Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Sofradir, et son détecteur infrarouge passe la phase d’étude de conception pour SPIRALE



Sofradir, avec son détecteur infrarouge de format 500x256, passe avec
succès la phase préliminaire de l'étude de conception pour le programme
d'alerte avancée spatiale, SPIRALE



Alcatel Space, maître d'oeuvre du segment spatial de SPIRALE, approuve
le détecteur infrarouge de Sofradir dans la phase préliminaire de
l'étude de conception, ce qui confirme la capacité de Sofradir à
adapter sa technologie de l'image aux applications spatiales



Grenoble, le 16 juin 2005 - Sofradir, développeur et fabricant de
détecteurs infrarouges avancés adaptés aux applications militaires,
spatiales et industrielles, annonce aujourd'hui qu'il a franchi avec
succès la première étape du développement (revue de définition
préliminaire) avec son prototype de détecteur infrarouge de format
500x256 pour le programme d'alerte avancée, SPIRALE. Ce résultat permet
au détecteur infrarouge de Sofradir d'entrer dans la phase du
développement qui aboutira à la revue critique de définition. Le
programme SPIRALE implique la fourniture et la mise en oeuvre d'un
système spatial d'alerte avancée de missile balistique. Il permettra la
collecte d\'images infrarouge de la surface du globe et leur analyse en
vue de détecter les missiles balistiques pendant leur phase propulsée,
juste après le tir. Alcatel Space a été choisi par EADS Astrium, maître
d\'œuvre système du programme SPIRALE (Système Préparatoire Infra-Rouge
pour l\'ALErte), pour réaliser les deux satellites de démonstration.
Alcatel Space a sélectionné Sofradir pour la qualité de ses produits et
son expérience dans la conception de plans focaux infrarouge pour les
applications spatiales.



D'après le PDG de Sofradir, Philippe Bensussan, les précédents succès
obtenus avec d'autres satellites d'observations militaires en
partenariat avec Alcatel Space ont grandement contribué à la sélection
de Sofradir dans le programme SPIRALE. « Sofradir a fourni à Alcatel
Space des détecteurs infrarouge pour Hélios 2. Le premier modèle de vol
d'Hélios 2A a été lancé en décembre 2004, de Kourou en Guyane
française. Nos détecteurs infrarouge sont totalement opérationnels et
donnent entière satisfaction aux utilisateurs, ce qui démontre
clairement nos compétences dans ce domaine. »



Le détecteur infrarouge haute résolution 500x256 que Sofradir a fourni
à Alcatel Space est intégré dans un mini Dewar tactique auquel est
incorporé un micro refroidisseur. Ce système a été développé en
utilisant la technologie hybridée Mercure Cadmium Tellure (HgCdTe ou
MCT). La technologie MCT de Sofradir est une technologie planar comme
celle utilisée dans l'industrie du silicium. Celle-ci présente des
rendements élevés, et permet de produire des diodes plus petites que la
concurrence. Ceci conduit à des optiques de diamètre inférieur et des
refroidisseurs qui demandent moins d'énergie que lors de l'utilisation
de détecteurs à base d'antimoniure d'indium (InSb) ou d'autres
matériaux concurrents.



« Sofradir est une des rares entreprises au monde à pouvoir offrir une
technologie infrarouge qualifiée pour des applications spatiales. Ce
secteur du marché de l'imagerie nécessite un résultat garanti à 100%, »
affirme Philippe Tribolet, directeur technique de Sofradir. « Avec nos
13 ans d'expérience dans les détecteurs pour applications spatiales,
nous sommes heureux de fournir ce niveau de qualité, de précision et de
performance à Alcatel Space. »



La partie spatiale du programme SPIRALE est composée de deux
microsatellites de classe 120 kg à orbite elliptique. Ils seront lancés
en 2008 par la fusée Ariane 5.



Sofradir a fait une démonstration de ses détecteurs infrarouge de
longueurs d'onde moyennes et longues, Scorpio (640x512) et Venus
(384x288), au salon international de l'air et de l'espace au Bourget.



À propos de Sofradir (http://www.sofradir.com) :

Sofradir, fondée en 1986, fait partie des très rares entreprises au
monde possédant l\'ensemble des briques technologiques nécessaires à la
fabrication de détecteurs infrarouge. Sofradir est classée n°2 au monde
en nombre d\'unités vendues et détient entre 20 et 25 % du marché
mondial des détecteurs MCT de nouvelles générations. Avec sa filiale
Ulis (spécialisée dans les détecteurs IR non-refroidis), Sofradir a
généré un chiffre d\'affaires de près de 63 millions d'Euros en 2004.
50 % de la production est exportée. Parmi les clients de Sofradir, on
compte l\'US Army, Thales, Sagem, BAE Systems, Alcatel Space ou encore
l\'Agence Spatiale Européenne (ESA).

Pionnière sur le créneau des détecteurs MCT de seconde et de troisième
générations, Sofradir a développé un large portefeuille de détecteurs
(matrices ou barrettes balayées) couvrant les principales fenêtres du
spectre infrarouge entre 1 et 16 microns). Sofradir utilise plusieurs
plates-formes technologiques : technologies MCT, MPQ (multipuits
quantiques) ou microbolomètres. Les équipementiers des secteurs de la
sécurité et de la défense du monde entier achètent les détecteurs
Sofradir pour des applications comme les caméras thermiques, les
autodirecteurs de missiles, les satellites ainsi que d'autres systèmes
de surveillance, de visée et de localisation. Les détecteurs IR de
Sofradir, sensibles dans le proche, moyen et lointain infrarouge, ont
été intégrés dans de nombreux équipements qui ont fait leurs preuves
sur le champ de bataille. Il s\'agit entre autres des détecteurs
équipant les pods de désignation d'objectifs Damoclès, les nacelles de
navigation NAVFLIR, le missile Storm Shadow/SCALP EG ou de ceux qui
équipent les caméras infrarouge Sophie et IRIS.

Le centre de production de Sofradir est basé près de Grenoble. Sofradir, avec Ulis, emploie 320 personnes.