie reste payante, sur un marché que tout le monde
s'accorde à trouver stable", ajoute Bart Vandesompele. "Notre offre, faite
de tarifs simples et clairs, est manifestement appréciée par nos clients de
plus en plus nombreux."

Le nombre de clients actifs s'est accru par rapport à 2003 (81%): l'année
2004 s'est clôturée sur 88%, ou 1.449.360 clients. La proportion
prepaid-postpaid s'établit à 80%-20%. Les activités de transmission mobile
de données (not. i-mode) interviennent pour 16% dans le chiffre d'affaires.

En 2004, grâce à la 'portabilité des numéros de téléphone mobile', BASE a
pu attirer quelque 111.000 nouveaux clients. Chez Mobistar, ce chiffre est
de + 45.000 nouveaux clients (nets), alors que Proximus affiche une perte
de 156.000 clients. L'an dernier, BASE a surtout réussi à convaincre des
clients de Proximus, et à dépasser Mobistar, contrairement à 2003 (voir
tableau comparatif pour les détails).

BASE a poursuivi la mise en oeuvre de sa stratégie en 2004. Aux 2ème et
3ème trimestres, des négociations ont eu lieu avec tous les membres du
Conseil d'Entreprise. Fin août, BASE a pu dégager un accord avec les
syndicats représentés au sein du Conseil d'Entreprise quant à
l'externalisation des activités ne faisant pas partie du « core business ».
Au troisième trimestre 2004, quelques 200 collaborateurs ont ainsi quitté
l'entreprise dans le cadre du plan social. Fin 2004, BASE employait encore
environ 630 personnes.

En 2002 et 2003, BASE a investi pour amener son réseau à un niveau au moins
aussi élevé que celui de la concurrence. La couverture générale du réseau
2/2.5G de BASE ne cesse de s'améliorer. Avec une couverture de 99% à
l'extérieur et de 95% à l'intérieur, le réseau de BASE se positionne à un
niveau très compétitif. BASE travaille sans relâche à l'UMTS et satisfera
aux obligations de la licence. BASE atteindra la couverture UMTS de 30% à
fin décembre 2005.
|--------------------------------------------------------------------------|
| END |
|--------------------------------------------------------------------------|
BASE n.v./s.a. est une filiale à 100% de KPN Mobile N.V., la division
mobile de Koninklijke KPN N.V. KPN fournit des services de téléphonie
mobile et de transmission mobile des données en Allemagne (E-Plus), en
Belgique (BASE) et aux Pays-Bas (KPN et Hi). Fin 2004, BASE employait 630
personnes, disposait d'une part de marché de plus de 17% et réalisait un
chiffre d'affaires de EUR 432 millions. La société, dont le siège
principal est installé à Bruxelles, s'adresse à des secteurs de marché
spécifiques.

Pour de plus amples informations:
BASE, Bart Vandesompele
T: + 32 2 728 41 38
GSM: + 32 485 200 201
E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Ref.:BASE0050-359D8E