Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Report One présente les résultats de son enquête : « Solutions décisionnelles : quelles sont les attentes des PME ? »

Suite à sa grande enquête réalisée entre septembre 2012 et mars 2013, l’éditeur français de solutions décisionnelles Report One, présente aujourd’hui les enseignements et chiffres clés recueillis auprès d’un panel de PME.


Malgré un contexte économique tendu, le marché du décisionnel reste l’un des seuls secteurs des nouvelles technologies avec une croissance régulière. Selon le cabinet Gartner, celle-ci devrait atteindre les 7 % d’ici la fin d’année, et représenter ainsi 13,8 milliards de dollars. Pourtant force est de constater que les offres du marché, orientées grands comptes, délaissent souvent les PME représentant pourtant plus de 90 % du tissu économique français.
Afin de conforter sa vision du marché décisionnel dans les PME, qu’elle adresse au travers de sa solution MyReport, Report One a interrogé un vivier d’entreprises de moins de 500 salariés sur leurs motivations d’achat, leurs besoins et leurs habitudes d’utilisation.
Objectif : placer les utilisateurs au cœur de sa réflexion pour leur proposer une solution décisionnelle en adéquation avec leurs attentes.


Un marché encore jeune et à fort potentiel

« Seules 25 % des PME interrogées sont équipées depuis plus de 3 ans »

Suite à l’étude réalisée par Report One, il apparaît que pour 60 % des entreprises interrogées, l’acquisition de leur solution décisionnelle vient répondre à un nouveau besoin et non au remplacement d’une solution en place. A l’image des grands groupes, le besoin en outils d’aide à la décision des PME va croissant. Seulement 25 % des utilisateurs disposent d’une solution décisionnelle depuis plus de 3 ans, contre 57 % depuis moins de deux ans.
Pour les 40 % d’entreprises ayant dû remplacer leur solution en place, il s’agissait essentiellement de remédier à 3 grands types de problématiques, ayant trait à : la confidentialité des données, la difficulté d’utilisation et le manque d’autonomie des utilisateurs.
« 43 % des sondés font confiance à leur distributeur pour choisir la bonne solution »

Et lorsqu’il s’agit de choisir la solution adéquate, le facteur humain reste très important, puisque 66 % des sondés confirment avoir fait confiance aux recommandations de leur distributeur et/ou à celle de leur entourage sur ce sujet. Un chiffre d’autant plus évocateur quand on sait que 70 % des entreprises déclarent ne pas avoir hésité avec un autre éditeur au moment de faire leur choix.

De même, au moment de choisir leur solution, les sondés n’ont pas manqué de souligner l’importance de deux critères, à savoir l’autonomie offerte à l’utilisateur (indépendance par rapport au service informatique) largement plébiscitée avec 78 %1 de sondés l’ayant retenu comme critère de prédilection, et la simplicité d’utilisation dans 69 % des cas.


Des besoins qui touchent toujours plus de services

« 77 % utilisent une solution décisionnelle pour des besoins d’analyse financière et de contrôle de gestion »

Cette enquête a également permis de mettre en avant les différents profils d’utilisateurs. Sans surprise, pour 77 %1, les solutions décisionnelles sont utilisées dans les services financiers et contrôle de gestion. Mais les usages s’étendent également à d’autres services, avec :
• 57 % dans le domaine de la Vente et du Marketing,
• 41 % au niveau de la Direction Générale de l’entreprise,
• 29 % pour la Production,
• 24 % dans les Ressources Humaines, etc.
Parce que 61 % des utilisateurs y ont recours une à plusieurs fois par jour, force est de constater qu’une fois mis en place, les outils décisionnels font partis intégrantes du quotidien des opérationnels.

« Fiabilité, rapidité et productivité au quotidien »

Enfin, dès lors que l’entreprise choisit d’intégrer une solution décisionnelle, les bénéfices qui lui sont associés sont nombreux :
• 92 % affirment avoir gagné en rapidité d’extraction de données,
• 86 % confirment des gains en efficacité et productivité,
• 85 % ont gagné en visibilité sur leurs activités,
• et 78 % mettent en exergue l’amélioration de la qualité des données.

Compte-tenu des bénéfices, il n’est donc pas surprenant que 50 % des entreprises envisagent d’étendre leur utilisation d’outils décisionnels à d’autres services.

En conclusion

Cette enquête a donc permis de dresser le portrait type de la PME qui souhaite s’équiper d’une solution décisionnelle, depuis la phase de recherche de l’outil adéquat jusqu’à sa mise en place opérationnelle. Pour Philippe Timsit, Président et co-fondateur de Report One, « Notre entreprise est née en 2001 du constat que les PME sont les grandes oubliées des éditeurs de solutions décisionnelles. 12 ans plus tard, nous avons souhaité avec cette enquête nous assurer que les besoins des utilisateurs en PME étaient toujours conformes à ce que nous avions constaté lors de la création de Report One et valider la pertinence de notre offre en regard des réponses obtenues. Face aux résultats de l’enquête, nous ne pouvons que confirmer la stratégie mise en place par Report One depuis son origine : mettre à disposition des entreprises des solutions décisionnelles simples et accessibles, et en déléguer la commercialisation à un réseau de distribute
urs locaux à proximité des PME ».


--
Contact Presse:

Report One
Amel TRAIKIA

www.report-one.fr
Profil du diffuseur :
http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=67754



--

Communiqué envoyé le 22/10/2013 17:58:22 via le site Categorynet.com dans la rubrique Informatique

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______