Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse
INA_CATEGORYNET_728x90 AMNESTY INTERNATIONAL/ INVITATION PROJECTION-DEBAT - Les Violences faites aux femmes au Mexique

AMNESTY INTERNATIONAL/ INVITATION PROJECTION-DEBAT - Les Violences faites aux femmes au Mexique

Lundi 26 Novembre 2007 à partir de 19h00

Au siège d’Amnesty International
76, boulevard de la Villette - 75019 Paris/ M° Belleville ou Colonel Fabien

A une soirée projection/débat sur :

Les Violences faites aux femmes au Mexique

Avec la présence exceptionnelle d’Andrea EUGENIO MANUEL
Défenseure des droits des peuples autochtones, Mexique

Et la projection du film documentaire:
Regard vers l’Intérieur : la Militarisation du Guerrero (45 mn)


Le 25 novembre a été décrété « Journée internationale pour l'élimination des violences à l'égard des femmes » par l’ONU en décembre 1999.

Le Mexique est signataire de plusieurs conventions internationales et régionales pour la protection des femmes. Mais quelle est la réalité des femmes au quotidien au Mexique? Pour ne citer que quelques exemples, le dossier des femmes « disparues » de Ciudad Juarez dans le nord du pays n’avance toujours pas, de même que celui des femmes arrêtées à Atenco en 2006, qui ont porté plainte pour abus sexuel par les forces de police.

Andrea Eugenio Manuel témoignera de la situation des femmes autochtones dans le Guerrero, et plus particulièrement de l’accompagnement qu’elle et son organisation apportent à deux femmes autochtones dans leur lutte pour la justice : violées par des membres de l’armée mexicaine en 2002, Ines Fernandez Ortega et Valentina Rosendo Cantu ont eu le courage de dénoncer ces actes auprès de la justice mexicaine. L’absence de réponse du système de justice mexicain les a acculées à faire appel à des instances internationales pour obtenir justice. Pendant ce processus long et difficile, les menaces continuent, pour ces deux jeunes femmes, leur entourage, et l’organisation.

La projection du film « Regard vers l’intérieur : la Militarisation du Guerrero » accompagnera le témoignage d’Andrea, illustrant ainsi la dure expérience d’Ines et Valentina, partagée par de nombreuses femmes, dans le contexte complexe de l’état du Guerrero mexicain.

POUR PLUS D’INFORMATIONS, SI VOUS SOUHAITEZ RENCONTRER ANDREA EUGENIO MANUEL :
Service presse Amnesty International
Aurélie Chatelard - Michael Luzé 01 53 38 65 41 / 65 77 / 06 76 94 37 05