Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Comment les TPE se forment ?

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Observatoire de la petite entreprise de la FCGA* n° 18,

en partenariat avec la Banque Populaire



octobre 2005



Qui participe aux stages ? Quels sont les thèmes pédagogiques préférés des entrepreneurs ? Dans quels secteurs d’activité le recours à la formation continue est-il le plus fréquent ? Réponses et commentaires dans la dernière livraison de l’Observatoire de la petite entreprise.



http://www.fcga.fr/pages/etudeseco/etudeseco.php



Institution d’un nouveau crédit d’impôt formation forfaitaire au profit du chef d’entre-prise, extension du droit à la formation aux créateurs d’entreprises, mobilisation des fonds d’assurance-formation des non-salariés en faveur de la création et de la reprise des petites structures : la question de la formation continue dans les entreprises est au cœur de l’actualité économique de la rentrée !



Un puissant levier de compétitivité

La Fédération des centres de gestion agréés (FCGA) participe activement à l’effort national de promotion des compétences en milieu professionnel en publiant une étude inédite sur les pratiques de formation dans les TPE. Méconnues, ces dernières agissent pourtant directement sur la compétitivité de la petite entreprise, sa capacité d’innovation, son aptitude à conquérir de nouveaux marchés et son dynamisme en matière de création d’emplois.



500 000 heures par an dans les CGA

Premier organisme formateur des TPE (hors secteur privé) avec plus de 500 000 heures consacrées chaque année à la formation, le réseau des centres de gestion agréés (CGA) capitalise une riche expérience en matière d’accompagnement pédagogique des dirigeants de petites structures. L’enquête de la FCGA illustre parfaitement cette connaissance pratique du « terrain ».



Les métiers de la santé et de la beauté en tête

Premier enseignement : 32% seulement du personnel des TPE interrogées (dirigeants et employés confondus) a déjà participé à une séance de formation professionnelle. Ce sont toutefois les chefs d’entreprise qui assistent le plus souvent aux stages (55%). Les salariés arrivent en seconde position (36%), suivis de loin par les conjoints des entrepreneurs (9%).



Ce sont les métiers de la santé qui fournissent le plus grand nombre de stagiaires (68%). Ils sont « talonnés » par les professionnels du secteur beauté-esthétique (66,4%). Les commerçants de détail alimentaire occupent la dernière position (17,4%).



Succès de l’informatique et du développement personnel

Thème préféré des participants, l’informatique rassemble le plus grand nombre de suffrages (37, 2%). Les stagiaires apprécient également les séminaires consacrés au développement personnel (26,1%) et aux techniques professionnelles (21,6%). Les questions juridiques et fiscales ne séduisent que 3% des participants.



Frein n°1 : le manque de temps

Pour 51% des entrepreneurs, le premier frein à la participation à un stage est « le manque de temps ». 33% d’entre eux estiment cependant qu’il n’est pas nécessaire de consacrer plus de temps à la formation. Enfin, seulement 5% des dirigeants de TPE interrogés évoquent l’obstacle financier.



AVIS D’EXPERT

Jean-Louis BORLOO, Ministre de l’emploi, de la cohésion sociale et du logement

« Emploi et formation : les CGA jouent un rôle fondamental »

« Le rôle des CGA est bien sûr fondamental pour la vie des TPE, non seulement pour le travail qu’ils effectuent, mais aussi pour l’information qu’ils peuvent dispenser, ou les conseils qu’ils peuvent prodiguer ; cela concerne bien évidemment l’emploi et la formation professionnelle ».



Méthodologie de l'Observatoire

Tous les mois, près de 70 centres de gestion agréés (CGA), répartis sur l'ensemble du territoire national, transmettent les chiffres d'affaires, rendus anonymes, de leurs adhérents à la Fédération. Les indices d'activité sont calculés chaque trimestre, à partir des chiffres d'affaires d'un échantillon constant de 20 000 petites entreprises de l'artisanat, du commerce et des services. L'évolution des activités est pondérée par le nombre d'entreprises recensées par l'INSEE dans chaque secteur considéré. Un questionnaire est parallèlement adressé chaque trimestre à plus de 2 000 petites entreprises représentatives, permettant d'établir le baromètre du moral des dirigeants et de leurs intentions d'investissement et de recrutement.



* À propos de la Fédération des centres de gestion agréés (FCGA)

Créée en 1978, la Fédération des Centres de Gestion Agréés est une structure associative régie par la loi du 1er juillet 1901. Elle regroupe 114 centres de gestion agréés qui comportent :

- 400 000 entreprises

- 2 000 000 d'emplois salariés et non salariés

- 70 milliards d'euros de chiffre d'affaires

- 6 000 experts-comptables correspondants.

La FCGA forme ainsi le réseau d'information et d'assistance aux petites entreprises le plus dense du territoire national et capitalise une expertise économique et sociale unique de la TPE. Elle dispose d'outils d'observation et d'analyse particulièrement fiables qui alimentent régulièrement une base de données statistiques sans équivalent.



Contact journalistes : Guylaine Bourdouleix

Tél : 01.42.67.80.62 email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.