Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

anaxoo annonce la sortie de son livre blanc

« La ToIP est inéluctable mais pour l'instant, le ROI n'est pas évident »



Voici la conclusion tirée par la centaine de directeurs réseaux et télécoms (DRT) de grandes entreprises et organisations françaises, rassemblée aux Arcs à l'occasion des entretiens télécoms Finaki 2006.



Du côté des donneurs d'ordres comme des offreurs, il est admis que le changement de système de télécommunications des entreprises n'intervient le plus souvent que lors d'un déménagement ou lorsque le Pabx est à bout de souffle. Il n'y a guère, début 2006, d'effet ToIP sur le dynamisme du marché. On se prend à regretter le bon vieux temps de la téléphonie numérique où les boosters du marché s'appelaient numérotation à 10 chiffres (1996), ouverture de la concurrence sur la téléphonie fixe (1998) ou passage de l'an 2000.



Quant au coût des communications, tous reconnaissent qu'une bonne renégociation avec son opérateur de RTC le fait diminuer au moins autant que la mise en place d'architectures nouvelles et avec beaucoup moins d'aléas. Cependant, chacun voit clairement depuis 2004 quel changement Internet apporte du côté de la téléphonie grand public.



Si la déception n'est pas évoquée explicitement, elle sous-tend clairement le propos. En effet, les promesses des grands constructeurs, des intégrateurs et des opérateurs de télécommunications n'ont à ce jour pas été tenues.



Pourtant, les morceaux du puzzle sont bel et bien disponibles aujourd'hui pour que se produise enfin, à l'instar de ce qui s'est passé dans d'autres secteurs tels que le courrier, la recherche d'information ou encore les médias, une véritable révolution dans le secteur des télécommunications d'entreprises.

Pour toute information complémentaire, contactez Pascal CHAUVIN au 01 70 90 25 15 (ligne directe anaxoo) ou au 06 84 05 79 43.