Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

PRISON UN ETAT DANS L'ETAT OU RÈGNE LE NON DROIT ?

Belgique

( lettre ouverte à destination des médias )


Monsieur,

Je me permets de vous interpeller au non de la dignité humaine et des droits minimums auxquels chaque être humain peut prétendre :
Sans préjuger du bien fondé des revendications du personnel pénitentiaire de la prison de Lantin et reconnaissant les difficultés quotidienne de leur profession ;

Je trouve totalement inadmissible, honteux que des êtres humains soient traités actuellement à la prison de Lantin de façon aussi dégradante sans que les médias ne s'émeuvent de leurs conditions de vies suite à la grève du personnel.
Les détenus, leurs épouses, leurs enfants et leurs parents sont pris en otages par le personnel pénitentiaire ! (il doit bien y avoir d’autres moyens d’actions pour faire aboutir leurs revendications)

Les visites des familles sont supprimées
Les visites des avocats sont supprimées
Les détenus ne sortent plus depuis 15 jours
Les détenus restes confinés dans leurs cellules 24/24h depuis 15 jours
Les draps de lits ne sont plus changés depuis 15 jours
Le linge de corps n'est plus lavé depuis 15 jours
Des détritus et des rats agrémentes les abords de certains bâtiments
Plus de café depuis 15 jours, buvez de l'eau !
Plus d'aumôniers autorisés à réconforter et rendre visites aux détenus
Plus d'assistant(e)sociaux autorisé à leur rendre visite pour leurs problèmes familiaux ou personnels;
360 places prévues occupation de 650 détenus !avec toute la promiscuité de se retrouvé à plusieurs dans un espace prévu pour une personne.
Plus de possibilité de téléphoner sous surveillance à leurs enfants épouses ou mères.
Je vais me renseigner mais presque sur qu'il n'y a pas eu de Messe de Noel en la chapelle !
Plus de douches depuis 15 jours
Et pour finir cette longue liste non exhaustive, les soins médicaux ne sont plus assurés correctement un détenu sous traitement pour problèmes cardiaques tension ect. a fait plusieurs malaises, il a demandé plusieurs fois la visite du médecin de l’établissement, on lui répondait oui, il ne venait jamais, samedi dernier ce détenu à de nouveau fait un malaise et appeler le garde pour demander de nouveau le passage du médecin qu'il n'avait toujours pas vu , on lui a répondu, non c'est grève , pas de médecin ! Mais ne te tracasse pas la morgue est ouverte 24/24 h...!!!

C'est intolérable de traiter des êtres humains comme cela dans un pays qui se dit civilisé ! en portant atteinte à leur dignité et il y a non assistance à personnes en danger en ne dénonçant pas de tels faits...vous vous devez en temps que journaliste, de dénoncer ces faits dans un soucis d'objectivité de l'information et d'humanité !

Le respect de la personne humaine ! Hormis les exigences strictement limitées de la sûreté individuelle et collective en prison, le détenu demeure titulaire de tous les droits de l’homme et du citoyen. Ce principe-là ne doit jamais être perdu de vue dans une démocratie.

Et même si certains médias ont évoqués il y a quelques mois ces dérives, c'est aujourd’hui ! que peut être des vies sont en danger.

Je vous remercie de l'attention et de la suite que j'espère vous donnerez aux commentaires qui précèdes, prenez le temps d'y réfléchir.

Cordialement,


--
Contact Presse:

privé



Profil du diffuseur :
http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=61670



--

Communiqué envoyé le 29.12.2010 12:35:17 via le site Categorynet.com dans la rubrique Droits homme

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______