Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Déclaration de l’Association de Falun Dafa européenne concernant le rapport sur les prélèvements ...

Déclaration de l’Association de Falun Dafa européenne concernant le rapport sur les prélèvements d’organes
      Londres, le 23 juillet - Un rapport indépendant publié le 6 juillet indique des preuves crédibles que les organes des adhérents du Falun Gong en Chine sont prélevés pour le commerce des greffes,  et appelle la communauté internationale à intervenir  (http://investigation.redirectme.net/)

      Le rapport, établi par l’ancien  Secrétaire d'Etat canadien aux Affaires d'Asie Pacifique, David Kilgour,  et l’avocat des droits de l’homme et de l’immigration de Winnipeg David Matas, appelle les organisations de droits de l’homme internationales  à prendre  ces allégations  très au sérieux, et les gouvernements et les institutions internationales à se garder de la florissante industrie des greffes jusqu’à ce qu’elle soit stoppée.

      L’euphémisme énoncé par M. Kilgour hier est alarmant. « Nous ne pouvons tout simplement pas ne pas conclure qu’une telle chose a lieu à grande échelle. Que les organes vitaux sont prélevés en grand nombre. sur des personnes non consentantes . Tous les ‘donneurs sont tués dans le processus. Parce qu’ils ne prennent pas seulement un de vos reins. D’après ce que nous avons appris ils prennent vos deux reins, et  tout autre organe, en fonction de leurs  besoins. » Beaucoup des victimes supposées se trouvent dans les prisons.

      En tant qu’Association de Falun Dafa  nous ne sommes pas surpris par les résultats de ce rapport. Depuis 1999, les médias internationaux ont rapporté la persécution illégale, irrationnelle et acharnée du Parti communiste chinois (PCC)  à l’encontre des pratiquants de Falun Gong et depuis 1994, le sénat américain et les médias internationaux ont rapporté les prélèvements d’organes illégaux sur les prisonniers dans les prisons et les camps de travail sous le contrôle de l’état chinois.

      Cette persécution contre le Falun Gong est un crime qualifié contre l’humanité et ce rapport n’est que la pointe de l’iceberg. Ces atrocités se sont produites ces sept dernières années et on est sans nouvelles de centaines de milliers de pratiquants de Falun Gong.

     A la suite de ce rapport nous appelons les gouvernements européens à :

    * Condamner publiquement le régime communiste chinois pour ces atrocités
    * Mettre fin au stérile dialogue bilatéral avec le régime chinois et à les condamner publiquement et ouvertement pour la persécution du Falun Gong et les prélèvements d’organes
    * Enquêter dans tous les camps de travail chinois sans interférence

     Cet assassinat pour les organes, orchestré par un état, s’en prend indiscutablement à la conscience morale de tous les êtres humains, et nous, en tant qu’européens et en tant qu’êtres humains devons protéger nos concitoyens du monde de ce régime avéré meurtrier. Nous devons parler ouvertement pour faire cesser cette incroyable atrocité. Nous n’avons pas d’autre choix en tant qu’êtres humains.


                              L’Association de Falun Dafa européenne
                                    Contact: Peter Jauhal + 44 (0) 7739 172 452

 

Plus de détails consultables en ligne à l'adresse: http://www.infofalungong.net/Bulletin/index.html

Centre d'Information du Falun Dafa