Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Salaire minimum pour les transporteurs étrangers . Mais la protestation continue.

Tandis que en France continue la grève des transports contre la loi El Khomri qui révolutionne le marché du travail, avec les cammionneurs qui sont devenus les protagonistes de barrages routiers au cours des derniers jours, une des principales nouveautés législatives régissant le secteur est prêt à entrer en scène. Le premier juillet prochain, en effet, entre en vigueur le salaire minimum pour les transporteurs de véhicules étrangers employés dans les opérations de cabotage en France.
La règle, prévue par la loi Macron pour relancer l'économie, vise à lutter contre le phénomène de la concurrence déloyale des transporteurs étrangers qui, en offrant des prix bas et journée de travail au-delà des heures autorisées, nuisent sans aucun doute les entreprises françaises. L'objectif est d'adapter le travail effectué par des entreprises étrangères à la réglementation sociale du pays. Essentiellement, les camionneurs des sociétés étrangères doivent recevoir de leur employeur un salaire minimum de € 9,61 par heure quand ils transportent des marchandises en France.
Le gouvernement français voulait protéger de cette manière les entreprises locales, y compris ceux qui font le transport de voitures suivant l'exemple d'autres pays d'Europe ( comme l'Allemagne ) qui ont adopté la même mesure. En désaccord la Commission Européenne, selon lequel ces mesures ne respectent pas les principes de l'UE sur la libre circulation des biens et des services.
Mais la protestation, menée par les syndicats contre la réforme du marché du travail qui implique la totalité du transport français (sur les roues, fluvial et rail), il montre qu’il ya beaucoup de travail pour répondre aux besoins contractuels et economique des opérateurs du secteur.


--
Contact Presse:

Trasp Car


http://www.transportdevoitures.fr/
Identifiant Diffuseur : 91118
--

Communiqué envoyé le 23/06/2016 11:39:35 via le site Categorynet.com dans la rubrique Economie

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______