Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Bureau de la Bad à Kinshasa

Création d'un bureau régional de la Bad en RDC

    Tunis, le 1er février 2005 - Le Groupe de la Banque africaine de développement (Bad) établira bientôt un bureau régional à Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo. Ce bureau couvrira la RDC et la République du Congo voisine, a déclaré le président du Groupe de la Bad lors de la signature, aujourd'hui à Tunis, de l'accord relatif à l'établissement du bureau.

    M. Omar Kabbaj a qualifié cette cérémonie de « moment fort dans le renforcement des relations de coopération qui lient le Groupe de la Banque à la RDC ». Le président Kabbaj s'est également félicité que la RDC, qui sort d'une longue période de conflit, ait été choisie parmi les pays devant accueillir un bureau régional.

    Les critères du choix de la RDC résident dans le volume, la qualité et les possibilités du portefeuille du pays hôte ainsi que les potentialités du secteur privé local et la capacité institutionnelle du pays. Un élément essentiel qui motive également ce choix est les perspectives offertes pour la promotion de l'intégration régionale en Afrique centrale à partir du bureau retenu.

    Dans cet objectif, le bureau de Kinshasa sera doté des compétences lui permettant d'assurer une assistance technique en matière d'entrée en vigueur des prêts, de passation des marchés et de décaissement. Il jouera parallèlement un rôle de médiation sur les questions politiques générales et de stratégie de développement avec les autorités politiques de la RDC et celles de la République du Congo, et avec l'ensemble des partenaires extérieurs.

    Depuis le règlement des arriérés de la République démocratique du Congo vis-à-vis du Groupe de la Banque à la fin de l'année 2004, la Bad a approuvé en faveur de la RDC 8 opérations. Le montant global d'engagement s'élève à environ 228 millions de dollars EU. Près de 70 % de ce portefeuille est constitué de projets de développement rural et social, et d'appui pour le renforcement des capacités nationales et régionales.

    Le président Kabbaj a exprimé le souhait que l'établissement du bureau régional de Kinshasa permette une accélération de l'exécution des projets et l'accroissement du taux de décaissement, encore relativement faible, de l'ordre de 24 %. Cela renforcerait d'autant l'impact des opérations de la Banque sur les conditions de vie des populations locales.

    Pour sa part, le ministre des Finances de la RDC, M. André Philippe Futa, a remercié le président pour cette marque de confiance, qui traduit la capacité de la RDC à jouer un rôle pacificateur dans la région des Grands Lacs. Le ministre Futa a également souligné que « l'on ne pouvait pas faire de développement à distance » et s'est réjoui de participer à l'amélioration de la mission de transparence et d'efficacité du Groupe de la Bad sur le continent africain et particulièrement en Afrique centrale.

    L'ouverture d'un bureau régional du Groupe de la Bad à Kinshasa s'inscrit dans le cadre de la politique de décentralisation des activités du Groupe. La RDC fait ainsi partie des 25 pays retenus pour abriter des bureaux de représentation destinés à améliorer, sur le terrain, la gestion et le suivi des projets et programmes et à assurer une meilleure qualité d'assistance et de dialogue avec les pays membres.

       



Chawki Chahed
Chargé d'information
Banque africaine de développement
Division des communications internes et externes (SEGL.3)
Rue de Syrie (en face du siège de la BNA)
B.P. 323, 1002 Tunis-Belvédère, Tunisie
Standard : +216 71 33 35 11
Tél. direct : + 216 71 10 27 02, bureau 1117, immeuble EPI, tour A
Fax : +216 71 10 37 52
Mobile : +216 22 290 290