Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Développement socio-économique : Femmes et enfants mis à l'honneur

Les ménages malgaches vivent encore les conséquences de la crise économique survenue dans le pays durant le régime de transition en 2009. De ce fait, le niveau d'éducation a beaucoup régressé, l'économie toujours en cours de redressement après les nombreux boycotts des différents organismes internationaux.

La situation est assez catastrophique pour Madagascar mais pas impossible à améliorer car il est du ressort de chacun des citoyens malgaches d'apporter le changement positif nécessaire au pays. Le gouvernement montre l'exemple en s'associant avec des structures internationales telles que l'UNICEF, le PNUD, la Banque Mondiale, etc. pour redéfinir les standards de la société malgache, en offrant à la population des moyens adaptés à leurs besoins. Des infrastructures de base ont été construites et rénovées pour faciliter la vie quotidienne des Malgaches, des initiatives ont été lancées afin de rehausser le niveau scolaire des enfants, un programme couvrant des milliers de ménages malgaches en situation d'extrême pauvreté. Les enfants visés par le programme Transfert monétaire pour le développement humain (TMDH) sont ceux âgés de 0 à 12 ans, afin de leur donner l'opportunité de fréquenter l'école primaire et d'améliorer la santé nutritionnelle des enfants en bas âge. Un projet dont la continuité est appuyé par l'UNICEF par le biais du Ndao Hianatra.

Dans cette optique, le Président Hery Rajaonarimampianina et son gouvernement ont mis en place une politique basée sur le social, en particulier l'éducation des jeunes et le rôle des femmes dans la société. Pour le projet TMDH-Vatsin'ankohonana supporté financièrement par la Banque Mondiale afin de soutenir le projet FSS ou Filets sociaux de sécurité du gouvernement malgache. Ce "vatsy" est une allocation familiale destinée aux familles extrêmement pauvres et dont les enfants n'ont pas la possibilité d'intégrer l'école primaire. Plusieurs régions sont concernées par le FSS, quant au TMDH, six districts en sont les principaux bénéficiaires : Toamasina II, Vohipeno, Ambohimahasoa, Betioky Atsimo, Mahanoro et Faratsiho. Avec Ndao Hianatra, les enfants de 11 à 17 ans pourront poursuivre leurs études jusqu'au secondaire.

Certaines modalités sont à prendre en compte en ce qui concerne la distribution et le montant de ces allocations mais une chose est sûre, la jeunesse malgache figure au centre de la politique gouvernementale.

--
Contact Presse:

scoopdago
zoe tsimba

http://lesblabladerabe.blogspot.com/
Identifiant Diffuseur : 94880
--

Communiqué envoyé le 11/11/2016 13:03:29 via le site Categorynet.com dans la rubrique Communication / Relations Presse

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______