Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Productivité main d'oeuvre : la France perd du terrain face à ses partenaires économiques

 

Communiqué de Presse                      

 
Productivité main d'oeuvre : la France perd du terrain
face à ses partenaires économiques
  • l'Allemagne et les Etats-Unis occupent la tête du classement
  • l'effet 35 heures a-t-il émoussé nos performances ?
  • s'adapter ou délocaliser ?
 
Paris, le 10 février 2005 - Proudfoot Consulting, cabinet mondial de premier plan en matière de conseil en management opérationnel et conduite du changement (classement Consulting News) a rendu public aujourd'hui le classement des pays les plus et moins productifs tels qu'étudié dans sa 4ième étude Internationale sur la productivité individuelle des salariés. Cette étude menée sur neuf pays à économie de marché (Australie, France, Allemagne, Afrique du Sud, Espagne, Grande-Bretagne, Etats-Unis, Hongrie et Autriche) est le résultat de 1668 projets menés au sein d'une centaine de moyennes et grandes entreprises, soit plus 10 368 heures d'observations « terrain ».  
 
 
Heures travaillées productives
Heures travaillées non-productives
Niveau de productivité
Allemagne
1.441
519
64%
Autriche
1.519
607
60%
France
1.483
593
60%
Grande-Bretagne
1.644
608
63%
Hongrie
1.777
728
59%
Etats-Unis
1.865
671
64%


 
Pour compléter et valoriser l'étude quantitative menée sur le terrain, Proudfoot Consulting a souhaité conduire en juillet/août 2004 avec Gallup International Association (« Gallup International ») un étude d'opinion constituée de 925 entretiens avec des dirigeants de huit ensembles géographiques (Afrique du Sud, Allemagne, Australie, Autriche, Etats-Unis, Pays de l'Est, France, Grande-Bretagne). Ces entretiens portaient sur la perception par les entreprises de la productivité actuelle et prévue de leurs entreprises.
 
L'étude quantitative confirme pour la première année, une stagnation de la productivité main d'oeuvre des entreprises françaises. Tous les autres pays étudiés enregistrent une progression de leur productivité (à l'exception de l'Autriche dont la productivité stagne également). Ce temps improductif représente 90 jours de travail perdus par an et par personne soit 87 milliards d'Euros en données retraitées, du simple fait de la non mise en place au sein des entreprises de procédures de bon sens.
 
Croissance globale de la productivité des entreprises, mauvais score de la France
 
Le contenu de l'étude 2004 apporte des clés de compréhension aux phénomènes macro et micro-économiques qui ont touché les économies développées au cours des 12 derniers mois.
 
Dans les pays étudiés, les niveaux de productivité atteignent en moyenne 62% de la capacité optimale. Même s'ils se sont améliorés de 1% par rapport à 2003 et indiquent la poursuite d'une tendance positive, ces résultats représentent encore 85 jours de travail perdus par personne par entreprise et par an.
 
Cinq des sept pays étudiés enregistrent une croissance de leur productivité, quoique plus faible que les autres années. La France fait exception, puisqu'on n'y constate aucune amélioration, malgré une croissance soutenue ces dernières années. Il semble, que l'effet « dopant » des 35 heures ait atteint ses limites et que la croissance de la productivité marque le pas dans l'hexagone. L'Afrique du Sud avec deux points de croissance enregistre une contre-performance par rapport à sa hausse de 13% l'année dernière, même si la croissance de sa productivité fut auparavant excellente.
 
L'Allemagne et les Etats-Unis enregistrent les meilleurs résultats avec 64% de la capacité optimale atteinte. Australie et Angleterre talonnent de près nos deux leaders avec un point de différence. La Grande-Bretagne a particulièrement brillé cette année en améliorant sa productivité de trois points. C'est la meilleure augmentation tous pays étudiés confondus et la plus forte croissance sur la durée que couvre l'ensemble des études menées par notre cabinet.   
 
 
S'adapter ou délocaliser ?
 
Au regard des résultats de l'étude, Jean Baron-Mazloumian, Président de Proudfoot Consulting France indique : « A défaut d'être une évidence, l'efficacité de la main d'oeuvre a une influence primordiale sur les performances financières et la valeur des entreprises. La Banque Centrale Européenne dans une étude récente constate que la productivité main d'oeuvre « représente le facteur le plus susceptible d'avoir une influence sur les améliorations au long terme de la rentabilité des entreprises et du niveau de vie d'un pays».  
 
Olivier Lecerf, Vice Président Business Développement pour Proudfoot Consulting ajoute : « Si l'on se réfère aux événements récents survenus dans des entreprises de dimension internationales installées en Allemagne et en France, l'expérience des 35 heures a démontré les limites de son application en entreprise. Les syndicats des entreprises de ces deux pays sont de plus en plus amenés à choisir entre accepter de revenir sur la durée du temps de travail, en conservant le même salaire, ou risquer de voir leur entreprise délocaliser dans un pays d'Europe de l'Est plus conciliant en matière de temps de travail. Si ce mouvement se confirme, nous devrions voir le fossé entre les Etats-Unis et l'Europe se réduire considérablement. »
 
A propos de l'enquête d'opinion : Cette recherche a été menée par Gallup International Association. La firme qui a dirigée l'enquête est la filiale Autrichienne de Gallup Institut, Karmasin/Osterreichisches


A propos de Proudfoot Consulting
Proudfoot Consulting, cabinet international de conseil en management, est spécialisée dans les améliorations de performance opérationnelles et financières de ses clients. Proudfoot appartient au groupe Management Consulting Group (MCG), la maison mère qui est cotée à la bourse de Londres. Le rôle de Proudfoot consiste à accélérer les programmes de changement de ses clients et à accroître de manière sensible et durable les résultats en terme de résultat d'exploitation et de cash flow, et ce en modifiant les comportements des hommes en cohérence avec les objectifs de résultats. Proudfoot travaille sur la refonte des processus internes des grandes entreprises et conduit le changement par une approche participative avec ses clients. http://www.proudfootconsulting.com/
 
Contact Presse  :
 
Laurent Durgeat, PRformance :
Tel:    +33 (1) 56 03 55 47
Mob:  +33 (0)603 003 603
email:          Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 
Pour accéder à l'étude, sa traduction, les graphiques (au format quark) et des témoins entreprises et universitaires, une seule adresse : www.1001-news.com , onglet Proudfoot