Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

SYNTEC Conseil en Management

SYNTEC Conseil en Management, le syndicat patronal regroupant en France les principaux acteurs du Conseil en Management, a développé une expertise sur l’achat de prestations conseil grâce à la mise un place d’un groupe dédié. Le groupe Achats de SYNTEC Conseil en Management a engagé une démarche innovante qui associe des directions achats à ses réflexions, via un comité consultatif. Suite aux travaux récents, le Syndicat publie un premier bilan des pratiques actuelles, qui, sans négliger ni cacher les points de discussion entre acheteurs et consultants, permet de dégager des évolutions gagnant-gagnant en termes de pratiques d’achat de conseil. Premières conclusions de ces réflexions….





L’achat de prestations conseil : de nouveaux enjeux à prendre en compte



L’optimisation des achats est au cœur des préoccupations des entreprises qui externalisent de plus en plus certaines de leurs activités. Ainsi constate-t-on une présence de plus en plus marquée des services achats à travers la participation au sourcing (recherche de fournisseurs les plus compétitifs) et la mise en place de panels de prestataires référencés pour les achats de conseil.



Formes d’achats particulières, les prestations intellectuelles représentent une famille d’achats sensible pour les entreprises. Le conseil en management s’inscrit dans ce type de prestations de part son caractère immatériel et de la valeur ajoutée qu’il apporte en terme d’innovations, de connaissances, de savoir-faire spécifiques.



Dans ce contexte, SYNTEC Conseil en Management a souhaité prendre des positions fortes sur les pratiques en vigueur et mettre en avant son point de vue sur l’élaboration des prix des prestations de conseil..



Initier des relations plus étroites avec les acheteurs pour une collaboration gagnant-gagnant



Le groupe Achats de SYNTEC Conseil en Management est né après l’éclatement de la bulle Internet, à une époque où le contexte était difficile pour les consultants et où ceux-ci voyaient émerger la présence forte des services achats. Bertrand Maguet, co-animateur du groupe Achats, administrateur de SYNTEC Conseil en Management et Associé de Weavemanagement, revient sur les circonstances de cette création : « Au-delà de la conjoncture, les consultants ont pris conscience que, structurellement, leurs relations avec les prescripteurs étaient en train de changer. Il leur est apparu nécessaire d’établir un dialogue avec les acheteurs, ce qui a conduit à la création de ce groupe ».

D’abord organisés dans un cadre informel, les échanges tendent à s’institutionnaliser comme l’explique le Président de Conseil en Management, Jean-Luc Placet : « SYNTEC Conseil en Management a décidé d’organiser désormais un événement annuel, qui sera l’occasion d’échanger des idées et de diminuer les pressions que nos métiers exercent l’un contre l’autre. Le travail réalisé en commun entre consultants et acheteurs initie en effet une relation gagnant-gagnant. Nous sommes très satisfaits des échanges et débats fructueux qui ont vu le jour dans le cadre du groupe Achats et qui sont une source d’amélioration de nos relations avec les acheteurs. Notre souhait est que la qualité du travail en commun soit le point de départ d’une démarche de progrès qui se pérennisera naturellement ».



Le groupe Achats de SYNTEC Conseil en Management a notamment réalisé un document de référence sur les achats de conseil*, élaboré en coopération avec des acheteurs de grandes entreprises. Différent d’un recueil de revendications, ce document se présente plutôt comme un outil de réflexion sur les pratiques actuelles destiné aux acheteurs dans lequel sont abordées 4 thématiques marquées par des évolutions structurelles majeures (développées en annexe ci-dessous) :



- Le référencement



- Appels d’offres et prix



- Contrats



- Evaluation



Fort de ces résultats encourageants, le groupe Achats entend poursuivre ses réflexions. « Plusieurs thèmes sont déjà inscrits à l’ordre du jour pour les prochaines séances de travail, tels que la notion de développement durable ou celle de sûreté et de risque (accent mis sur la confidentialité, la traçabilité, le contrôle interne…) qui figurent de plus en plus dans les appels d’offre », précise Francis Hintermann, Directeur chez Accenture et co-animateur du groupe Achats de SYNTEC Conseil en Management.



