Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Le PNUD convaincu par la pertinence du Plan National de Développement

Le Directeur Régional du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) pour l’Afrique, Abdoulaye Mar Dieye, espère que Madagascar décolle économiquement. Il a proposé des mesures à prendre pour ce développement de la Grande Ile.

D’après Abdoulaye Mar Dieye, Directeur Régional du PNUD, "l’Océan indien et l’Afrique ont besoin d’un Madagascar prospère et stable." Les Malgaches pourraient accéder à ce statut avec la mise en exécution du Plan National de Développement monté par l’équipe de Hery Rajoanarimampianina. Ce responsable en charge de chapeauter cette institution dans les pays d’Afrique a estimé que le PND a un fort potentiel et que s’il est bien appliqué, il pourra faire prospérer Madagascar.

Abdoulaye Mar Dieye a relevé six points essentiels pour la bonne marche du développement de Madagascar :

1- La réussite de la stratégie de développement du pays telle que déclinée dans le PND requerra la poursuite et l’intensification des réformes économiques, politiques et institutionnelles ;

2- Le développement devra avoir une forte impulsion interne et reposer sur un espace fiscal confortable. Un minimum de pression fiscale de 24%, contre 10% actuellement, pourra assurer un financement soutenable du développement ;

3- Le rôle du secteur privé sera déterminant, car si l’État impulse le développement, le secteur privé en est l’amplificateur. Cependant, il faudra veiller à ce que les investissements privés comme publics soient socialement responsables, au bénéfice des communautés et préserver l’environnement ;

4- L’aide publique devra continuer à jouer son rôle de catalyseur et d’accompagnement au développement de Madagascar. Il y a dix ans le pays recevait 50 dollars par habitant d’aide au développement, aujourd’hui il n’en reçoit que 25, soit la moitié de la moyenne africaine ;

5- La sécheresse récurrente et chronique dans le Sud est une contrainte structurelle dirimante à tout processus de développement du pays. Les contributions financières de la CBI devraient aussi s’orienter vers des investissements pour la résilience des communautés vulnérables ;

6- La nécessité d’adosser les politiques publiques sur des statistiques solides et fiables. D’où l’importance capitale de finaliser le recensement démographique afin d’asseoir la mise en œuvre de l’agenda 2030 du développement durable sur des données statistiques plus actuelles.


--
Contact Presse:

https://scoopdago.wordpress.com
Zoe Tsimba

https://scoopdago.wordpress.com
Identifiant Diffuseur : 94880
--

Communiqué envoyé le 07/12/2016 12:41:26 via le site Categorynet.com dans la rubrique Economie

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______