Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse
INA_CATEGORYNET_728x90 Nextiraone ex ALCATEL RESAUX D'ENTREPRISE suprime plus de 370 salariés

Nextiraone ex ALCATEL RESAUX D'ENTREPRISE suprime plus de 370 salariés

Un Plan de Licenciement chez NextiraOne France,ancienne filiale d’Alcatel
de : La Vigie
dimanche 13 avril 2014 - 10h43

Encore un Plan de Licenciement chez NextiraOne France (ancienne filiale d’Alcatel) vendue dans le cadre d’une LBO. Saignée (à mort ?) sous le poids des financiers

Saignée d’emplois : 370 programmé
Fermeture de 24 agences sur 43 en France, Soit plus de 200 salariés impactés, suppression en plus restée sous silence dans le PSE.
Statut au rabais, baisse de 20 à 30% des salaires. — -Augmentation du temps de travail et convention collective remise en cause.

Ainsi non seulement la Direction de NextiraOne annonce :
une compression de 370 emplois soit 27% du personnel.
la fermeture de 24 agences soit plus de 200 salariés menacés de mobilité, ce qui pourrait signifier des licenciements supplémentaires pour impossibilité ou refus de déménagement ou de leurs changement de condition de travail.
12 métiers ont plus de 50% des emplois supprimés.

Tout d’abord vous devez savoir :
Ces dernières années, les effectifs ont déjà fondu
Nous avons assisté à plusieurs modifications d’organisation au niveau des Services technique et du commerce.
Il est à noter que toutes ces réorganisations furent unilatéralement décidées par la Direction

Résultat des années précédentes : un nombre d’emplois important perdus chaque année depuis 2011 avec une utilisation abusive des ruptures conventionnelles, toutes les réorganisations se sont avérés être un échec de la Direction nationale groupe.

En regardant de près nous constatons que Le Chiffre d’Affaire n’a cessé de baisser depuis 2011.

Conclusion pour la CGT, le chiffre d’affaire baisse aussi vite que le nombre de salariés !!! La Direction annonce qu’avec 370 suppressions d’emploi le gain sur la masse salariale serait de 28 M € sans prendre en compte l’impact de la fermeture de 24 agences en France soit plus de 200 salariés supplémentaires.

Il convient d’ajouter les économies envisagées par la direction pour :
Plus de la moitié des implantations supprimée (24 agences sur 33) en France selon le projet présenté qui représente plus de 200 salariés supplémentaires en France.
La baisse des Cotisations Sociales pour les Allocations Familiales.

La remise à plat de tous les accords d’entreprise :
augmentation du temps de travail pour les Etam, pour les cadres (environ 900 personnes) augmentation du nombre de jour de travail de 215 à 218 jours
Baisse du variable de 15% à 10% (actuellement 15% du salaire annuel à atteinte d’objectifs).
Primes diverses (CSC,…..) 13e mois à renégocier.
Compte épargne temps...
Etc.….

Pour la CGT avec les fermetures d’agence et les problématiques de mobilités le chiffre a envisagé est plus près des 500 salariés licenciés sur un effectif de 1381 salariés.

La direction menace :

Par l’entremise du directeur général, la direction présente (les organisations syndicales récalcitrantes) comme de vilains petits canards susceptibles d’augmenter le nombre de licenciements, si on ne raccourci pas les délais du plan social en ne signant pas l’accord de méthode*, c’est fort de café quand on constate le résultat d’une gestion désastreuse et sans ambitions.

Quel est le syndicat qui prendra la responsabilité de signer un accord de méthode au rabais ?

La direction après avoir utilisé l’argent de l’État et des contribuables avec le chômage partiel, le crédit impôt recherche, le crédit compétitivité emploi, les reports de cotisations de dettes sociales sans aucune contrepartie demandée de la part de nos gouvernants, Nextiraone négocie un PSE alors que l’État a accordé un renouvellement du chômage partiel début février et sans aucune compensation demandé par les divers ministères.

Nous tenons à votre disposition l’accord de méthode par retour de courriel.

Vos contacts presse :

Paul MICHEL secrétaire du syndicat CGT NextiraOne France élu CE :06 26 93 09 59
Jean louis SALY DSC CGT Nextiraone France : 06 23 93 04 08
Jean pierre OTTAVIANI élu CGT CE, DP Rhône Alpe : 07 78 64 01 55
Jean Paul LABEYRIE élu CGT CE, DP AQUITAINE : 06 76 93 82 36
Alain NOLIN DS CGT région Nord, Nord Est : 06 46 50 10 35
Franck DANARD DS CGT région Ouest : 06 12 93 83 78
Philippe LE FAUCHEUR élu CGT Région IDF : 06 14 01 15 50
Monique TKACZ élu CGT CE et DP Région IDF : 06 29 61 71 00

--
Contact Presse:

CGT NEXTIRAONE
Paul MICHEL
06 26 93 09 59
http://cgtnxo.org
Profil du diffuseur :
http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=5182



--

Communiqué envoyé le 13/04/2014 12:32:26 via le site Categorynet.com dans la rubrique Communication / Relations Presse

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______