*************************



A propos de SYNTEC Conseil en Management :



SYNTEC Conseil en Management regroupe 68 cabinets, représentant plus de 50%* du marché du conseil en management en France (effectif et CA cumulés). Il rassemble des sociétés très diversifiées, tant par leur taille que par leur domaine d’expertise, qui interviennent auprès des entreprises du secteur privé et public. Le Syndicat fait partie de la Fédération SYNTEC qui regroupe les métiers du savoir et qui compte près de 1250 groupes ou entreprises (Ingénierie, Études & Conseil, Informatique, Formation, Relations Publiques,...). La Fédération représente près de 550 000 emplois pour un CA consolidé de 55 milliards d’euros. Syndicat professionnel, SYNTEC Conseil en Management a pour vocation de valoriser, d’affirmer et de défendre l’identité de la profession en prenant position et en portant une vision commune des métiers du conseil en management.

Fortement impliqué au sein de la FEACO (Fédération Européenne des Associations de Conseil en Organisation), le Syndicat a pour mission de favoriser la coopération interne entre les différents acteurs et aider à la création de réseaux internationaux pour les entreprises adhérentes qui le souhaitent.

* L’ensemble du marché, soit 250 sociétés de conseil identifiées de plus de 6 personnes, est estimé à plus de 4 milliards d’euros et plus de 24 500 personnes (source : étude de marché 2004/2005 de SYNTEC Conseil en Management).

En savoir plus : www.syntec-management.com



* Document disponible pour la presse sur simple demande.





ANNEXE



«Achats de conseil : positions et perspectives »



- Points clés -



• Assouplir la pratique du référencement



Durant les dernières années, les référencements sont devenus quasi-systématiques dans les grandes entreprises, et s’imposent comme un passage obligatoire pour les prestataires de conseil en management.

SYNTEC Conseil en Management souhaite favoriser l’ouverture du « référencement ». En effet, la multiplication des niveaux de référencement dans certains groupes a pour effet d’exclure des petites entreprises et de brider l’innovation, ce qui est in fine préjudiciable à toutes les parties prenantes.



SYNTEC Conseil en Management s’oppose également à certaines pratiques visant à demander la structure de coûts au prestataire. Certes, le client doit pouvoir faire jouer la concurrence en s’appuyant sur le prix ou sur la qualité de la prestation, mais le fait de procéder à une enquête sur les prix de revient, afin d’obtenir une baisse du prix de la prestation, dépasse l’échange considéré comme normal par les prestataires de conseil.



• Favoriser la pluralité des critères de sélection



Les sociétés de conseil en management militent pour des choix fondés sur des grilles multicritères qui prennent en compte la valeur ajoutée des prestations de conseil.

Les bonnes pratiques sont celles qui distinguent analyse financière et analyse technique et prennent en compte ces deux dimensions dans l’élaboration des choix, en les pondérant. Cette méthode doit être connue dans les cahiers des charges et appels d’offres.



Le choix d’un prestataire conseil ne peut en effet se résumer au seul critère financier. A cet égard la pratique des enchères inversées, qui se réduit dans les expériences récentes à une course au prix le plus bas possible, est néfaste pour les prestataires mais aussi les clients à terme et constitue donc une pratique à laquelle la profession est opposée.

Selon SYNTEC Conseil en Management, le développement des enchères inversées entraînerait inévitablement une baisse de la qualité des prestations qui pénaliserait à long terme toutes les parties prenantes.



• Encadrer la pratique contractuelle



L’exigence parfois constatée de clauses excluant toute limitation de responsabilité (plafond, type de dommages…) suscite des inquiétudes parmi les membres de SYNTEC Conseil en Management. le Syndicat recommande de proportionner le plafond à la taille de la mission et de prendre en compte les caractéristiques de celle-ci.



• Encourager une évaluation globale et régulière



L’évaluation des missions de conseil en management est souvent considérée, à juste titre, comme nécessaire,.. Il importe que l’évaluation permette de mesurer la qualité de la prestation et la dimension collaborative de l’activité, en tenant compte des engagements de départ.