Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Budget 2006 : Que des Découverts, Que des Grouffres ! On en a Marre !

Fiscalité : Quoi de neuf ?



C'est aujourd'hui que le Ministre de l'Economie Thierry Breton doit présenter le projet de budget de l'Etat au Conseil des Ministres pour la loi de finances 2006.



Cela fait la une de tous les journaux et on ne peut pas y échapper. On parie sur ce que l'on n'a pas vu : quelle est l'ampleur du déficit ?



- Environ 3% table la Tribune,

- 2,8% selon les Echos.



Voilà ce qui en est de la France ... Pensez vous que cela soit normal que l'Etat vive au dessus de ses moyens, alors que nos PME ont du mal d'obtenir des découverts et des crédits pour leurs activités.



Comment faire autrement, l'Etat a le droit de tout !



Personne ne veut entendre parler de remettre en cause et de changer profondément le " modèle Français " !



Immobilisme à tous les étages, surtout dans la fonction publique !



- On ne touche pas à la Sécu,

- On ne touche pas aux Assedic,

- On préfère que la SNCM ferme et licencie 2400 personnes,

- On préfère donner une prime de retour au travail aux chômeurs avec une prime de déménagement en complément ...



Même les Cadres Supérieurs ont droit à des allocations de chômage (aux frais des salariés et du contribuable) jusqu'à hauteur de 5128 Euros par mois ...



Qu'importe le trou de la Sécu,

Peu importe que le chômage reste autour de 10%, bon an mal an, et que le modèle actuel ne résolve rien.



Personne n'est prêt à abandonner la moindre miette, même pour gagner plus au final.



Pour alimenter la réflexion, regardons un peu à côté de chez nous en Espagne :



- le budget de 2006 prévoit un EXCEDENT de 0,2% du PIB. (il y a encore des opposants qui trouvent que l'Etat dépense trop...)



Et la croissance devrait atteindre 3,3% Les Espagnols ont le moral et le vent en poupe.



Il est clair que le dynamisme économique n'est pas ralenti par un état omniprésent qui vit au-dessus de ses moyens.



Engageons une réflexion : ne pourrait-on pas imaginer de vraies réformes fiscales et économiques, en arrêtant de vivre au-dessus de nos moyens et en acceptant de tous remonter nos manches pour avancer ?



Si "le modèle français" consiste à laisser à mes enfants, une facture si lourde, que leur génération sera sacrifiée pendant les 30 ans à venir - JE DIS NON !



Poubelle, le "Modèle Français" !



Les USA et la Grande Bretagne ne sont pas les meilleurs mais, au moins, les gens travaillent !



www.portaildespme.com