Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

LOTIM Télécom boucle la boucle Très Haut Débit

LOTIM Télécom, délégataire de service public du Conseil général de la Loire pour l’aménagement d’un réseau de télécommunication Très Haut-Débit en fibre optique achève une importante étape de ce grand chantier ligérien. Il s’agit de « boucler la boucle » départementale Saint-Etienne-Roanne-Lyon-Saint-Etienne qui correspond à l’épine dorsale de l’infrastructure (backbone). LOTIM Télécom déroule aujourd’hui les derniers km de fibre optique de cette partie principale du réseau. Point de trancheuse sur ce tronçon mais une technologie de pose aérienne sur les lignes à haute tension de RTE.



C’est en présence de Georges Ziegler, Vice-Président du Conseil général de la Loire, d’élus et de représentants du monde économique ligérien que LOTIM Télécom a déroulé ce vendredi 6 octobre les derniers km de fibre optique permettant de « boucler la boucle départementale » du réseau Très Haut-Débit de la Loire.



Sur les 500 km de fibre optique que comptera le réseau fin 2006, 400 km sont aujourd’hui réalisés, soit 80% de l’infrastructure. Différentes techniques de déploiement sont utilisées avec essentiellement des travaux de génie civil pour traverser le département (230 km) et l’utilisation d’infrastructures existantes. Sur une partie du réseau (142 km), LOTIM Télécom a choisi de s’appuyer sur les infrastructures de télécommunications de RTE (Réseau de Transport d’Electricité). Cette solution constitue une réelle opportunité de mutualisation des infrastructures existantes : RTE déploie des fibres optiques sur ses lignes aériennes pour améliorer la sûreté de fonctionnement du système électrique français et LOTIM Télécom bénéficie, via ( a ) rteria (filiale de RTE) d’une partie des fibres optiques déployées par RTE. LOTIM Télécom réalise ainsi un déploiement rapide du réseau Très Haut-Débit conformément à ses engagements vis-à-vis du Conseil général. La vitesse de déploiement du câble avec cette technologie est en effet d’environ 2 à 3 km par jour, au minimum.



Un chantier qui avance



Si l’épine dorsale du réseau Très Haut-Débit est enfin bouclée, renforçant ainsi la sécurisation du réseau, les travaux ne sont pas pour autant totalement terminés sur le département. L’été a été studieux pour les équipes de LOTIM Télécom qui ont démarré les travaux sur le montbrisonnais. Sur cet axe, le déploiement est en cours et sera terminé fin octobre. La desserte des zones d’activité se poursuit. A ce jour, la fibre est à l’entrée d’une cinquantaine de zones, voire déployée dans la zone elle-même.



Concernant la vallée du Gier, les travaux de premier établissement du réseau structurant sont terminés. Sur le versant est du département, la fibre est aujourd’hui présente à l’entrée de Firminy. Fin novembre la dernière partie des travaux sur la voie rapide RN 88 sera achevée pour assurer la desserte de la vallée de l’Ondaine. Les travaux sont également lancés pour assurer la desserte des communes de Roche La Molière et Saint-Genest-Lerpt.



Depuis fin juin les premiers dégroupages sont effectifs permettant aux entreprises et particuliers de bénéficier des offres DSL des opérateurs indépendamment de l’opérateur historique. LOTIM Télécom dispose aujourd’hui de 13 centraux téléphoniques en exploitation commerciale. Fin décembre 2006, les 36 centraux téléphoniques prévus au contrat seront dégroupés.