Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Bioforce inaugure un centre de formation au Sri Lanka

Plus d'un an après le tsunami dévastateur du 26 décembre 2004, l'urgence a fait place à la reconstruction. Une étude menée au Sri Lanka en 2005 par Bioforce à la demande de la Croix-Rouge Française a révélé un important besoin de personnes formées aux techniques de la construction. Ce secteur, qui pourrait être engagé dans de vastes chantiers, fait face à une pénurie de personnels qualifiés, tandis que de jeunes personnes touchées par le tsunami sont sans emploi et pourraient se trouver à la dérive.
C'est dans ce contexte que Bioforce, son partenaire local la Chambre nationale des Industries de la Construction sri-lankaise (CCI), et la Croix-Rouge Française qui finance le programme, ont inauguré le 30 mai dernier à Balapitiya (environ 100 km au sud de Colombo, côte ouest du Sri Lanka, le premier centre de formation aux métiers de la construction.
Un objectif humanitaire inscrit dans une réalité économique
Le programme développé par Bioforce et la CCI poursuit un double objectif :
-créer des emplois pérennes pour des jeunes ou personnes sans emploi, en particulier victimes du tsunami ;
-renforcer le secteur de la construction, notamment les petites entreprises.
Bioforce et la CCI s'efforceront de faire de ce programme un modèle de sécurité et de respect pour les personnes, souffrant actuellement des conditions du travail dans le secteur.
500 maçons et charpentiers formés
Situés à Balapitiya, commune côtière touchée par le tsunami, des locaux restaurés et adaptés accueillent les 50 premiers participants âgés de 15 à 30 ans. Pendant 3 mois, ils bénéficieront de cours théoriques et pratiques, puis prolongeront leur cursus par un stage en entreprise d'une durée équivalente. En parallèle, un second centre de formation doit très prochainement voir le jour sur la côte est du Sri Lanka. Des évaluations régulières favoriseront une démarche de qualité. Les actions complémentaires prévues, telles que la formation de managers de petites entreprises et de formateurs sri lankais, assureront la pérennité des centres de formation, contribueront à renforcer le secteur et à pérenniser les emplois.
Des acteurs économiques de la construction et du BTP - un espoir pour plus de 1000 personnes
Bioforce souhaite s'entourer des expériences acquises par le secteur économique rhônalpin et constituer un partenariat susceptible d'impliquer les acteurs de la construction et du BTP, centres de formation ou industriels. Grâce à des soutiens additionnels, il est espéré que plus de mille personnes bénéficient du programme à partir de 4 centres de formation travaillant en réseau.

Créé en 1983, l'Institut Bioforce Développement a pour vocation d'accroître la pertinence des actions de développement et de solidarité par le renforcement des compétences des équipes humanitaires. A l'écoute des professionnels de l'action humanitaire, Bioforce propose des formations, une activité d'orientation, un appui aux ressources humaines, des conseils et de l'expertise.