Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Baromètre trimestriel Eco-Conso réalisé par TNS Sofres pour Metro, Kezeco.fr et le Codice

Voici les résultats complets de la vague de juillet du baromètre trimestriel Eco-Conso réalisé par TNS Sofres pour Metro, Kezeco.fr et le Codice.

Baromètre publié dans le quotidien Metro. Ses résultats complets seront consultables sur metrofrance.com
En voici les principaux enseignements:

Des Français inquiets de la situation économique du pays (86%), mais plutôt positifs quant à leur situation individuelle (57%)

En juillet, notre baromètre trimestriel Eco-Conso enregistre une nouvelle diminution de l’indice du moral des consommateurs avec un indice de - 40 (- 6 points par rapport à avril). L’indice retrouve ainsi son niveau de juillet 2009, l’embellie constatée lors du 2è semestre 2009 ayant été balayée par un regain de pessimisme début 2010.

Une dégradation de la perception de la situation économique depuis le début de l’année 2010
Sur fond de débat sur le financement des retraites et sur les déficits publics et alors que la crise grecque et les doutes sur l’Euro ont fortement marqué l’actualité depuis avril, les Français affichent un pessimisme massif quant à la situation économique du pays : 86 % la jugent mauvaise (+ 5 points par rapport à avril) contre seulement 12 % qui la jugent bonne (- 4 points), niveau le plus bas atteint depuis la création de ce baromètre en juillet 2009. Un climat morose peu propice à la consommation : en dépit d’un terrain ayant eu lieu à l’approche des grandes vacances et à quelques jours du coup d’envoi des soldes, 80 % des Français estiment que le climat n’est pas favorable aux achats (+ 4 points). Les prévisions de dépenses importantes diminuent également et sont inférieures à celles enregistrées l’an dernier à la même époque (58% vs 60% en 2009) : moins de travaux pour la maison en perspective (19% vs 22% des Français en prévoient
) et également moins d’achat de voitures (9% vs 12%), la prime à la casse ayant été réduite de 700 à 500 euros depuis le 1er juillet.

En revanche, le jugement sur la situation financière personnelle reste stable et même positif en dépit des prévisions pessimistes que font les Français sur l’évolution de leur pouvoir d’achat.
Une majorité de Français (57 %, stable par rapport à avril) continue de juger sa situation financière bonne (contre 39 % mauvaise, stable). Sur un an, ces chiffres sont restés stables malgré les variations enregistrées sur la perception de la situation économique française. Les Français ne font guère preuve d’optimisme pour l’année à venir : 1 Français sur 2 (50 %) pense que son pouvoir d’achat va diminuer au cours des 12 prochains mois contre 37 % qui jugent qu’il va rester stable et seulement 10 % qui tablent sur une augmentation. Des chiffres à interpréter avec prudence, en raison du décalage couramment observé entre le ressenti des Français sur la question du pouvoir d’achat et ce que montrent les statistiques.

Plus de 8 jeunes sur 10 (82%) ont eu un emploi au cours de leurs études; il s’agissait de la source principale de revenus pour plus d’un tiers.
Alors qu’été rime avec job d’été pour de nombreux jeunes, nous avons voulu interroger ceux-ci sur les différents emplois qu’ils ont pu effectuer au cours de leurs études.
82% des jeunes de 16 à 30 ans disent avoir eu un emploi au cours de leurs études. Il s’agit avant tout d’un stage (50% en ont effectué un) ou d’un job d’été (44%). Les autres types d’emploi sont moins répandus : contrat d’apprentissage (18%) ou job pendant l’année, que ce soit de manière régulière (13%) ou occasionnelle (9%).
Cet emploi effectué pendant les études représentait pour plus d’un tiers de ces jeunes (37%) leur source de revenus principale, plus importante donc que les aides diverses qu’ils pouvaient recevoir par ailleurs (famille, bourse…. Pour 21% il s’agissait d’une source de revenus importante mais secondaire et enfin pour un dernier tiers une source de revenus marginale (34%).
Bien à vous

Frédéric HENRY
FHCOM pour PUBLICATIONS METRO France
Mobile 0620832373
Tél.+33.1.55.34.24.24 Mobile: 0620832373
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.metrofrance.com


--
Contact Presse:

FHCOM
Frédéric HENRY
+33155342424
http://www.fhcom.net
Profil du diffuseur : http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=9167




--

Communiqué envoyé le 07.07.2010 17:56:35 via le site Categorynet.com dans la rubrique Economie

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/


______