Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse
INA_CATEGORYNET_728x90 Le Conseil Général de Seine-Saint-Denis vote le projet de construction de 12 collèges en PPP : Le Club des PPP se réjouit que le Contrat de partenariat soit un outil à la disposition de toutes les collectivités, de toutes tendances politiques

Le Conseil Général de Seine-Saint-Denis vote le projet de construction de 12 collèges en PPP : Le Club des PPP se réjouit que le Contrat de partenariat soit un outil à la disposition de toutes les collectivités, de toutes tendances politiques

Paris, le 20 mars – Après 5 longues heures de débat à la séance du Conseil Général de Seine-Saint-Denis, les Contrats de partenariat pour la construction de 12 collèges, 8 équipements sportifs autonomes, 5 cuisines centrales, 1 internat et 1 piscine, à l'horizon 2014 en Seine Saint Denis ont été approuvés.

 

Faire face au déficit en infrastructures scolaires

Cette décision exceptionnelle concerne un investissement tout aussi exceptionnel : 703 millions d'euros sur 5 ans dont 323 millions en Contrat de partenariat. Porté par la majorité socialiste du département, il a pour objectif de palier aux carences en capacité d'accueil des actuels collèges. L'accroissement démographique est tel que, d'ici à 5 ans, les élèves de Seine-Saint-Denis n'auront pas tous droit à une place.

 

Un Contrat de partenariat à la hauteur de l'enjeu

Le Contrat de partenariat répond totalement à l'enjeu que s'est fixé le Président du Conseil Général, Claude Bartolone, et pour deux raisons. La première est qu'il permet une construction rapide, respectueuse des délais tout en assurant une qualité de maintenance dans le long terme. La deuxième est qu'il permet une massification de l'investissement qui n'est pas possible en marché public classique.

 

Une audition préalable du Club des Partenariats Publics-Privés

C'est tout l'intérêt du Contrat de partenariat que le Club des Partenariats Publics-Privés a présenté lors des auditions de la mission de contrôle et d'évaluation des PPP organisée par le département, à la demande du Front de gauche-PCF, le 27 janvier dernier. Ces précisions apportées par le Club des PPP, qui défend avec pragmatisme le Contrat de partenariat depuis plus de 6 ans, ont enrichi le jugement des élus présents, qui ont dû prendre, ce 15 mars, une décision d'avenir pour leur département.

 

Une majorité qui assume son choix

Claude Bartolone et son vice-Président chargé des collèges ont su trouver les bons mots pour convaincre la majorité. Avec pédagogie, ils ont expliqué clairement les avantages et inconvénients du recours au Contrat de partenariat pour répondre aux défis auxquels fait face le département. Avec justesse, le Président a relevé le consensus sur la nécessité de se doter de nouveaux collèges mais de l'incapacité des opposants au projet d'apporter les solutions. Faisant référence à la philosophie de Kant, il déclare « Kant a les mains propres mais il n'a pas de mains ». Ainsi faire face aux problèmes et proposer des solutions nécessite une volonté et des choix politiques déterminés. Le Conseil Général de Seine-Saint-Denis a, indéniablement, fait preuve d'un bon discernement.

 

 

Pour plus d'informations sur le Club des PPP : club-ppp.org



--

Contact Presse:
Le Club des Partenariats Public-Privé



Profil du diffuseur : http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=66365

 

--

Communiqué envoyé le 20.03.2012 11:58:39 via le site Categorynet.com dans la rubrique Economie
Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

______