Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Le Mouvement Européen-France appelle les Parlementaires français et européens à se mobiliser pour Mi

Le Mouvement Européen-France appelle les Parlementaires français et européens à se mobiliser pour Mikhail Marinich, figure de l'opposition démocratique et pro-européenne, emprisonné en Biélorussie.


L'actualité des derniers mois, et en particulier la « Révolution orange » en Ukraine, nous ont fait tourner les yeux vers les portes de l'Union européenne, où des pays connaissent encore des régimes autoritaires.

Le peuple ukrainien a réussi à engager son pays dans la voie de la démocratie et du respect des droits de l'Homme.

Il n'en est pas de même en Biélorussie, où Mikhail Marinich, figure de l'opposition démocratique, ancien Ministre et ancien Ambassadeur, Président du Mouvement Européen de Biélorussie, a été condamné à cinq ans d'emprisonnement et à la confiscation de ses biens en raison de son combat politique.

Les protestations de la Présidence de l'Union européenne et des Etats-Unis face à l'iniquité de ce procès, tout comme les prises de position des ONG telles qu'Amnesty International, n'ont pas fait fléchir les autorités biélorusses.

Notre mobilisation entend montrer au gouvernement biélorusse que nous considérons cette décision de justice, politiquement motivée, comme heurtant nos plus profondes convictions humanistes et comme constituant une fragilisation supplémentaire des relations politiques et des échanges commerciaux entre l'Union et la Biélorussie.

Le Mouvement Européen, par les voix de son Président et des ses vice-Présidents, appelle les Parlementaires français et européens à signer le courrier joint qui sera adressé à Monsieur Lukachenko, Président de la République de Biélorussie. Cette lettre lui signifie leur condamnation de ce simulacre de procès qui a conduit à emprisonner un opposant politique pour « détention illégale d'ordinateur », accusation au demeurant infirmée au cours de la procédure, et réclame la prise de mesures permettant à Mikhail Marinich de faire valoir ses droits devant la justice selon les critères de la démocratie.



Pierre Moscovici
Président du Mouvement Européen- France