Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Sondage exclusif : la crise de 2008 et les juristes d'entreprise

LEGAL SUITE


COMMUNIQUE DE PRESSE

Suresnes, 13 Janvier 2014

Mots clés  : PILOTAGE JURIDIQUE, JURISTE d’ENTREPRISE, CRISE ECONOMIQUE


Sondage Legal Suite / AFJE / ECLA en partenariat avec Le Village de la Justice

La crise financière de 2008 a profondément impacté les Juristes d’Entreprise, mais leur a également permis de se repositionner dans leurs organisations


Le 5 décembre dernier se tenait la 5ème Journée de la Performance Juridique aux Salons de l’Hôtel des Arts & Métiers de Paris. À l’occasion d’une table ronde sobrement intitulée « Juriste d’entreprise : leçons d’une crise mondiale » et à laquelle participaient de nombreuses personnalités[1], Legal Suite, éditeur français leader des systèmes d’information juridique, a dévoilé les résultats d’un sondage en ligne mené en France entre octobre et novembre 2013 auprès de 100 juristes et directeurs juridiques (à 90 % français).

Parrainé par l’AFJE – Association Française des Juristes d’Entreprise – par l’ECLA – European Company Lawers Association – et réalisé en partenariat avec le Village de la Justice – La communauté des métiers du droit – ce sondage interrogeait des juristes et directeurs juridiques sur l’impact de la crise économique sur l’évolution de la fonction juridique en entreprise.

La crise a considérablement étendu le champ des responsabilités des juristes dans l’entreprise

Les juristes d’entreprise sont une majorité à ressentir les effets de la crise mondiale sur l’activité de leur département juridique : 76 % considèrent que la crise économique mondiale a impacté leur département juridique. Les effets se traduisent principalement par des réductions budgétaires (68 %), le gel des ressources (44 %), et en moindre mesure sur les effectifs qui se stabilisent en majorité (53 %), voire ont été renforcés (21 %) et pour certains réduits (26 %). Il en résulte une augmentation sensible de leur charge de travail (76 %) et de l’étendue de leurs responsabilités et missions (63 %).

La conséquence directe de cette augmentation de charge de travail est à part égale la re-internalisation de certaines missions juridiques : droit commercial, procédures judiciaires, pré-contentieux, et l’externalisation de certaines autres, principalement l’Assurance-Crédit. Les Directeurs Juridiques sont par exemple amenés à ne faire appel aux cabinets d’avocats extérieurs que dans des cas très précis – Droit International, Droit social, Assurance-Crédit / Contentieux et Litiges/ Fiscalité américaine…

Une fonction de plus en plus tournée vers la gestion des risques

Les juristes d’entreprise observent en majorité une attention accrue de leur direction générale pour les enjeux de la fonction juridique d’entreprise (62 %), principalement en matière de sécurité juridique (réponse unanime), devant l’attente de réactivité et de productivité accrues. Cela se traduit par une forte demande en gestion des risques (59 %), en gestion des contentieux et en conseil interne (respectivement 50 % et 46 %), qui priment sur les domaines plus classiques de gestion des contrats (58 % tout de même) et de la conformité (34 %).

La communication interne et l’optimisation des processus se révèlent deux atouts essentiels pour promouvoir la fonction juridique

Pour faire face à la crise mondiale, les directions juridiques ont optimisé l’organisation de leur service (61 %), de même qu’elles ont privilégié la communication interne (49 %). L’informatisation et la mise en place d’indicateurs de la performance (32 % chacun) passent en arrière-plan au profit d’une fonction plus centrale dans la gouvernance de l’entreprise.

La fonction juridique d’entreprise sort “grandie” de cette crise : les juristes d’entreprises sont une large majorité (72 %) à estimer avoir réussi à démontrer la valeur ajoutée de leur fonction au service de l’entreprise durant la crise

Comme le rappelle Patrick Deleau, Président et Fondateur de Legal Suite, « on constate une évolution significative de la fonction juridique, passée de fonction support à celle de partenaire stratégique de la direction générale dans un contexte de complexification du droit et d’internationalisation des affaires sur fond de crise économique. Il nous semblait essentiel d’en connaître la dimension opérationnelle, telle que vécue par les décideurs juridiques sur le terrain et il est fascinant de constater que malgré les épreuves et contraintes qui se sont présentées à eux depuis 2008, les Juristes d’Entreprise ont magistralement rebondi au sein des sociétés et réussi à valoriser radicalement leur fonction auprès des Comités de Direction ».

Méthodologie : Sondage Internet, « Qu’avons-nous appris de la crise », réalisé entre le 1er Octobre et le 5 décembre 2013 auprès de 100 juristes d’entreprise (situés à 90 % en France et 10 % à l’étranger). Organisé en 15 questions uniques réparties entre des questions à réponses uniques et questions à réponses multiples. Sondage relayé par l’AFJE et l’ECLA et mis en ligne sur les sites de Le Village de la Justice et de Legal Suite.


À propos de Legal Suite

Leader des systèmes d’information juridique, Legal Suite a développé une solution logicielle modulaire de gestion, dédiée aux différents domaines du droit des affaires tels que : conseil interne, contrats, contentieux, assurances, délégation des pouvoirs bancaires et juridiques, gouvernance corporative... mais également gestion du patrimoine intellectuel, des baux commerciaux et immobiliers…
Legal Suite, implantée en France, en Europe et en Amérique du Nord compte plus de 450 références, dans le monde tous secteurs confondus, plus de 750 projets de Systèmes d’information juridiques et plus de 20 000 utilisateurs à travers le monde (France, Belgique, Luxembourg, Suisse, Maroc, Canada, États-Unis). Le Groupe réalise en 2012 un chiffre d’affaires en progression de 14 % par rapport à 2011.
Lors de la 3ème édition du Top 250, organisée par le Syntec numérique et le cabinet Ernst and Young, Legal Suite a été révélée au 86ème rang des premiers éditeurs et créateurs de logiciels français.
www.legal-suite.com

Contact presse :

PRformance - Emeline Barbé - Laurent Durgeat
Tél. : 06 87 76 17 23 (Emeline) -
01 56 03 55 47 / 06 03 00 36 03 (Laurent)
E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ; Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Legal Suite – Awatif EL HILALI,
Département marketing & communication
Tél. : 01 41 38 75 72
E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.