Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Easydentic - Décision favorable de la CNIL sur la Biovein

Easydentic annonce que la CNIL a délivré l'autorisation unique pour la technologie de reconnaissance veineuse du doigt du groupe, baptisée "Biovein". Ce dispositif permet le contrôle d'accès en se fondant sur l'identification biométrique du réseau veineux du doigt. Il a été développé en partenariat avec Hitachi sur la base de sa technologie "Finger Vein".

"Cette nouvelle technologie s'affranchit des contraintes que la CNIL avait imposées en France aux dispositifs de contrôle d'accès reposant sur l'empreinte digitale. En effet, afin de préserver les libertés individuelles de l'utilisateur, la CNIL avait légiféré pour l'utilisation d'un support (badge) porteur des données personnelles pour l'utilisation de lecteurs biométriques basés sur la technologie de l'empreinte digitale. A contrario, la technologie FingerVein, permet l'identification des personnes par la reconnaissance du réseau veineux du doigt. Elle est ainsi qualifiée par la CNIL de technologie "sans trace". En conséquence, elle n'impose aucune contrainte de ce type et permet une utilisation logique du système c'est-à-dire en apposant simplement son doigt", explique Easydentic.

Hitachi et Easydentic ont conclu un partenariat de distribution de la technologie FingerVein destinée au marché du contrôle d'accès des PME PMI en Europe, et potentiellement à terme, aux Etats-Unis, selon la société qui estime que cet accord permettra aux deux entreprises "d'accroître considérablement leurs ventes en Europe en 2010".

- Boursier.com

--
Contact Presse:
Easydentic
Silvio Maserati

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

--

Communiqué envoyé le 04.07.2009 11:43:02 via le site Categorynet.com dans la rubrique Défense / Sécurité

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

Easydentic annonce que la CNIL a délivré l'autorisation unique pour la technologie de reconnaissance veineuse du doigt du groupe, baptisée "Biovein". Ce dispositif permet le contrôle d'accès en se fondant sur l'identification biométrique du réseau veineux du doigt. Il a été développé en partenariat avec Hitachi sur la base de sa technologie "Finger Vein".

"Cette nouvelle technologie s'affranchit des contraintes que la CNIL avait imposées en France aux dispositifs de contrôle d'accès reposant sur l'empreinte digitale. En effet, afin de préserver les libertés individuelles de l'utilisateur, la CNIL avait légiféré pour l'utilisation d'un support (badge) porteur des données personnelles pour l'utilisation de lecteurs biométriques basés sur la technologie de l'empreinte digitale. A contrario, la technologie FingerVein, permet l'identification des personnes par la reconnaissance du réseau veineux du doigt. Elle est ainsi qualifiée par la CNIL de technologie "sans trace". En conséquence, elle n'impose aucune contrainte de ce type et permet une utilisation logique du système c'est-à-dire en apposant simplement son doigt", explique Easydentic.

Hitachi et Easydentic ont conclu un partenariat de distribution de la technologie FingerVein destinée au marché du contrôle d'accès des PME PMI en Europe, et potentiellement à terme, aux Etats-Unis, selon la société qui estime que cet accord permettra aux deux entreprises "d'accroître considérablement leurs ventes en Europe en 2010".

- Boursier.com

--
Contact Presse:
Easydentic
Silvio Maserati

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

--

communiqué envoyé le 04.07.2009 11:43:02 via le site Categorynet.com dans la rubrique Défense / Sécurité

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

Lire plus sur: http://defense.annuairecommuniques.com/2009/07/easydentic-decision-favorable-de-la.html