Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Vif succès pour la journée de l’e-entreprise organisée par ChamberSign France et la CCI de Paris : petit à petit, la perception de la dématérialisation progresse dans les esprits.

Paris, le 1er décembre 2009 – ChamberSign France, autorité de certification des Chambres de Commerce et d'Industrie (CCI), publie son compte-rendu sur le déroulement de la journée de l'e-entreprise, organisée le 17 novembre dernier, avec la CCI de Paris et le soutien de l'ADEME. Cette journée, placée sous le signe du zéro papier et présentant l'ensemble des applications de la dématérialisation, a rencontré un vif succès auprès des entreprises.

Le 17 novembre dernier se tenait la journée de l'e-entreprise à la Bourse de Commerce de la CCIP. Cette journée à vocation pédagogique avait pour principale mission d'expliquer par divers ateliers pratiques le processus et les applications de la dématérialisation (souvent mal connus) aux TPE, PME et grands comptes.

Cette action s'inscrit dans la lignée des initiatives mises en place par ChamberSign pour sensibiliser et informer les entreprises sur l'usage du certificat électronique et sur l'intérêt double – à la fois écologique et économique - de la dématérialisation.


Plus de 350 visiteurs qualifiés

Organisé sur une journée complète, l'événement a rencontré un succès certain avec une fréquentation ayant atteint plus de 350 visiteurs (qualifiés), porteurs de projets de dématérialisation sur du court et du long terme.
L'intérêt des visiteurs s'est également manifesté par l'excellent taux de participation aux trois conférences (signature électronique, marché publics et dématérialisation) données ce jour-là : celui-ci à dépassé les 100%, et quelques visiteurs ont dû suivre les présentations débout, faute de place vacante.


Un événement d'intérêt multinational

La dématérialisation est un sujet de préoccupation multinationale, et la journée de l'e-entreprise a su attirer des sociétés de nationalités françaises, mais également étrangères avec la présence remarquée de la Grande-Bretagne et de l'Estonie.


Pédagogie et écologie ont fait l'unanimité

Le format de l'événement, présenté sous forme de parcours-pédagogique, a fait l'unanimité. Aucune contrainte pour le visiteur qui pouvait circuler en toute liberté, échanger avec les partenaires présents sur chaque atelier thématique et découvrir par lui-même les applications de la dématérialisation.

De plus, la solution informatique « zéro papier » utilisée pour transférer des données en place et lieu des traditionnels documents papiers distribués sur les salons, a facilement été adoptée par les visiteurs.
Ainsi, c'est tout naturellement que chacun – équipé d'une clé USB offerte à l'arrivée – se connectait à l'une des bornes de transfert Key2Key pour récolter les informations (cartes de visites, fiches techniques, présentations, etc.) des ateliers choisis.

Au terme de cette journée le bilan dressé est positif. Le message visant à démystifier les applications de dématérialisation auprès des entreprises a bien été perçu. Les visiteurs arrivés tantôt hésitants et à demi-informés mais curieux, sont repartis avec une meilleure compréhension de la « démat », de son intérêt et une méthodologie pour sa mise en œuvre…certains envisagent même de mettre en place un projet de dématérialisation dans leur entreprise dans les mois à venir.

« La dématérialisation progresse dans les esprits. Aujourd'hui, on constate clairement un intérêt accru pour ce sujet mais également pour la question environnementale. Et puis, quand la dématérialisation permet de rapporter à l'entreprise tout en faisant un geste pour l'environnement, je pense que c'est la bonne formule. On est dans une logique « donnant-donnant, gagnant-gagnant ». Le succès de cette manifestation nous a motivés dans cette démarche et nous allons continuer nos actions de sensibilisation auprès des entreprises. Mission accomplie ! » déclare Olivier Demilly, Délégué Général Adjoint de ChamberSign France.

Evénement organisé avec la participation de : ADESIUM, AZUR TECHNOLOGIES, BCA, CDC FAST, CRÉDIT MUTUEL FACTOR, FACTOCIC, DAMARIS, DPII TELECOM, ELECTROGELOZ, GEMALTO, KEY2KEY, NOVAXEL, OSIATIS, PRIMOBOX, SCANFILE, SCANPOINT DOCUMALIS.

À propos de ChamberSign France

Association créée en 2000, ChamberSign France est l'autorité de certification des Chambres de Commerce et d'Industrie (CCI). Avec plus de 27 000 clients à ce jour et un taux de satisfaction de 96 % (source : enquête ChamberSign de juin 2009), ChamberSign est la première autorité de certification de proximité en France métropolitaine et outre-mer. Sa mission est de délivrer des certificats électroniques aux entreprises et collectivités qui souhaitent échanger sur Internet en toute sécurité. Le certificat est un véritable passeport électronique contenant différentes séries d'informations répondant à un triple objectif : authentifier une personne ou une organisation, garantir l'intégrité des données, et apporter une valeur juridique aux échanges en ligne. ChamberSign France est constitué de 120 CCI soit plus de 350 personnes pour accompagner entreprises et collectivités sur le terrain. www.chambersign.fr


Contacts Presse :

ChamberSign France
Olivier Demilly, Délégué Général Adjoint
Tél : 04.72.40.81.75
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.chambersign.fr

--
Contact Presse:
Actual Public Relations
Delphine Boutrin
01 41 10 41 19
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
http://www.actual.fr

--

Communiqué envoyé le 01.12.2009 15:48:59 via le site Categorynet.com dans la rubrique Economie

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

2784624620396527959-8499061779080730732?l=economie.annuairecommuniques Vif succès pour la journée de l’e-entreprise organisée par ChamberSign France et la CCI de Paris : petit à petit, la perception de la dématérialisation progresse dans les esprits.


Posted: 2009-12-01 15:49:02

Lire article Source