Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Crise de la dette, une solution de bon sens ?

Crise de la dette, une solution de bon sens ?


Et si la France faisait appel à l’épargne des Français pour financer sa dette ?

- Des taux d’emprunt de plus en plus élevés

Aujourd’hui, les taux longs de la dette française ne cessent de croître, augmentant d’autant le coût du financement du pays. Une situation d’autant plus difficile, que l’évaluation des risques est effectuée par les agences de notation, si largement décriées ces derniers jours.
Ces mêmes agences pour qui la dégradation de la notation de la France semble déjà acquise. Faire appel aux marchés coûtera donc de plus en plus cher !
Qui en profite ? Les investisseurs, qui voient leurs intérêts se cumuler, afin de rémunérer les risques pris sur une éventuelle défaillance de la maison France.

- L’épargne des Français au plus haut

D’un autre côté, l’épargne des Français est au plus haut, avec un taux d’épargne à 17 % les ménages français battent des records de versement sur les placements épargne. Le livret A, livret épargne référence, devrait même battre cette année son record de collecte de 2008, avec pourtant un taux de rémunération bien faible, à seulement 2,25 % depuis le 1er août dernier!

- Des rendements épargne en berne

Le livret A plafonne à 2,25 % net d’impôt, avec une inflation à plus de 2 %, le rendement réel net est proche de 0. De même, les placements en assurance-vie, sur les fonds en euros, sont attendus en baisse encore cette année. Pour mémoire, la moyenne des rendements 2010 était de 3,40 % (hors prélèvements sociaux), les rendements de l’épargne ne sont donc actuellement pas très attractifs.

Japon : Un exemple à suivre pour le financement de la dette

Si le Japon n’est pas un exemple pour la gestion de ses déficits, le financement de sa dette est en revanche exemplaire. Le Japon, c’est une dette record de 200 % du PIB, une notation AA- mais des taux d’intérêts à 1 % ! Alors comment font-ils ?

Le paradoxe japonais s’explique par un financement de sa dette presque exclusivement domestique. Ainsi, avec la majeur partie de sa dette détenus par ses propres habitants, le Japon n’a nul besoin de faire appel aux marchés financiers, dont les yeux sont rivés sur les notes attribuées par les agences de notation.

Dette française : Un appel aux épargnants, une décision politique !

Emettre un grand emprunt auprès des Français, avec un taux proche des taux pratiqués sur les marchés actuellement (autour de 3,50 % net) serait sans doute un signal fort. Non seulement les épargnants Français pourraient à leur tour contribuer au financement du pays, tout en rémunérant leur capital de façon attractive, mais cela serait également une bonne solution financière pour notre pays, qui ne coûterait pas davantage à la France ! Enfin, ce serait aussi une réaction saine face aux marchés financiers montrant ainsi qu’il existe d’autres lois que celles des triples A.


A propos du Guide Indépendant de l’Epargne (www.francetransactions.com)  :

Premier comparateur de placements épargne en France, en ligne depuis 2001, le guide indépendant de l’épargne référence et compare l’ensemble des placements épargne proposés aux épargnants (livret épargne, assurance-vie, compte rémunéré, compte à terme, fonds euros, perp, épargne retraite, etc). Ce guide permet aux épargnants de découvrir tous les placements, selon leur niveau de risque, de rémunération ou de fiscalité. Le comparatif des livrets épargne de FranceTransactions.com reste d’ailleurs le plus complet du web à ce jour.


Contact Presse :
Mon Epargne Online
Denis Lapalus
Tel : 01 60 26 31 71
Port : 06 61 96 59 22
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.mon-epargne-online.com

Télécharger le communiqué au format pdf (logopdf Crise de la dette, une solution de bon sens ? - 160 Ko)

Visitez la salle de presse de Mon épargne online