Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

LE CONSEIL DE TUTELLE ÉLIT LE PRÉSIDENT ET LE VICE-PRÉSIDENT DE SA SOIXANTE-CINQUIÈME SESSION

Conseil de tutelle

Soixante-cinquème session

1710e séance – après-midi

LE CONSEIL DE TUTELLE ÉLIT LE PRÉSIDENT ET LE VICE-PRÉSIDENT DE SA SOIXANTE-CINQUIÈME SESSION

Le Conseil de tutelle s’est réuni brièvement, cet après-midi, pour élire par acclamation Mme Karen Pierce (Royaume-Uni) à sa présidence et M. Jean-Pierre Lacroix (France) à sa vice-présidence.  Il a également adopté l’ordre du jour de sa soixante-cinquième session*.

Composé des cinq membres permanents du Conseil de sécurité, à savoir la Chine, les États-Unis, la Fédération de Russie, la France et le Royaume-Uni, le Conseil de tutelle est un des sept organes principaux des Nations Unies.  Il a officiellement suspendu ses travaux le 1er novembre 1994, lorsque Palaos, le dernier des 11 territoires sous la tutelle des Nations Unies, a accédé à l’indépendance.  À cette occasion, le Conseil a également amendé son règlement intérieur de manière à ne plus se réunir annuellement, mais uniquement quand les circonstances l'exigent, et ce, par décision de son Président ou à la demande de la majorité de ses membres, de l'Assemblée générale ou du Conseil de sécurité.

Créé en vertu du Chapitre XIII de la Charte des Nations Unies, le Conseil de tutelle était chargé de surveiller l'administration des 11 territoires sous tutelle.  Dans ce cadre, il examinait et discutait les rapports de l'Autorité administrante sur les progrès politiques, économiques et sociaux des habitants des territoires sous tutelle et sur le développement de leur instruction.  Il examinait également les pétitions émanant des territoires sous tutelle, où il peut envoyer des missions spéciales.

*     Document publié sous la cote T/1990

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel