Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Karistem officiellement agréé Charte Relations fournisseur responsables

Le cabinet de conseil en stratégie, transformation et excellence opérationnelle Karistem est officiellement agréé par la Médiation Inter-entreprises, la Médiation des Marchés Publics et la CDAF (Compagnie des dirigeants et des acheteurs de France) pour accompagner les entreprises et opérateurs publics signataires de la Charte Relations fournisseur responsables dans la mise en œuvre de leurs engagements.

« L’obtention de cet agrément vient confirmer l’expertise reconnue de Karistem en matière d’achats durables, de processus purchase-to-pay (P2P) et de RSE, se félicite Saad Bennani, directeur associé de Karistem. Nous en sommes d’autant plus fiers que peu de sociétés de conseil et d’organismes de formation professionnelle sont agréés, sur un marché où beaucoup de cabinets se prévalent de délivrer des missions de conseil en achats responsables. »

En effet, l’agrément délivré par la Médiation Inter-entreprises, la Médiation des Marchés Publics et la CDAF est attribué à un nombre limité de sociétés de conseil et de formation professionnelle, après une formation spécifique, le dépôt et l’examen d’un dossier de candidature et une soutenance devant un jury. Désormais, Karistem pourra concrètement se prévaloir de cet agrément dans sa documentation institutionnelle et commerciale, ainsi que sur son site Internet, via notamment un logo spécifique avec la mention « cabinet conseil ». Une fiche de présentation de Karistem sera également mise en ligne sur le site de la Charte Relations fournisseur responsables (www.relations-fournisseur-responsables.fr), aux côtés des autres organismes agréés.

Accompagner les organisations au quotidien

« Cela fait maintenant une dizaine d’années que nous accompagnons au quotidien les entreprises et les entités publiques, dont un certain nombre sont déjà signataires de la Charte Relations fournisseur responsables, dans leurs démarches RSE et d’achats durables, témoigne Pierre Ravenel, responsable de la practice Achats responsables au sein de Karistem. Nous nous adressons aux directions générales et aux directions achats qui sont convaincues que les achats responsables sont créateurs de valeur et qu’ils contribuent à la performance achats de l’organisation. » Par exemple, les équipes de Karistem estiment que les démarches purement défensives (centrées uniquement sur la gestion des risques par exemple), les chartes achats responsables sans réel engagement ni moyens, les annexes RSE dans les contrats rappelant principalement la réglementation, etc. sont contre-performantes.

L’efficacité des processus purchase-to-pay (P2P) fait également partie des domaines d’expertises de Karistem, en particulier le respect des délais de paiement fournisseurs, un principe fort de la Charte Relations fournisseur responsables. En effet, selon Altares, près de 70% des entreprises règlent leurs prestataires en retard, un pourcentage qui grimpe à 90% dans les ETI et les grandes entreprises. Or le risque de défaillance des fournisseurs est multiplié par 6 au-delà de 30 jours de retard de paiement. Dans de nombreux cas, le non-paiement à l’heure des sous-traitants résulte de dysfonctionnements organisationnels ou comportementaux. « Parfois, la comptabilité-fournisseur est rendue seule responsable alors que les causes de ces retards récurrents sont aussi à rechercher en amont, dès la demande d’achat et la commande, explique Anne-Frédérique Burgaud, manager au sein de Karistem et responsable de l’offre P2P. Nous aidons ainsi nos clients à identifier et à surmonter ces dysfonctionnements, pour des relations plus durables et responsables avec leurs fournisseurs. »

Dix engagements pour des achats responsables

Conçue en 2010 par la Médiation Inter-entreprises et la CDAF, la Charte Relations fournisseur responsables a pour but d'inciter les entreprises à adopter des pratiques d'achats responsables vis-à-vis de leurs fournisseurs. Aujourd'hui, la promotion et l'animation de la Charte sont assurées par la Médiation Inter-entreprises et la CDAF.

La Charte Relations fournisseur responsables se compose notamment de 10 engagements pour des achats responsables, parmi lesquels :
> Appliquer la loi LME (loi de modernisation de l'économie) ;
> Créer une relation durable entre le donneur d’ordres et la PME, par exemple en termes d’équité financière ou de transparence sur le carnet de commandes et la capacité de production tout en veillant à maitriser les risques d’une dépendance réciproque trop forte ;
> Favoriser la collaboration avec les fournisseurs stratégiques ; afin d’améliorer ses performances, le donneur d’ordre collabore avec le sous-traitant qui doit être considéré comme un partenaire stratégique ;
> Choisir un fournisseur en appréciant le coût total de l’achat et non pas seulement le prix apparent, en intégrant les coûts logistiques, les risques en termes de réapprovisionnement, les problèmes de qualité et d’image ;
> Prendre en compte l’impact environnemental de son entreprise et de ses activités, y compris les activités externalisées ;
> Veiller à la responsabilité territoriale de son entreprise en recherchant, sur le territoire où elle exerce son activité, à contribuer le plus possible à développer l’activité économique.

La Charte Relations fournisseur responsables compte aujourd'hui 475 signataires engagés pour des Achats Responsables, représentant un volume d’achats de près de 450 milliards d’euros. On y retrouve de nombreuses organisations, isues aussi bien du secteur public que privé : grandes entreprises, ETI, PME et TPE, organismes socioprofessionnels, fédérations, etc.

L’idée d’un agrément officiel pour les cabinets de conseil tel que Karistem est née du fait que les signataires de la Charte Relations fournisseur responsables peuvent avoir besoin de recourir à des organismes de conseil ou de formation afin de :
> Professionnaliser leurs équipes achats et en particulier pour mettre à jour les compétences relatives aux 10 engagements pour des achats responsables contenus dans la Charte Relations fournisseur responsables ;
> Les aider à sensibiliser leurs collaborateurs concernés par les étapes du processus d'achat, notamment lorsqu'ils sont en relation avec les fournisseurs, afin d'améliorer la construction de relations durables et équilibrées.
> Les aider à sensibiliser leur organisation à la médiation ou à professionnaliser leurs médiateurs internes.

Ainsi, la Médiation Inter-entreprises, la Médiation des Marchés Publics et la CDAF ont souhaité créer un agrément officiel permettant de référencer les cabinets susceptibles d’aider les signataires à respecter la Charte. Karistem en fait désormais partie.

--

Karistem Corporate Consulting en quelques mots

Karistem Corporate Consulting (KCC) est un cabinet de conseil en stratégie, transformation et excellence opérationnelle. Depuis 2004, KCC élabore et met en œuvre les grands projets de transformation portés par les Directions Générales visant à améliorer la compétitivité du cœur de métier et / ou à aligner les fonctions support sur la stratégie de l’entreprise. La méthode KCC est orientée résultats et met l’humain au cœur de chaque transformation. KCC s’engage d’une part sur l’implication et l’appropriation du changement par le plus grand nombre et, d’autre part, sur des résultats rapides, majeurs et durables.

--
Contact Presse:

Karistem
Sébastien de Boisfleury
01 49 10 93 40
www.karistem-consulting.com

--

Communiqué envoyé le 15/10/2014 17:47:46 via le site Categorynet.com dans la rubrique Economie

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______